Gestion des affaires publiques : IBK ou l’art de lâcher la proie pour l’ombre

61
Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita
Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita

De mémoire de Malien, ou d’observateur de la vie politique malienne, jamais un discours du Président de la République le jour de la fête de l’Aïd, devant le corps diplomatique, les chefs des institutions de la République, les leaders de la communauté musulmane, les représentants de la société civile, etc ….. jamais un discours n’a été aussi creux, aussi vide, aussi à côté de la plaque !

A cette phase cruciale, la vie de notre nation est marquée notamment par l’insécurité récurrente et généralisée du Nord au Sud , la mal gouvernance, les crimes économiques  à répétition, les incertitudes et l’impréparation de l’application de l’accord de paix qui ouvre la voie à une 4ème République, l’ activation accélérée des mouvements djihadistes dans le pays, le chômage endémique des jeunes, la pauvreté généralisée des hommes et des projets, bref un vrai chemin de croix pour cette nation meurtrie depuis 2012.

Ce catalogue peu réjouissant doit donner à tout responsable politique à fortiori le premier d’entre eux à l’occasion de cette grande fête musulmane de communion et de pardon, de livrer à ses hôtes du jour et à travers eux à tous nos concitoyens un message d’espoir, de fermeté, de justice et de responsabilité à la hauteur des enjeux. Un discours mobilisateur et concret, fondateur d’une nouvelle gouvernance tant attendue par tous les Maliens et réclamé à leur nom justement par le Président du Haut Conseil Islamique ce jour là en ces lieux.

Malheureusement, pour le Président, il n’y a aucun péril en la demeure, tout va bien dans le meilleur des mondes après la signature de l’accord de paix, tout sauf l’hygiène de nos mosquées, de nos marchés, l’odeur de nos corps et de nos bouches, bref tout ce qui peut titiller le délicat odorat présidentiel !

Les diplomates étrangers présents à cette leçon d’hygiène ont dû se  poser bien de questions, car ils attendaient sûrement autre chose comme tous les autres convives d’ ailleurs  qui ont eu à subir le même supplice ! Même si d’entrée de jeu ces mêmes diplomates ont été remerciés pour l’accord ou plutôt les accords de paix aux forceps qu’ils ont imposés en mai et juin 2015 à notre gouvernement qui a dû abandonner une dizaine de pages d’amendements au profit des exigences des rebelles et dont l’application s’annonce comme un véritable chemin de Sisyphe.

Pour un Président responsable et qui se dit attaché viscéralement à son pays, l’ennemi à combattre, la proie doit être l’insécurité, la corruption, l’injustice, la mal gouvernance, les incertitudes de lendemains d’accords de paix chaotiques, le népotisme, l’impunité. Nous aurions aimé entendre à défaut d’un aveu sans complaisance des dérives, au moins un engagement ferme, vigoureux  avec effet immédiat par des mesures concrètes de redresser la situation, les Maliens attendaient un sursaut présidentiel.

Au lieu de cela, il leur a été servi l’ombre  des odeurs et des puanteurs de la cité et de ses habitants, l’ombre d’une gloriole pitoyable à propos des accords de paix qui ont bien malmené la souveraineté nationale, l’ombre d’une autosatisfaction ubuesque jamais égalée et hors du temps qui n’est pas ressentie par le peuple malien en ces moments difficiles, ce peuple qui n’a pas besoin de Césars, de généraux hissés sur des chars ou de héros grecs ou romains mais  d’hommes intègres, simples, consciencieux, travailleurs, soucieux du bien commun et de l’avenir de ce vieux pays ! Ces hommes là Monsieur le Président ne se croiront jamais eux l’égal de Dieu !

Que Dieu sauve le Mali !

