Gouvernement : les raisons de trois départs

8
Bocari Treta et Mamadou Igor Diarra (GD)

Deux limogeages et un départ volontaires. Les ministres du Développement rural Bokary Treta et celui de l’Economie et des Finances, Mamadou Igor Diarra vont retenir désormais qu’il est périlleux pour un membre du gouvernement de lorgner la chaise du Premier ministre. Ils l’ont appris à leurs dépens. Avoir des prétentions pour le poste du chef du gouvernement peut rendre éjectable le sien propre. « Il y a eu un manque de respect au Premier ministre », explique-t-on au sommet. On parle de cavale orchestrée par les deux ministres contre le Premier ministre Modibo Kéita, pour occuper sa place. « Mon fiston m’a déçu », aurait-il dit à l’un des ministres limogés.

Mais, il y a d’autres raisons à ces limogeages qui sont relatives à la gestion de certaines affaires à scandales financiers, comme celles des engrais frelatés, des 1000 tracteurs du président de la République, et de la réhabilitation du palais présidentiel.

Le Parena (Parti pour la Renaissance nationale), parti d’opposition, avait émis des doutes sur le coût des engins (13,6 milliards de francs CFA), tout en relevant des irrégularités dans la procédure d’attribution de ce marché à la société Toguna Sarl, qualifiés de « gré à gré déguisé », ainsi que les modalités d’attribution aux paysans.

Selon nos sources, le ministre de l’Economie et des Finances, aurait fait croire au président de la République que la totalité de la dette extérieure avait été payée, alors qu’il n’en était rien. A cela s’ajoute le paiement de la réhabilitation du palais qui cacherait une « malversation sur 1 milliard de FCFA », impliquant à la fois le ministre sortant, et le Secrétaire général adjoint de la présidence de la République et ancien ministre de l’Industrie et de la Promotion de l’Investissement Moustapha Ben Barka. La supercherie qui consisterait à faire payer à la société le double du montant, aurait été découverte. Le ministre limogé, qu’en sera-t-il du Secrétaire général adjoint de la présidence ? Assistera-t-on à une politique de deux poids deux mesures ? On le saura les jours à venir.

Mamadou Gaoussou Diarra - Problématique
Me Mamadou Gaoussou DIARRA

Qu’en est-il du motif du départ du ministre de la Promotion des Investissements et du Secteur privé, Me Mamadou Gaoussou Diarra ? L’avocat devenu ministre aurait demandé lui-même à partir du gouvernement, pour aller sauver son cabinet d’une mort certaine, s’il restait au gouvernement. Une décision courageuse qui mérite d’être saluée.

B . Daou

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Mamadou Igor Diarra a ejecte Daffe contre le gre de ibk,il a ensuite acheter la conscience de certains journalistes avec des motos des voitures et de l’argent liquide

  2. Jimmy
    le pouvoir dit on est le seul bateau qui prend l'eau par le dessus le debarquement de Tereta est un coup dur pour le RPM quand on sait que le parti du tisserand couvait en son sein des querelles de leadership qui ont finalement éclaté au grand jour laissant entrevoir le defaut de la carapace; il faut que très vite les structures de base se concertent pour tracer la bonne directive, qui permette au parti de renouer avec le dialogue,( courtoisie politique oblige) c'est aussi ça le militantisme; faire part, prendre part et avoir sa part, Mr Le Président ayez le courage de reconnaitre le faux pas, vous n'êtes plus dans la trajectoire officielle tracée par le parti même s'il ne vous a pas élu président de la république, il vous a fait candidat en plaçant sa totale en vous en prémier lieu et ça c'est pas rien; SONI KA FO DJONNI KOUNANDI A FO SABOUGNOUMAN la quiétude reviendra au sein du parti, Dieu voulant

  3. Il n’y a eu aucune malversation dans le financement de la rénovation du palais de Koulouba. Une erreur a fait que l’entreprise chargée des travaux a bénéficié d’un double paiement par de Coris Bank et le trésor. Quand le double paiement a été constaté lors d’une réunion il a été décidé que l’entreprise EIFFAGE rembouse les sous, ce qui a été fait. Info vérifiable auprès de Coris Bank

  4. Mais pourtant je trouvais un peu serieux ce journal le Republicain ,mais peut on avoir des explications aussi trop bas comme des enfants qui argumentent dans les grins sans preuves….nul n,est indispensable a la construction de son pays monsieur le journaliste Mamadou gor a fait sa preuve arreter de detruire l,image des gens honnetes soyons un peu serieux…

  5. On peut être la voix satanique du Parena mais pourquoi jeter l honneur des gens honnêtes en pâture?Ayez juste un peu peur de Dieu et sortez de cette aigreur.Pourquoi ce journal voit des affaires partout où il n y a en a pas? Les engrais frelatés même s ils n étaient pas de tres bonne qualité, a aucun moment le ministre Tereta n a participé à ce marché, traite par Togola et la CMDT.Il s en est expliqué a l AN .Les tracteurs n ont pas été achetés qu avec Toguna mais avec également Malitracteurs et cette opération est des plus transparente et ne comporte pas ce que vous imaginez il suffit de voir prix sur interet et ajouter transport et marge raisonnable.Pour la réhabilitation du Palais vous voulez faire croire aux gens que sur un contrat approuvé en Conseil des Ministres et dont le montant connu et paiments assurés par les services de l État on peut faire une malversation d un milliard? Igor et Benbarka seraient des vrais magiciens.Arretez de remplir vos colonnes de ragots pour ternir l image des gens et du pays par méchanceté.

Comments are closed.