La classe politique et l’élection présidentielle de 2022 : Nécessité absolue d’union ou l’échec fatal!

24

Les combats pour l’élection présidentielle de 2022 ont déjà commencé. Les prétendants, chacun à son niveau, s’organisent pour booster ses points.Afin d’éviter de périr tous ensemble, la classe politique, surtout les potentiels candidats : Modibo Sididé, Moussa Mara, HousseïniAmionGuindo, SoumeylouBoubeyeMaiga, Aliou Diallo, Cheick Modibo Diarra… sont condamnés à avoir un consensus autour d’un d’entre eux. Dans le cas échéant, la surprise pourrait être grande, car il y a de nouvelles têtes comme Seydou Coulibaly du groupe Cira, Me Malick Coulibaly soutenu par un grand mouvement … à ne pas négliger.

 

A chaque élection présidentielle, ses réalités ! Si les favoris étaient déjà connus lors des élections présidentielles de 2013 et 2018 au Mali, ce n’est pas le cas pour celle qui se tiendra dans quelques 16 mois. Le seul favori connu et incontesté, Soumaïla Cissé, s’en est allé pour toujours et sa mort a créé une incertitude totale. Parmi les autres potentiels candidats, chacun ayant ses points forts et faibles, nul ne peut se différencier des autres non seulement en termes de base politique mais aussi de la popularité de sa personne. En tout cas pas comme le cas de Soumaïla Cissé.

Le discrédit sur la classe politique

Les politiques n’ont jamais été aussi discrédités au Mali comme ces trois dernières années. Le manque de confiance entre eux et la population a donné l’occasion à certains leaders religieux aux ambitions démesurées de se faire une place incontournable sur la scène politique au point que les leaders politiques, eux-mêmes, s’accroupissent devant ceux-ci tel un élève coranique devant son maître. La guerre d’égo a gagné sur ces hommes politiques qui, en 2018, ont eu l’occasion de se réunir contre le régime IBK pour que l’alternance réclamée puisse être une réalité, mais ils l’ont raté. Le combat de personnes les a conduits au mur. De cette date à nos jours, certains leaders politiques à travers leurs inconstances, leurs pratiques peu orthodoxes, ont fragilisé davantage la confiance mourante entre la classe politique et le citoyen malien.

Depuis les mouvements de contestation jusqu’au renversement du régimeIBK, nombreux sont des Maliens qui ont exprimé leur dégout pour la classe politique. Pour eux, tous les politiques sont égaux. Ils sont, à tort ou à raison, accusés d’être responsables de la situation chaotique que traverse le Mali depuis des années.

C’est d’ailleurs ce qui explique le soutien massif des citoyens aux militaires.

Nécessité pour les politiques d’avoir un candidat commun ou risque d’un échec commun

Soumaïla Cissé, depuis sa libération par ses ravisseurs après six mois de détention, était le plus grand favori pour la présidentielle à venir. Mais l’espoir le concernant s’est écroulé. Dieu aussi avait son plan. Son décès a créé un grand vide et désorienté beaucoup de citoyens. Actuellement, bien que les potentiels candidats sont nombreux : Modibo Sididé, Moussa Mara, HousseïniAmionGuindo, SoumeylouBoubeyeMaiga, Aliou Diallo, Cheick Modibo Diarra… aucun ne s’est distingué comme le plus gros favori pour la présidentielle à venir. Chacun de ces potentiels candidats a ses points forts qui forcent l’admiration de l’électorat. Chacun a aussi des défauts qui sont généralement communs en l’homme politique malien. Si ces leaders politiques arrivent à faire consensus autour d’un candidat, ce dernier sera imbattable car c’est toute la classe politique malienne qui serait ensemble. Il suffit que chacun d’entre eux mette en œuvre ses compétences, ses moyens et sa popularité pour que leur candidat commun gagne l’élection. Mais s’ils partent en rang dispersé, c’est l’incertitude et ils risquent de perdre tous ensemble face à un inconnu non politique qui, s’il est une personnalité sérieuse, risque de bénéficier du soutien non seulement de la société civile et des religieux mais aussi des militaires.