Dougoufana

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

61 COMMENTAIRES

  1. Je réagis à cet article après beaucoup de gens et ce qui me frappe c’est que la majorité des intervenants défendent bien IBK. Cette union de points de vue me paraît d’autant plus singulière que ce n’est certainement pas un discours de circonstance – si bien à point qu’il soit – qui nous fera oublier que le Mali est actuellement mal géré. Que le journaliste ait mal interprété le discours cela peut se dire, mais en profiter pour louer IBK et sa gestion du pays me paraît inapproprié ici !

  2. Tu as raison mon frère, la politique de gouvernance d’IBK reste la meilleure. Le président est un homme, comme nous tous, il peut faire des erreurs mais en général le pays est très bien gouverner. Tous les maliens sont satisfaire et le soutiennent dans tous ses actions.

    • Assetou quel pays est bien gouverné soit tu est aveugle soit tu veut pas reconnaître la vérité ibk na pas réalisé un seul projet depuis qu’il est président assetou quand on aime une personne on lui dit la vérité pour qu’il évite les erreurs ibk na rien fait de concret depuis qu’il est président

  3. Certes, il y a quelque défaillance dans la gestion du pays, la faute de quelque ministre qui ne jouent pas bien leurs rôle. Cela ne signifie pas que le pays est mal gérer, d’autant plus que résultat est au rendez-vous.

    • Maliden coura c ibk qui est nommé les ministres il faut qu’il les changes quand il ne font pas ce qu’il dit

  4. Concernant l’insécurité à la veille du terrorisme les efforts misent en place selon ses moyens du gouvernement deviennent vaine. L’Etat met tout en œuvres pour protégé son territoire et sa population.

  5. Ce journaliste est vraiment un aigris social, un détracteur avéré du régime en place. Tout comme ces autres, il vit à travers le critique. Pfffffffffff

  6. L’effort déployé par le président de la république pour que le MALI soit sur les bons rails est inestimable et sans précédent. Mais malheureusement, certaines personnes pensent que reconnaitre ces efforts serait un grave pêché, elles préfèrent pourrir en enfer à cause des mensonges qu’elles racontent sur lui plutôt que de le remercier ou le féliciter de ses efforts !!!

    • Washi broo tu peut nous dire une réalisation de ibk depuis qu’il est président ?

  7. Un proverbe Baman dit « accuse tout d’abord la cause qui te fait tomber, avant d’accuser là où tu es tombé ». Tous ses maux sont des maux qui datent depuis les régimes passés, on ne doit pas accuser IBK mais plus tôt le soutenir. IBK est la solution, l’homme qui faut à la place qu’il faut.

  8. Il n’est pas difficile de comprendre IBK, comme le dit cet adage, « c’est le milieu qui fait l’homme » Ainsi, mauvais qu’il soit, l’entourage a fini par impacté la confiance et l’espoir d’IBK Les gens sur lesquels ils comptaient ont abusé de sa bonne fois. Pour ce faire, ils ont même mis la vie du peuple malien en danger avec cette affaire des engrais frelatés et beaucoup d’autre.

  9. Le Mali revient d’une crise multidimensionnelle, IBK étant l’homme de la situation ne peut pas régler tous ses problèmes en moins de 2 ans. Déjà il commence à redresser le pays, sa détermination, son dévouement et son sens de patriotisme est un atout pour les maliens.

    • Un patriote qui dépouille sa patrie du jamais vu à part ibk le voleur menteur ivrogne

  10. Cet accord signé par le gouvernement malien est la meilleure des choses qui puissent arriver à notre pays après trois ans. Le fait de tenir un discours de fermeté devant toutes ces personnalités, rentre dans le cadre des promesses tenu par le chef de l’Etat à vouloir mener ce bateau pays à bon port.

