Kati: La CODEM sur le point de dominer l’échiquier politique

1

Des responsables délégués du Bureau National de la Convergence pour le Développement du Mali (CODEM) étaient présents dans la commune rurale de Diago (cercle de Kati), samedi 5 décembre 2015, pour un évènement heureux. il s’agit bien de la rentrée politique de la section I du parti dans le cercle.

pour la circonstance, étaient aussi présents les représentants codem des 37 communes; des militants, des partis amis, des notables etc.

Après des mots de bienvenus, du fils du chef de village de Diago,  Saba Coulibaly,  le Secrétaire général de la sous section de Diago, Mr Coulibaly, a exposé  le parcours et l’état de santé du parti dans sa commune mais aussi dans la sous section I et l’ensemble du cercle de Kati.

En premier, des mots de remerciement du choix placé en sa commune pour abriter cette rentrée politique de la section I du cercle.

” C’est un réel plaisir pour moi de prendre la parole au nom de la grande famille CODEM de la commune rurale de Diago pour manifester notre joie pour la confiance placée en nous d’abriter cette cérémonie de rentrée politique de la section I CODEM de Kati. cette confiance,  prouve qu’à la CODEM il n’y a pas de militants de 1ère heure ni de la 2è heure: il n’ y a que des militants de la CODEM”, a précisé M. Coulibaly.

A en croire M Coulibaly, le bilan est reluisant. en si peu de temps, le parti a engrangé des résultats  positifs dans sa commune et il compte les matérialiser lors des communales à venir .

” Cela fait une année, jour pour jour, que nous avons décidé d’adhérer au parti Convergence pour le Développement du Mali (CODEM).  De novembre 2014 à ce jour, le petit poussin grandit chaque jour. Des comités Codem existent dans tous les villages de la commune de Diago soit plus de 10 comité; de nouvelles adhésions sont faites à la Codem. aujourd’hui, sans faire de vantardise, je peux dire que le parti CODEM est le mieux implanté sur  l’échiquier politique local. Nous allons, inchallah, confirmer nos dits lors  des élections municipales prochaines”.

”  je ne saurai terminer  mes propos  sans remercier les camarades secrétaires généraux des partis politiques amis ici présents: leur présence prouve que dans la commune de Diago, il n’ y a pas de rivalités entre nous partis politiques”, a conclu Mr Coulibaly.

La CODEM a deux sections dans le cercle de Kati. Une exception et cela s’explique du fait que le cercle est l’un des cercles les plus vastes au Mali après Segou et Sikasso.  selon le secrétaire politique de la section I , Mr  Boubacar Sidibé  Kati est composé de 37communes et dans le partage entre les sections codem de Kati, la rive droite a 14 sous sections et la rive gauche 23 sous sections avec ses  37 conseillers ( celle qui a l’honneur d’abrité la présente cérémonie).

les secrétaires généraux des deux sections, les portes parole des jeunes, femmes, ceux qui ont adhéré à la codem, partis amis  et personnes âgées ont tous apprécié et félicité les responsables codem pour cette belle initiative.

le secrétaire général du Bureau national, dans sa prise de parole a expliqué le choix de Kati par des remarques qui lui semblent pertinentes. Kati est un gros cercle où l’électorat n’est pas à négliger.

il a par la suite appelé à l’unité, la cohésion au tour de l’essentiel, c’est à dire le Mali. un appel au delà de tout clivage politique dans un pays où la résolution de la crise est sur le point d’échapper aux fils de la nation.

Des adhésions, il y en a eu beaucoup et leur porte parole n’a pas voulu citer de nom pour ne pas frustrer des partis amis présents aux rangs desquels sont issus de nombreux transfuges.

                                                                                                                       Boubacar Yalkoué

PARTAGER

Comments are closed.