Aussi, il nous revient que certaines personnalités non politiques mais très bien connues se préparent pour cette bataille électorale de 2022. Parmi ces personnalités, est cité le nom du milliardaire Seydou Coulibaly, PDG du groupe Cira, et celui de l’ancien ministre de la Justice et des Droits de l’homme, Me Malick Coulibaly, connu pour être un homme intègre et un travailleur assidu. Ces personnalités, si leur candidature est confirmée, ils auront plus de chance de convaincre la société civile et les religieux que les hommes politiques qui sont considérés, à tort ou à raison, comme la source des malheurs de ce pays.

Donc la victoire de la classe politique dépendra du choix des leaders politiques eux-mêmes. Ensemble avec un candidat, ils seront imbattables, mais en rang dispersé, les non politiques risquent de faire une surprise.

BoureimaGuindo

Commentaires via Facebook :

24 COMMENTAIRES

  1. Nous constatons que les spéculations vont bon train avant les prochaines élections. Cependant nous avons la certitude qu’un président sera élu aux termes de la présente transition. Mais quel qu’il soit les conditions de son élection devront être justes et équitables. Pour cela il est impératif d’opérer des reformes. A mon avis il faudrait encore se battre pour imposer ces reformes aux autorités actuelles.

    Nous sommes en démocratie la majorité des maliens élira le président de son choix mais la suite dépendra de la qualité du contrôle citoyen que nous devons exercer sur le futur élu .La rénovation de nos instituions – en les rendant plus fortes et mieux équilibrées – nous y aidera assurément .Mais le changement c’est maintenant.
    Cette énième transition constitue le moment propice. Si nous ne la saisissons pas pour se réinventer , il est fort possible que notre futur Président sera dan l’égotisme de ses prédécesseurs .Il ne se souciera que de son pouvoir ainsi que des moyens de sa futur réélection .Dans tous les cas le peuple reste souverain. Quand il veut , il peut.

  2. Nous sommes garantis que l’échec est sans nul doute fatal, pour le cas de cette transition deux scénarios restent une réalité sans équivoque, il s’agit d’une possible lutte entre les militaires eux-mêmes pour aboutir à l’échec total de la transition et l’autre cas de figure donnera d’une transition menée à la va vite pour aboutir à l’élection d’un président qui sera tout de suite défiée par les maliens dont la plupart n’est pas concernée par ce qui se passe actuellement avec des acteurs non représentatifs du peuple. Nous sommes dans une situation qui ne donnera rien de bon pour le court terme de ce pays, si le nouveau président est élu à la va vite, il se trouvera devant des frondes impossibles à gérer, la transition devrait trouver un moyen d’aplanir les goulots d’étranglements actuel afin de donner un peu de temps au futur président. Il faut savoir que le M5-RFP a donné la leçon qu’il faut pour faire tomber un président de la République au Mali.

