Housseini Amion Guindo propose un programme ambitieux pour le rayonnement du Mali

1

Porté par la Plateforme «Wati Sera», Housseini Amion Guindo s’est lancé dans la course à la présidentielle.

L’élection présidentielle est l’occasion pour le peuple de porter son choix sur une femme ou un homme afin de présider aux destinées de la nation pour les cinq années à venir. Pour le président du parti CODEM, ce choix doit être fondé sur «une vision ayant pour objectif de prendre en compte les préoccupations du peuple sur la base d’un programme dont la mise en œuvre ne saurait être effective qu’une fois que le pouvoir nous sera confié». C’est pourquoi, l’ancien ministre des Sports a présenté à l’appréciation des électeurs un programme dénommé «Croire au Mali et au Peuple». Il le résume comme «un engagement de son parti à redonner confiance aux Maliens et Maliennes en vue de bâtir un Etat-Nation prospère».

Le candidat se veut un porteur de valeurs républicaines, laïques, solidaires, écologiques et profondément panafricaines. «A travers ces valeurs, nous mettrons en œuvre un programme ambitieux pour le rayonnement du Mali et le bien-être des Maliens. Ainsi, promet-il de travailler à une meilleure gestion des affaires publiques, la reconstruction de l’unité nationale, la mise en oeuvre d’une stratégie efficace de défense du territoire et de sécurité de nos compatriotes.

Housseini Amion Guindo entend aussi mener un combat sans merci contre la corruption et la délinquance financière. «Nous allons mettre en place un système de gestion moderne des biens de l’Etat, de la chose publique en faisant de la moralisation de la vie publique une réalité», a-t-il promis.

Il compte également “rétablir entre la justice et le peuple une confiance basée sur les droits humains adaptés au contexte du Mali dans le respect des normes internationales en promouvant une distribution saine de la justice”. L’économie, la diplomatie, la santé, la réduction des inégalités, l’éducation, l’emploi et les couches vulnérables ne sont pas oubliés par le candidat de la Plateforme «Wati Sera» qui mise fortement sur la jeunesse et les femmes pour remporter la présidentielle du 29 juillet.

Ahmadou CISSÉ

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. On ne peut pas faire le rayonnement d’un pays en mentant, en volant en bandes organisées, en trichant, en pratiquant la gabegie, le népotisme, en driblant ses semblables, en posant des actes éhontés, indignes, en pratiquant la corruption et en se croyant plus malin que ses compatriotes qui peine à avoir leur pain quotidien. Pour assurer le rayonnement de son pays, il faut être un exemple comme l’a fait Mamadou GASSAMA à Paris en France pour sauver un enfant livré à la mort par ses parents. Alors que vous politiciens vous êtes les pis rapaces et destructeurs du développement du Mali actuel, vous n’êtes pas des exemples avérés pour garantir le rayonnement d’un pays, vous êtes des charognards capables d’enterrer le Mali. Le Mali actuel est une honte pour l’Afrique par le comportement de ses politiciens qui sont à la base de sa descente actuelle aux enfers. Ces politiciens sont sans scrupule, sans honte, sans dignité pourvu qu’ils aient leurs matériels au détriment des autres maliens plus honnêtes et plus dignes. Il n’y aurait pas de rayonnement pour un Mali avec des dinosaures en masse critique comme vous, le Mali irait bien certainement avec un grand rayonnement sans vous les politiciens véreux et machiavéliques.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here