Grand rassemblement du parti fac au palais de la culture Amadou Hampate Ba : Sous le signe de la rupture avec les anciennes habitudes.

0

Le samedi 4 septembre 2021, le palais de la culture Amadou Hampaté Ba a refusé du monde. La raison, la tenue du premier congrès ordinaire du parti Forces alternatives pour le Changement. Un jeune parti qui  n’a cessé de gagner du terrain depuis sa naissance  à cause de la nouvelle vision qu’il incarne pour que le Mali retrouve le chemin de l’émergence. Il s’agit pour le jeune parti de rompre avec les anciennes habitudes qui ont  plongé le Mali dans une crise profonde  dont la conséquence a été l’occupation d’une bonne partie du territoire national par une horde de narco-djihadistes et de pseudo séparatistes.

C’est pourquoi dans un discours retentissant , le président du parti Seydou Toure ne s’est pas plié en quatre pour faire savoir aux militants et sympathisants du parti qu’il faut un virage à 90 0 pour que le Mali rompe avec certaines pratiques peu orthodoxes pour éviter la chute du pays. « Les Forces Alternatives pour le changement  ont opté pour la rupture avec les anciennes habitudes qui ont contribué à l’effritement de l’Etat, proposent un nouvel modèle de société basé sur le respect de nos us et coutumes, s’inscrivent dans la création de son propre modèle  de démocratie en harmonie avec nos valeurs sociétales », a-t-il martelé le visage plein d’espoir.

Sachant bien que le développement de tout pays dépend d’un système éducatif performant, le président du parti a plaidé en faveur d’une école adaptée aux besoins du pays. Aussi, a-t-il souligné : « nous souhaiterons avoir l’école de nos besoins  en faisant du monde rural le moteur du développement économique de notre pays ». Pour Seydou Toure, la seule façon de lutter contre le chômage  et la pauvreté et de  faire du capital humain le socle du développement.  C’est ce qui explique le choix du logo du parti FAC a précisé Mr Toure. En observant le logo, on aperçoit un homme travaillant le fer qui symbolise que l’homme est au début et à la fin de tout processus de développement, le travail assure l’indépendance, la couleur verte symbolise la verdure, la couleur blanche l’espérance  et le triptyque : paix, sécurité, développement, comme nous le savons tous, il n’ya point de développement sans paix ni sécurité et vis versa. Seydou Toure n’a pas manqué de rendre hommage à deux illustres personnalités du landerneau politique qui ont guidé ses premiers pas. Il s’agit de Mr Iba N’diaye  dit Iba ancien Maire central du district, ancien Ministre de l’emploi et de la formation professionnelle actuellement vice président du parti de la poignée de main l’Union Pour la République et la Démocratie. Ensuite de Tieman Hubert Coulibaly ancien Ministre. Cet homme d’Etat est le président du regroupement Action Républicaine Pour le Progrès.

Il fut pour moi un frère, un conseiller. De ses conseils de sagesse, j’ai beaucoup appris en politique. Le président du parti FAC a adressé une motion spéciale de satisfaction à l’endroit des Forces Armées Nationales qui payent un lourd tribut pour la sécurisation des personnes et leurs biens.  Le parti ne saurait passé sous silence cette  mission sacerdotale des FAMas a-t-il renchérit. Enfin, le jeune Leader a souhaité que les autorités de la transition respectent le délai    de la transition en organisant des élections crédibles et transparentes pour rassurer la communauté internationale et pour asseoir les bases du Mali nouveau.

Badou S. Koba

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here