  3. Sangre
    Deux facteurs expliquent le niveau bas de l’élève:le dénigrememt de l’AUTORITÉ de l’enseignant et l’EFFECTIF PLÉTORIQUE des classes.
    Les militaires ont dénigré l’enseignant qu’ils ont consideré comme les agents de MODIBO KEITA.
    Le metier d’enseignant déconsideré, les meilleurs élèves l’évitaient d’autant plus qu’ils sont mal payés,que même ce petit salaire ne tombait pas regulièrement.
    Le découragement a fait que les cours n’étaient pas donnés á souhait.
    Les enseignants ont commencé á monnayer leurs dévoirs pour mourrir leurs familles.
    Les sujets d’examen ont commencé á fuiter.
    On a assisté á ça avant la chute de la dictature.
    Les investissements n’étant pas fait les classes ont commencé á refuser du monde.
    On acceptait ni les moins de 7 ans, ni les plus de 7 ans.
    Donc trop d’enfants n’étaient plus inscrits.
    Vous avez á peu prêt le tableau quand ALPHA OUMAR KONARE accedait au pouvoir.
    Comment faire pour arreter la décheance de l’école en cours?
    L’ècole est elle seulement de la responsabilité du president de la republique?
    Tout le monde est d’accord qu’il faut construire trop d’école pour éviter les CLASSES PLÉTORIQUES.
    En deux mandats personne ne peut contester qu’ALPHA OUMAR KONARE A CONSTRUIT DES ÉCOLES PARTOUT SUR LE TERRITOIRE NATIONAL.
    Mais ça n’a pas suffit,malgré qu’on a decidé de transferer les élèves dans les écoles privées car la population malienne ne fait qu’augmenter.
    De moins dix millions en 1991,on est actuellement á plus de vingt millions.
    Le ministre de l’éducation nationale du successeur d’AOK, son opposant farouche MOHAMED LAMINE TRAORÉ a reconnu que la démande d’école est tellement forte qu’il va être difficile de ramener les éffectifs des classes dans les normes prévues pour que l’enseignant puisse transmettre le savoir.
    Comme on dit le TRAVAIL COLOSSALE A ÉTÉ MÉNÉ, C’EST LE CHAMP QUI EST TELLEMENT GRAND QU’ON A L’IMPRESSION QU’ON NE FAIT RIEN.
    C’est le monde á l’envers dans ce pays!!!
    On détruit l’école, ensuite on accuse ceux qui ont tenté de la remettre.
    Ça fait dix huit ans qu’ALPHA OUMAR KONARE n’est plus au pouvoir, pourquoi ça n’a pas changé après lui, si on pense que c’est sa politique qui a détruit l’école?
    Pourquoi n’a t’on pas initié d’autres politiques pour remettre l’école, si c’est la politique d’AOK qui est fautive?
    LA RÉALITÉ EST QUE PENDANT VINGT TROIS ANS ON A TELLEMENT DÉTRUIT L’ÈCOLE QUE TOUTES LES SOLUTIONS ENVISAGÈES RESTENT IMPRODUCTIVES.
    Les MOUSSAISTES, comme á leurs habitudes, ont abusé de la naiveté congénitale du malien moyen pour salir leur ennemi intime ALPHA OUMAR KONARE.
    C’EST CEUX QUI ONT DENIGRÉ L’ENSEIGNANT QUI ONT DETRUIT L’ECOLE.
    C’est la verité d’allah!!!
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Sangare, c’est faux tout ce que tu dis ici car au lieu de reconstruire l’Ecole Malienne de Modibo Keita, ton super patron Alpha Omar Konare a construit des fonctionnaires milliardaires Maliens! A chacun sa priorite et voici la priorite de AOK! Sangare tu sais en Soninke on dit ” tu peux mettre ta main sur les yeux de quelqu’ un pour ne pas voir MAIS tu ne peux jamais mettre ta main sur son ceveau pour l’arreter de reflechir”

  4. Comment peut on mettre Alpha au même niveau Modibo ? Prenons le domaine de l’ enseignement : Modibo a tellement hausser le niveau de l’ecole malienne que malgre les 23 ans de Moussa le niveau etait bon ; Alpha en tant que enseignant et president de la republique ( comme Modibo ) n’ a pas pu maintenir au moins le niveau sous Moussa ! Des enseignants qui n’ ont pas compris que le francais est mieux placé pour ellaborer le manuel d’ apprentissage de la langue francaise : le syllabaire ! Helas ils ont preferé s’ enrichire au detriment du niveau de l’ecole malienne ! Il faut être hypocrite et malhonnete pour faire ca ! Modibo etait un patriote les faits sont tangibles : le niveau elevé de l’ ecole ! Alpha etait un austentateur qui a tromper la vigilance exterieur avec une democratie de facade , les faits sont tangibles : baisse catastrophique du niveau de l’ ecole ! Pour ne dire que cela sans parler de delinquance financière et depravation des moeurs !
    Modibo ange , Alpha demon !

  5. Mr NOMOKO a parfaitement raison ! Pour confirmation un journaliste africain a dit sur france 24 si je ne me trompe pas que 23 % de l’ electorat malien votent ! Les 77 % n’ ont pas confiance aux acteurs politiques ! Qu’ ils fassent autre chose que s’ unir , les dés sont jetés ! Les maliens sont reveillé !