    • Salir l’accord a été signé contre la fierte des malien et sur la lachete de ibk qui nous a trahis et tromper

  11. L’accord d’Alger n’a pas été imposé au Mali. Je me demande pourquoi le après avoir mis l’accord au singulier, il le met encore au pluriel comme si c’est plusieurs accords qui ont été signés. 💡 💡
    La propreté des mosquées est une pratique que la religion musulmane nous impose. Le fait qu’IBK relève ce problème n’est pas un crime, mon cher journaliste. 😛 😛 😛 :mrgreen: :mrgreen:

    • Molobaly et tu mets ou la laïcité les religieux n’ont rien à faire avéc la gouvernance de notre pays c sont des opportunistes

  12. Vous avez raison, la vie de cette nation est marquée par l’insécurité récurrente et généralisée du Nord au Sud. Mais, à votre avis, cela est dû à quoi ?
    Laissez-moi vous dire que notre aéroport, malgré la crise qui secoue notre pays depuis 2012, a été le 1er de l’Afrique de l’Ouest autorisé à exporter en Europe. Le régime d’IBK n’a rien à se reprocher.
    🙄 🙄 😈 😈

    • Za pe combien de malien ont deja empreinte l’avion c pas la préoccupation des maliens

  13. En ce qui est de l’appréciation du discours d’Ibrahim Boubacar Keïta lors de l’Aïd-el-Fitr, je trouve le contraire de ce qu’avance ce journaliste comme dit. Malgré ces propos défectueux, ce discours reste toujours salutaire aux yeux des citoyens. 🙁 🙁 😯 😯 🙄 🙄

  14. La particularité du discours du 17 juillet 2015 présenté lors de la fête de Korité est que :
    Primo, il a été tenu devant tous les corps diplomatiques.
    Secundo, les chefs des institutions de la République ont pris part.
    Tertio, les leaders de la Communauté musulmane y étaient présents.
    Enfin, les responsables de la Société Civile et beaucoup d’autres personnalités ont pris acte ce jour-là.
    Un tel discours de courtoisie, de remerciement, d’honnêteté, de franchise, et de gratitude ne peut pas être décrédité de tanière. Surtout qu’il met en garde les délinquants au col blanc. 😆 😆 😈 😈

  15. Quand est-ce qu’un discours est vide, Mr l’éditeur ? Un discours est vide lorsqu’il ne pose pas d’acte et ne crée pas de sentiments d’espoir chez les interlocuteurs. Le discours qu’a tenu le président de la république lors de l’Aïd-el-Fitr a suscité un grand espoir de paix, de fraternité, de réconciliation nationale, de développement, de propreté, etc. Ibrahim Boubacar Keïta a affirmé aussi qu’il sera désormais impitoyable envers les fossoyeurs de biens publics. 😀 😀 😆 😆

  16. L’erreur est humaine, IBK s’est trompé du choix porté sur son entourage dans la gestion du pouvoir. Mais, il n’a pas dit son dernier mot. Le remaniement ministériel prochain nous en dira plus sur les décisions entrepris désormais par son Excellence.

  17. Encore un journaliste de merde à la con qui croit se faire la belle en s’attaquant au président de la république, car de nos jours si tu es journaliste et que tu ne t’attaques pas au président, cela veut dire que tu n’as rien fait !!!

  18. Le pays a pendant longtemps été cahoté par une crise qui a permis d’arrêter toute ses avancées économique politique et culturel.
    Cette signature que vous êtes en train de critiquer a permis de mettre fin à cette vie d’enfer. Cette signature a permis de lier la partie nord du pays au sud, de réunir les frères, a permis de créé le regret du passé, l’émotion de créé ensemble le pays.
    Si tout ceci n’ont pas de sens pour vous Mr. Le journaliste, ce que vous n’êtes pas conscient des difficultés du Mali.

  19. Mon cher, si le Mali traverse le moment le plus crucial de son existence, cela n’est point la faute d’IBK. Ce monsieur a fait et continue de faire de son mieux pour ce pays. Ces prédécesseurs ont failli à leurs missions, à présent il est de son devoir de faire tout son possible pour sortir ce Mali dans l’impasse. Du coup le travail est plus pesant que plus qu’on n’imagine, car les engagements entrepris par les régimes passés vis-à-vis de la gestion de ma crise du nord sont resté vaines. Ils ont certes signés des accords mais jamais appliqué à la lettre. Vous conviendrez avec moi que jusque-là les régions du nord demeurent sous développé. Cinquante après l’indépendance, il est très difficile de voir encore une quelconque région souffrir en pénurie d’eau ou d’infrastructure.

