Remaniement Gouvernemental : On reprend les mêmes, on recommence !

0
Communiqué du conseil des ministres du mercredi 30 septembre 2015

Le nouveau gouvernement malien reste la copie conforme de l’équipe gouvernementale sortante à quelques exceptions près. On reprend les mêmes, on recommence.

Le remaniement tant attendu par le peuple malien est finalement survenu ce vendredi 15 janvier 2016 après des semaines d’angoisses, d’atermoiements et d’indécisions.   Cet énième remaniement gouvernemental devrait permettre au Président de la République son Excellence Ibrahim Boubacar Keïta de donner une nouvelle impulsion à ses actions en ouvrant le gouvernement à des nouvelles personnalités. Force est de constater que nous sommes restés sur nos faims, tant les espoirs ont été déçus.  Le gouvernement reste  pléthorique 32 membres dont six femmes, une femme de plus que l’ancienne équipe. Nous assistons à la création d’un nouveau département. Le Ministère de la recherche scientifique confié au professeur Assétou Founé Samaké épouse Migan, celle là même qui a présenté la leçon inaugurale de la  rentrée solennelle des Universités, Instituts et Grandes Ecoles du Mali. Pourquoi faire ? Koniba Sidibé président du MODEC (Mouvement pour un Destin Commun) et ancien candidat à l’élection présidentielle, vient prendre sa part du gâteau pardon, entre au gouvernement en qualité de Ministre  de la Promotion de l’Investissement et du Secteur Privé à la place de Maitre Mamadou Gaoussou Diarra qui prend la porte de sortie du gouvernement.

Les seuls faits notables de ce changement d’équipe gouvernemental sont les évictions du Dr Boucary  Tréta et de  Mamadou Igor Diarra respectivement Ministre du Développement Rural et Ministre de l’Economie et des Finances. Ces deux personnalités ont beaucoup fait parler d’eux ces dernières semaines. Il se voit reprocher à ces derniers la diffusion des intox sur le premier Ministre Modibo Keïta. Pour le cas Tréta, c’est encore beaucoup plus compliqué. Les prochains jours nous en édifieront.

Dr Boubou Cissé anciennement en charge du département des Mines monte en grade pour prendre le Ministère régalien et sensible de l’Economie et des Finances. Ce dernier est le troisième locataire de l’hôtel de l’économie et des  finances de l’ère IBK. Ce qui constitue une instabilité à la tête de se département.

Le Ministère du développement Rural est scindé en deux départements. Le Ministère de l’Agriculture confié à Kassim Denon, un ex PDG de l’office du Niger et le Ministère de l’Elevage et de la pêche à Dr Nango Dembélé, un revenant puisqu’il avait la charge du même ministère dans le gouvernement d’Oumar Tatam Ly. Pour le reste, il n’existe pas de grand changement.  Ce nouveau gouvernement reste la copie conforme de l’équipe sortante à quelques exceptions près. Pourquoi ? L’avenir nous en dira.

Abdrahamane Sissoko.

PARTAGER