Le nouveau gouvernement à la loupe : Maintien du PM, départ de Tréta, les jeux troubles d’IBK

21
Retour d'ATT- Transhumance vers la majorité présidentielle
Ibrahim Boubacar Keita

Encore, une fois de plus la rue a prédit un nouveau remaniement ministériel et il est arrivé. Et encore une fois de plus, elle avait raison, mais ce qu’elle n’avait pas prédit, était sans nul doute le départ du très puissant patron du RPM, le parti du président de la République, du gouvernement que certains pensaient même devenir le tout prochain Premier Ministre. Et depuis la parution de la liste de ce nouveau Gouvernement sans le nom de Bocari Tréta, des commentaires vont bon train dans les salons feutrés de Bamako et comme toujours les rumeurs sont tellement fortes que nous ne tarderont pas à connaître ce que cache ce départ de Tréta et surtout son destin dans les tous prochains jours ?

Irrationnel que ce départ puisse paraître, IBK l’a décidé certainement pour encore déjouer les pronostics des observateurs politiques pour créer la surprise comme il sait le faire ou simplement confirmer les informations qui le disaient en déphasage totale avec son «petit frère» avec lequel il a vécu ses misères politiques les plus difficiles.

L’autre analyse que nous pouvons faire de ce départ serait de permettre une sortie honorable au Premier Ministre Modibo Kéita que certains exigeaient son départ pour des raisons de corruption et de favoritisme dans certains dossiers. Et laisser partir Modibo Kéita en ce moment et lors de ce changement serait de donner raison aux détracteurs du Premier ministre et d’humilier «le vieux» qui aura tout donné au Mali en le laissant sortir par la plus petite porte. Mais en le gardant pour quelques semaines pourraient palier à cela. Et il pourra se retirer de lui-même sans causer une éclaboussure à l’attelage gouvernemental déjà mis en place.

Le désormais ancien ministre de l’Agriculture pourrait-il enfin venir à la primature ? Avec un deuxième mandat en ligne de mire, IBK n’a aucun intérêt de se débarrasser pour son bon plaisir de bourgeois un homme aussi trapu que Bocari Tréta dans l’arène politique et ça, il le sait déjà. So, wait and see !!!

Abass BA

kondomoussa@gmail.com

 

PARTAGER

21 COMMENTAIRES

  1. J’aimerais éclaircir certaines opinions surtout ces journaleux qui veulent tout faire pour mettre le feu au sein du RPM. Il faut que vous ( Journaleux) compreniez une chose que la Nation Malienne ne repose pas sur la seule tête de Tréta. Si, son employeur a jugé mieux de le congédier, qu’on ne fasse de cela un scandale ?
    D’ailleurs, des compétents comme Tréta, il y en a autant. De grâce foutez nous la paix !

  2. IBK est arrivé au trône cela fait 1an 10mois 20jours, donnez-lui un peu de temps, le Mali était KO depuis 20ans, alors, il reste suffisamment de temps pour qu’il réalise ce qu’il a dit.
    Tout compte fait, les coupables seront punis conformément à la loi en vigueur.
    Vive le gouvernement, Vive IBK

  3. IBK est arrivé au trône cela fait 1an 10mois 20jours, donnez-lui un peu de temps, le Mali était KO depuis 20ans, alors, il reste suffisamment de temps pour qu’il réalise ce qu’il a dit.
    Tout compte fait, les coupables seront punis conformément à la loi en vigueur.
    Vive le gouvernement, Vive IBK

  4. On devait chercher ensemble de résoudre le problème que le Mali confronte actuellement, au lieu de rendre la situation beaucoup plus compliqué. Quel journaliste !!
    C’est dommage qu’un membre du parti lui souhait la mort du président de la république.
    TRETA est un mauvais choix fait par IBK, il doit répondre toutes ces actes qu’il a commis.

  5. TRETA devrait démissionner car c’est un véritable criminel, un mauvais homme.
    Toutes ces rumeurs sont l’œuvre des politiciens et certain journaliste qui disent du mal au président de la république.

  6. C’est aux efforts inlassables du PM Modibo que les accords de paix ont été signés et le fait qu’il soit reconduit est tout à fait normal. IBK et le PM se font mutuellement confiance et travaillent pour sortir le pays du trou dont il a été plongé.
    Pour servir son pays il faut être loyal et dévoué et cela n’a pas besoin d’appartenir au parti au pouvoir

  7. Le RPM est rempli d’opportunistes et d’incompétents. IBK veut le développement du pays et donc il ne saurait travaillé avec de telles personnes de peur de mettre notre pays en retard.