  20. le président de la république a dit ceci comme voeux dans son discours adresser à la population.
    Enfin, en ce début d’hivernage, j’implore le Seigneur afin qu’Il nous comble de pluies abondantes et bienfaitrices, permettant ainsi à toutes nos communautés, rurales et urbaines, de vivre décemment du fruit de leur dur labeur.
    Grâce soit rendue à Allah Soub’hana Wata’Allah, Qui nous permet de célébrer l’Aïd El Fitr, cette année, dans la paix et dans la communion, source de nouvelle espérance pour un Mali nouveau.
    😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  21. Monsieur le journaliste, tous ceux ce vous disent dans vos articles sont loin de la réalité car, grâce à la signature de l’accord de paix et la réconciliation du 20 juin dernier permet au Mali de tourner la page de 20 ans de corruption, de vol, du chômage, de détournement du dernier publique.
    C’est grâce à la signature de l’accord que les bailleurs de fond ont commencés à faire face au Mali.

  22. Franchement je vous en prie Mr le journaliste, cet article ne vous ressemble pas et n’a pas de sens aussi. Humblement je pense que nous devrons saluer ce geste et soutenir d’avantage le gouvernement dans ce processus de Paix véritable.

  23. Ce discours du président de la République est salutaire, la fête de Ramadan ne doit pas empêcher IBK de tenir des propos sur la gestion du pouvoir. Au contraire ce discours de fermeté tenu ce jour ci, permet de réitérer la volonté d’IBK face à la gestion du pouvoir.

  24. « Je serais impitoyable désormais ». Du coup, le citoyen s’interroge. Que vaut alors la parole d’IBK ? ne cherche pas loin cette réponse car IBK est un travailleur, comme on le dit c’est un bon berger il veut ramener vers pâturage toutes les brebis perdues.

  25. Je me demande très souvent pourquoi les religieux s’impliquent autant dans les l’affaire politiques ?
    Le monopole de la gestion des affaires de l’Etat est confié uniquement aux autorités de l’Etat, mais quand à la religion, elle est révélée uniquement aux chefs religieux, alors DIKO est en train de faire des reproches inutiles.
    MOHAMOUD DICKO, n’a rien a reproché.

  26. Le gouvernement d’IBK est extraordinaire. Le Mali a connu la paix et le développement grâce à eux.
    La question est de savoir pourquoi les gens critiques IBK et son gouvernement ?
    Le Mali a été sauvée de l’indignation et du chao par IBK.
    Le président IBK, est un président légitime et légalement élu avec 77,61% de voie, cela prouve que la population est avec lui.
    Depuis l’indépendance jusqu’à nos jours aucun président n’a eu un tel pourcentage lors des élections et n’a jamais été comme IBK.

  27. La signature de l’accord de paix et la réconciliation est une grande étape pour le maintien de l’ordre et la sécurité dans le pays.
    Le premier accord signé entre le gouvernement et la CMA le 15 mai 2015 a été mise en application, et pour renforcer l’unité nationale, la CMA a proposé un autre accord qui a été signé le 20 juin 2015.
    Lorsqu’il existe un différend entre deux groupes différents, il faut obligatoirement le compromis, pour la réglementation du conflit.

  28. Monsieur le journaliste, je te rappel qu’on est dans un pays de droit et IBK est un homme de droit car il est le chef suprême de la magistrature, alors il sait ce qu’il fait.
    Le président est un homme véridique, mais malgré tout cela, certains cherchent à rendre la situation beaucoup plus compliqué.

