Feuilleton judicaire à l’URD : Un pourvoi en cassation sera exercé contre l’arrêt de la cour d’appel

0

Nous assistons à un feuilleton judiciaire qui est loin de se terminer au sein du parti de Feu Soumaila Cissé qui est  l’Union pour la République et la Démocratie (Urd) car la surprise fut grande pour les héritiers de l’URD d’apprendre que  la Cour d’Appel de Bamako dans son audience du mercredi 07 septembre, confirme l’ensemble des dispositions du jugement du tribunal de la commune V du district de Bamako du 04 Avril 2022 en validant le congrès extraordinaire du 16 janvier 2022 organisé par le clan des frondeurs de Gouagnon Coulibaly.

Très vite dans la foulée,  le bureau dirigé par le premier Vice-Président Salikou de l’URD qui se dit légitime sort de son silence en rassurant tous ses militants à travers un communiqué signé par  le secrétaire général Daouda Touré au nom du Bureau Exécutif National.

Dans le dit communiqué,  l’URD informe ses militants et sympathisants que faisant suite aux voies de recours exercées au nom et pour le compte du premier Vice-Président Salikou Sanogo contre le jugement n°130 du 04 avril 2022 du tribunal de grande instance de la commune V du District de Bamako, la Cour d’appel de Bamako, en son audience du 07 septembre 2022, a confirmé ledit jugement. L’URD rassure qu’un pourvoi en cassation sera exercé contre ledit arrêt de la cour d’appel dès sa notification.

En rappel , Daouda Traoré rappelle au nom de l’URD que l’information judiciaire ouverte contre Gouagnon Coulibaly et autres pour faux et usage de faux devant le juge d’instruction du 9ème cabinet du Tribunal de grande instance de la commune 3 se poursuit normalement.

C’est pourquoi, le parti invite tous ses militants et sympathisants à rester vigilants, sereins et à ne pas céder à la désinformation et à la provocation. Le Bureau Exécutif National, félicite toutes les militantes et tous les militants qui ont décidé, après avoir été victimes des manœuvres frauduleuses contraires à la vision de feu Soumaila Cisse, aux valeurs et éthiques de l’URD, de revenir à la vérité en rejoignant le parti sous le leadership du Professeur Salikou Sanogo.

Où ira-t-il ce feuilleton judiciaire entre les héritiers de feu Soumaila Cissé ? Car d’ores et déjà beaucoup d’observateurs diront quelle que soit l’issue de ce feuilleton judiciaire, le parti de la poignée de main est déjà fragilisé et perd certains de ses militants.

 

Affaires à suivre.

Bokoum Abdoul Momini/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here