  6. Kinguiranke
    Ce sont vos mensonges inventés qui ont permis à IBK d’acceder au pouvoir.
    ON A CIRCULÉ PARTOUT QU’IL A SAUVÉ LE POUVOIR D’AOK.
    Kinguiranke et ses semblables ont donné á IBK les qualités qu’il n’a jamais eu tout en dénigrant celui qui l’a revelé aux maliens lui permettant d’exercer le pouvoir á un moment très delicat de notre pays.
    ALPHA OUMAR KONARE A REFUSÉ DE RENOUVELER SON MANDAT Á L’UNION AFRICAINE.
    En le faisant,il a montré qu’il est guidé par ses principes d’une afrique débout et fier.
    Mais il a laissé ses traces pour les générations successives comme savent le faire les grands hommes.
    FARO doit savoir que pour s’imposer á l’exterieur,il faut d’abord laisser des traces chez soi.
    Les traces d’ALPHA OUMAR KONARE sont inscrites dans le bilan laissé reconnu par les partenaires du MALI.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • la trace d aok ce sont les milliardaires fonctionaires qui avaient parait il des pourcentages sur les projets de l etat qu ils manageaient, …les voila tous la en rang pour continuer a voler…sinon, c est la revolution, meme les religieux sont devenus des voleurs durant ces regimes depuis AOK a aujourdhui…. sinon nous avons la tour d afrique qui bientot tombera sur les passants… et d autres samaba maliba konoba…pas d infrastructures majeures…

      SANGARE, LES MEDIOCRES SONT COOPTES SUR LES ORGANISATIONS BANANIERES COMME L UA, JE PENSE QUE CETTE ORGANISATION EST REELEMENT EXISTANTE ENCORE DUE AUX PAYS ANGLOPHONES D AFRIQUE… AOK Y ETAIT EN ROTATION ET AVEC ‘LA GRANDE BOUCHE’, L ANCIEN MINISTRE DE GMT PROPULSE PRESIDENT…

  7. FAAROH, QUFARO , S EN MELE UN PEU....LES GRANDS HOMMES TRAITRES DE LEURS PEUPLES APPRECIES PAR D AUTRES

    SOUDANAIS TYPIQUE,
    EGOISME SANS LIMITE, PAS PAREIL PARMI LES ENFANTS DE MON PERE ET DE MA MERE, …EN OPPRESSANT SON PROPRE PEUPLE, ILS FONT” HAUT HISSE”
    DITES MOI, A QUOI BON AVOIR SON NOM GRAVE DANS LA CAPITALE FICTIVE DE L AFRIQUE MODERNE ADIS ABABA ( L ABYSSINIE (PAYS DES DEUX SANGS) CREE PAR LES ABRAHAMIQUES POUR EN FAIRE LE REMPLACANT MODERNE DU PAYS DES KEMTHS MASRIH (L EGYPT)), …? SI CHEZ SOI ON EST PAS CONSIDERE ET MEME REVOQUE, MEPRISE….?

    VOILA LE SOUDANO FRANCAIS, ASPIRATIONS ” DEBILEMENT” DEPLACEES ET VIDES: (ALPHA OUMAR KONARE A SON NOM AFFICHÉ DANS LA CAPITALE DE L’AFRIQUE EN ETHIOPIE.
    On le sait dans ce pays, on ne reconnait pas les mérites des meilleurs fils de leurs vivants.)

    POUTINE,TRUMP,MACRON,MERKELE, SHI ZIN PIN, NARENDRA MODHI,LA REINE ELISABETH 2 S OCUPENT A ETRE RESPECTES D ABORDS CHEZ SOI, LE SOUDANAIS , LUI S EN VA CHIER GROS AILLEURS ET S EN VENTER GROSSE CHIE HEIN….!??CA SENT HEIN…?! MES FRERES ET SOEURS AUCUN DE MA NATION NE….

    FAAROH, QUFARO , S EN MELE UN PEU….LES GRANDS HOMMES TRAITRES DE LEURS PEUPLES MAIS, APPRECIES PAR D AUTRES A L UEMOA, A LA BECEAO, A L ONU, A L OMS, AU CASQUES BLEUX, A LA FRANCOPHONIE, A LA CEDEAO, A LA LIGUE ARABE, ….LES CONS SE FICHENT DU ” CHEZ SOI”…VOILA LE SOUDANAIS
    PARDONNE MOI KINGUIRANKE!