  8. IBK a une belle raison de les écarter donc arrêter de nous faire croire autre chose. Nous savons tous ce qu’on vous a donné. Je porte à ta connaissance que c’est l’argent volé à l’état malien.

  9. Le départ de Tréta est dû à son comportement indigne de compagnon de lutte. Il a déçu le président IBK avec ses nombreux scandales et son manque de sagesse.

  10. Je suis sur que ce remaniement sera un remaniement dont le président de la république a tant rêver pour la mise en œuvre de sa politique de bonne gouvernance ou encore sa politique mise en pratique pour sortie le pays de cette crise. Avec un bon premier ministre en bon gouvernement le Mali pourra enfin se mettre sur de bonne rail et tendre vers une horizon plusieurs crédible et objectif.

  11. Le départ de Bocari Treta, ancien ministre du développement rural était une évidence. L’agriculture malienne était menacée avec cet homme qui n’a pu rien pour empêcher que des engrais frelatés viennent dans notre pays. L’affaire des 1000 tracteurs est aussi de sa compétence. Donc il fallait que cet homme parte. 😳 😳 🙄 🙄

  12. Tous les hommes politiques maliens, je veux dire les soi-disant hommes politiques maliens sont des assoiffés. Ils n’intègrent pas un parti politique parce qu’ils partagent l’idéologie de ce parti. Mais parce qu’ils voient en celui-ci un éventuel victorieux des élections du moment. C’est le cas du RPM. Sinon je ne vois pas pourquoi ce parti est contre le départ de Treta.

  13. IBK fait ce qu’il y a de mieux pour le Mali en se moment de crise multidimensionnelle. Le maintient du PM Modibo Keita a été très salutaire et même pas une surprise pour la population malienne. Tandis que le limogeage de Treta Bocari n’a point été une surprise car il pas pu répondre au attente étant ministre.

  14. C’est à cause de la mauvaise gestion du rural dans ce pays qui a fait que la campagne agricole 2014-2015 a été jugée mauvaise par les hommes politiques et les détracteur. Ce qui a eu de l’impact sur le bilan de la gestion de l’actuel locateur de Koulouba.

  15. Ce n’est le départ de Bocari Treta qui m’a choqué mais celui de Mamadou Igor Diarra, le ministre de l’économie et des finances de l’Etat. Je suis plutôt content du départ de celui à la faute de qui le président de la république n’a plus de bonne image aux yeux des détracteurs suite à la présence des engrais hors norme dans notre pays.

  16. IBK a bien fait de mettre fin au mythe Treta. Cet homme n’a rien fait pour ce pays. A part nous empoisonner avec des engrais frelatés à cause de sa mauvaise gestion du ministère du développement rural.

  17. Le PM est un homme humble et loyal, sa relation sur le plan professionnelle avec le président IBK sont bonne. Le temps pour lui de quitter le gouvernement n’est pas encore proche. Le PM Modibo Keita conduira la nouvelle équipe prochaine d’après le remaniement ministériel. L’aventure salutaire et remarquable d’IBK et son de PM Modibo Keita continue encore et cela pour longtemps.

  18. Que Treta soit puissant ou pas IBK reste le chef de l'Etat, donc le dernier mot lui revient. C'est l’incompétence et l'irresponsabilité qui marqua le passage de Bocari Treta dans le gouvernement. Le gouvernement malien a besoin d'un nouveau départ. Mais le maintient du PM Modibo Sidibé était plus que primordiale et salutaire.

  19. La grande partie de la population appelée les citoyens lambda ont été très ravis de voir le nom de Bocari Treta raillé de la liste des ministres du nouveau gouvernement. Ce ne sont que des scandales qui ont marqué son passage dans le gouvernement, il ne mérite pas de rester dans ce nouveaux gouvernement.

  20. Je suis membre fondateur du RPM ne veut nullement dire que tu est le propriétaire. Combien de femmes et d’hommes se sont battus, dans des difficultés multiples, pour que le RPM soit. Un Treta ne peut pas continuer, indéfiniment, à paralyser l’ État et à défier le Président de la République. Tout être humain doit connaitre ses limites.Être 1er Ministre vaille que vaille pour plonger notre pays dans le chaos, voilà l’ambition de Treta.IBK a eu raison de le dégager et le processus doit continuer pour nettoyer le RPM et en faire un parti digne de ce nom à même de faire face a tous les soubresauts.

  21. Arrêtez de nous rabâcher les oreilles. Treta est une peste que IBK a eu raison de remercier pour la bonne suite de sa gouvernance. Son manque de modestie, sa méchanceté et sa cupidité vont le perdre.Arrêtez de glorifier un homme de moralité douteuse.

Comments are closed.