  29. TRETA est le seul responsable dans l’affaire d’engrais frelaté, il est obligé de réparer toutes actes devant la justice.
    On sait réellement qu’IBK est entouré par des éminents ministres capables de satisfaire tous les besoins quotidiens du peuple Malien.

  30. IBK est arrivé au trône cela fait 1an 10mois et quelque jours, donnez-lui un peu de temps, le Mali était KO depuis 20ans, alors il reste suffisamment de temps pour qu’il réalise ce qu’il a dit.
    Tout compte fait, les coupables seront punis conformément à la loi en vigueur.
    Vive le gouvernement, Vive IBK.

  31. Le peuple malien veut tout régler à la fois et tout de suite, quelque chose qui est impossible. Le régime IBK a établi un plan d’action qu’il doit suivre, le premier cap qui était la recherche de la paix a donné des résultats prometteurs. IBK annonce ses autres ambitions et surtout les mesures à prendre pour le reste dans l’avenir.

  32. pourquoi cela fait mal quand le président parle de nettoyer les mosquées? mais avant tout c’est un musulmans.

  33. Quand il s’agit de descendre le président ou encore un membre du gouvernement, on entend tous les argumentations possibles. Mais quand il s’agit de recenser les vrais problèmes de la société ou donner des idées de développement, l’incapacité des uns et des autres s’affichent. Nul n’est mieux placé que les autres, le président n’est pas fautif en ce qui concerne le comportement du peuple malien, on a tous notre part de responsabilité là-dans.

  34. ” Jamais le discours d’un chef d’état n’a été aussi creux, aussi vide, aussi à côté de la plaque”, tu n’as pas honte de dire cela, alors qu’il la tenu pour vous!!! Ingrat que tu es !!! Jamais le discours d’un président n’a autant défendu son peuple comme celui la !!!

  35. Mr. Le journaliste, c’est normal que le message du président soit creux pour vous, pusse que le français est pour vous du lourd. Ce n’est pas facile de comprendre une personne lorsque la langue dans laquelle cette personne se prononce est compliqué pour vous. Mieux vaut de refaire les bancs pour comprendre de quelle importance est cette discours…

  36. Plus bidon que cet article et celui qui l’a rédigé, ça sera catastrophique. Je ne vois plus aucun intérêt de publication de cet article.
    Ne sais-tu pas que rien de si durable et de concret n’est possible dans une crise, dans la guerre, dans la révolte, dans l’anarchie et dans la déstabilisation ?
    Rien ne pouvait être réalisé concrètement en pleine crise politique. Il fallait chercher une issue immédiate afin de nous lancer dans une autre chose.
    Remarquez une chose, tous les bailleurs et partenaires avaient fui, abandonné et refusé d’accorder une aide quelconque à notre pays en tant qu’il y a la crise.
    Avec la signature des deux accords, les partenaires ont su que le Mali est prêt à décoller vraiment et ils sont revenus pour nous aider.
    Dès aujourd’hui, nous pouvons espérer plus que jamais que notre pays va retrouver son épanouissement économique et social.
    CHERS CONCITOYENS, CERTAINS DE NOS REVES ONT TENDANCES A SE REALISER DANS LA MESURE QUE NOUS ATTACHONS LES REINS.

    • Mon frère, je suis d’accord avec toi plus d’article convaincant sur maliweb, on dirait un rapport des ados de la 4ème.

  37. jamais un discours n’a été aussi creux, aussi vide, aussi à côté de la plaque … c’est pour des toto comme toi petit journaliste, tu ne peux rien comprendre dans ce discours de fermeté. il faut que les maliens mettent quelque en tête, c’est fini les plaisanteries. Il faut se mettre au travail maintenant.

  38. Il n’y aurait point de solution adéquate si l’on ne s’attaque pas aux vrais problèmes et abandonner des points superficiels de guerre politique. Le plus gros problème récurrent était la crise qui tend vers la sortie. D’autres problèmes supplantent depuis longtemps sur lesquels les journalistes ainsi que les hommes politiques passent l’éponge. Par exemple, les bases de l’économie malienne sont réduites, les sociétés nationales disparaissent avec des opportunités d’emploi juvéniles, l’éducation malienne est infectée de magouille depuis longtemps

  39. Le président vient réconforter les maliens en cette fête de Ramadan avec des promesses qui seront accompagner par des actes concrets. A peine le discours prononcé, les chiens de journalistes de l’opposition se lâchent sur lui. Dans le cas où il n’aurait pas fait de discours à l’honneur des musulmans maliens, ces chiens auraient encore trouvé à dire que la soi-disant maladie ou la mort du président est véridique mais que l’on cache l’info à la population.

  40. Ce journaliste ne sais plus quoi dire en fin du compte, il est toujours au niveau du discours du président IBK pendant la fête d’Aïd El Fitre. Malheur a toi Dougoufana….

  41. Voilà encore un pourri qui, au lieu de nous informer sur l’actualité ou encore sur d’autres diversités, vient déverser sa rage contre le pouvoir. Si les adversaires ont réussi à avoir votre tête pour que vous veniez nous faire une leçon de moral, …c’est peine perdue…, vous ne réussirez pas à nous dissuader.

    • 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 Hum c’est un tocard en plus 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      je ne sais même plus quel est le rôle des journalistes maliens?

  42. Ne donnez pas une vision furtive sur IBK au moins, « nous préférons un IBK effondré à un Mali anéanti ». Lui il est là pour construire le Mali alors que vous des journalistes de merde sont là pour détourner l’opinion des malien, donc anéantir le Mali.

  43. Même si Ibk se compare à la France, tant que les maliens ne se comportent pas comme aussi des français, je ne vois pas d’issue. Le changement d’idéo doit être forcément accompagné du changement de comportement. Sinon presque rien n’est possible.

  44. Voici le Message du président Ibrahim Boubacar Keita à la Communauté musulmane du Mali à l’occasion de la célébration de l’Aïd El-Fitr 2015

    Par la grâce d’Allah SWT, le Mali célèbre ce vendredi 17 juillet 2015 la Fête de l’Aïd El-Fitr ou Seli fitini, à l’instar de nombreux pays de la Oumma Islamique.

    Je saisis cette heureuse occasion pour adresser mes vœux fraternels de santé, de prospérité et de bonheur aux fidèles musulmans du Mali ainsi qu’à leurs coreligionnaires du monde entier.
    J’associe à ces vœux nos concitoyens d’autres confessions religieuses, les étrangers qui nous font l’amitié de s’établir chez nous et ceux qui fêtent avec nous, ainsi que plus largement, tous les amis que compte le Mali de par le monde.
    Je souhaite vivement que l’esprit et le message de paix, de concorde, de solidarité et d’entraide de l’Aïd El Fitr confortent durablement le retour de notre pays à une situation normale, situation dont les signes avant-coureurs auront été la conclusion du processus d’Alger. L’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, signé le 15 mai 2015 à Bamako par les parties maliennes, en présence de Chefs d’Etat Africains et de nombreux invités, et en présence de la médiation internationale, ainsi que son parachèvement le 20 juin 2015, constituent désormais des grandes marques historiques pour notre pays.
    Certes, le chemin qui conduit à la paix définitive reste encore long. Il sera couvert d’innombrables obstacles, que seule la confiance instaurée entre les frères maliens et la volonté commune de s’investir résolument pour la construction du Mali aideront à faire évoluer vers un aboutissement heureux, c’est-à-dire un développement rapide, harmonieux et stable, pour le bonheur exclusif des maliennes et des maliens.
    Qu’il me soit permis d’exprimer, de nouveau, ma gratitude à la Médiation internationale avec l’Algérie comme chef de file, pour son accompagnement responsable et déterminant qui a conduit à l’aboutissement heureux du processus.
    Au moment où s’achève le mois de carême, il me plaît de saluer l’élan de générosité des maliennes et des maliens qui a permis aux plus humbles d’entre nous d’accomplir dignement leur devoir religieux. Daigne Allah, le Tout-Puissant, les rétribuer à la hauteur de leurs actes de foi, de bonté et de charité.
    Par la même occasion, je voudrais saluer les Imams, prêcheurs et érudits dont la science a éclairé et consolidé la foi des fidèles pendant cette période de pénitence, de réflexions et de communion.
    Enfin, en ce début d’hivernage, j’implore le Seigneur afin qu’Il nous comble de pluies abondantes et bienfaitrices, permettant ainsi à toutes nos communautés, rurales et urbaines, de vivre décemment du fruit de leur dur labeur.
    Grâce soit rendue à Allah Soub’hana Wata’Allah, Qui nous permet de célébrer l’Aïd El Fitr, cette année, dans la paix et dans la communion, source de nouvelle espérance pour un Mali nouveau.
    Salam alaykoum wa rahmatoullah ta’ala wa Barakatouh !

    Koulouba, le 16 juillet 2015
    Le Président de la République
    Ibrahim Boubacar KEITA
    Source: Présidence

    Mr. le journaliste qu’attendez vous de ce discours d’un président parfait comme IBK?

  45. N’oublies surtout pas que cette sortie de crise joue un gros impact sur notre prise de travail. Le président ne manquera jamais de faire son possible pour accroitre ce pays, mais je ne pense pas que ce soit à la même hauteur que la Cote d’ivoire qui avait déjà un grand avantage dans le temps. J’avoue quand bien même que votre remarque sérieusement pertinente.

  46. Le mal du Mali n’a pas commencé avec IBK, en venant comme la solution, il a d’abord réussi la priorité de tous les maliens à savoir la paix. Au moment où il veut entamer d’autres choses, des malveillants aussi « impatriotes » qu’ils soient recommencent leur habitude. Les fausses promesses ne sont pas d’IBK mais des actes concrets, oui. Alors ce discours est sincère et normale au jour de la fête de Ramadan

  47. A l’heure actuelle, moi je pense que le Mali n’a pas beaucoup besoin de s’inspirer mais de se comporter.
    Nous devons tous se comporter comme un acteur à part entière dans la construction de ce pays.
    Nous devons tous se comporter comme des frères et des sœurs.
    Nous devons tous se comporter comme un seul pays, un et indivisible.
    Nous devons tous savoir qu’on est un seul pays démocratique et laïc.
    Nous devons tous savoir que ce pays ne se construira jamais sans chacun de nous.
    Nous devons tous croire au développement de ce pays.

  48. Mon maître est un travailleur et non un fainéant comme nombreux des maliens le pensent. Une fois la paix venue, nous pouvons déjà commencer de rêver au développement sur tous les plans. IBK est une fierté pour le Mali et pour les maliens dans l’ensemble.

  49. De SOUNDIATA KEITA à MODIBO KEITA, les KEITA ont toujours été des vrais travailleurs sans assidus, rigoureux incorruptibles et patriotiques dans leur nature. Ceci est une qualité qui remonte de SOUNDIATA le père des KEITA.
    M. le président soit fier de toi car tu es digne de ton nom et tu es digne de confiance.

  50. Jusque-là, je ne vois pas un grand retard dans la construction de ce pays appelé le Mali.
    Tant qu’on est en train de partir on arrivera un jour ou longtemps. Ce qui est grave de s’assoir et de croiser les bras, et visiblement nous attestons tous les gros efforts déployés par notre président tant sur le plan national que sur le plan international ; auprès de la communauté internationale, auprès des grands bailleurs de fonds et auprès d’autres apporteurs de solution.
    Quant à moi, je trouve que le temps est dans notre panier.

  51. Seule la confiance est requise dans la bonne marche d’un pays démocratique. Sans la confiance je vous jure que je ne vois pas d’avenir à notre pays. Tout ce que le président est en train de faire fait partie de son travail. VOLTA

Comments are closed.