    LE SOUDANAIS MEURT POUR LE MONDE TRES LOIN HORS DE SON PAYS, C EST PRESTIGIEUX….ALLER MOURIR AILLEURS….LE SOUDANAIS MUSULMAN ET ”FRANSAIKHO’KOPHONE” UN MONSTRE BON POUR AUTEUI…MISERABLE…

  8. Kinguiranke
    Le cheval mort n’est pas immortalisé de son vivant.
    ALPHA OUMAR KONARE A SON NOM AFFICHÉ DANS LA CAPITALE DE L’AFRIQUE EN ETHIOPIE.
    On le sait dans ce pays, on ne reconnait pas les mérites des meilleurs fils de leurs vivants.
    C’est d’autres qui le font comme le footballeur SALIF KEITA qui a son statut en france que les maliens rejetent.
    Donc cherche ton cheval mort qui peut être IBK que vous avez soutenu en 2013 en espérant faire du mal á son mentor ALPHA OUMAR KONARE qui l’a utilisé comme soldat avant de lui rappeler qu’il n’a pas l’êtoffe d’un GENERAL.
    À l’exercice du pouvoir, le monde entier est temoin que le premier president de l’ère démocratique avait raison.
    N’est pas ALPHA OUMAR KONARE qui veut!!!!
    Tant qu’on continue a nié le chemin qu’il a tracé, qu’ATT a abandonné,ce pays ne connaitra jamais la stabilité.
    La haine guide les pas des animateurs de la scène politique malienne que kinguiranke et d’autres relayent parfaitement sur maliweb.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Sangare tu peux continuer a faire le griot pour ton Alpha Omar Konare mais tout le monde sait que lles dirigeants de l’Union Africaine ont demande gentillement a Alpha Omar Konare de partir car il se comportait comme un chef d’etat alors qu’il etait le secretaire de l’UA. Pour le reste nous allons regarder les consequences des actions d’Alpha Omar Konare sur la democratie Malienne: NEGATIVES car a cause de ses actions le MIRIA, l’URD et le RPM sont nes avec douleurs des entrailles de l’ADEMA et apres AOK l’ADEMA est devenu un parti faiseur de rois.

  9. FAROHW KAFAAROHW, TOUTE ELECTIONS DOIT LIMITER ET REDUIRE A ZERO LES RELIGIEUX. IL FAUT REVEILLER LE PEUPLE DE L OBSCURITE DE L ISLAM ARABE.

    JE ME DEMANDE SI CMD ET MARIKO DANS UNE MEME EQUIPE PEUVENT FAIRE QUELQUE CHOSE, MAIS JE SUIS PERSUADE QUE LES DEUX SE SONT DEJA SOUILLES EN APPROCHANT LES RELIGIEUX, QUI EUX REPRESENTENT LA FOLIE SUICIDAIRE DE NOTRE NATION ENTIERE ET LES COLLABORATEURS DE L ENEMI JURE DE GENETIQUE NOIR ELLE MEME, L ISLAMO ARABE, L ENVAHISSEUR ….

  10. Le consensus ne fera qu’achever une démocratie déjà agonisante ………………. Comme on le dit, c’est dans la contradiction que se crée le mouvement, alors sans opposition, sns groupe de pression, il n’y aura jamais de changement au Mali…….

    • Tres juste Lastus car ce sera le meme partage du gateau-Mali encore et ce sera la fin cette fois-ci, le Mali va pour de bon disparaitre!

  11. Sangare, tu peux faire la promotion de ton cheval mort AOK mais la verite est simple car toutes ces faces ici ont ete testees comme Ministres ou Premiers Ministres et on ne veut pas du “to chilen”, des voleurs et qu’ils degagent car ils ont echoue et lamentablement.

    • Et ces politiciens ont encore la chance de respirer l’air de la liberté……. Dans des pays serieux, ils seraient en prison, entre quatre murs………….. Certains même comme AOK auraient pris 20 ans de reclusion criminelle!!!!!!!!!!!!!!!

  12. Kinguiranke
    Qui parmi eux a été président de la republique quand tu penses qu’ils ont été testés?
    ÊTRE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,COMME ÊTRE SIMPLE MAIRE, NE SE TESTE PAS, ÇA SE CONSTATE.
    C’est á l’électeur de faire son choix par rapport aux qualités des personnes ,aux IDÉES proposées.
    La QUALITÉ DE LA PERSONNE détermine la capacité á appliquer les IDÉES PROPOSÉES.
    SEULE LA CONVICTION DE PORTER LES IDÉES PERMET DE LES APPLIQUER.
    On dit qu’on peut tout reprocher á TRUMP, sauf qu’il n’applique pas ses promesses faites.
    La politique, c’est avoir la CRÉDIBILITÉ de faire ce qu’on a proposé.
    Les IDÉES PROPOSÉES doivent épouser la personnalité de L’HOMME POLITIQUE afin qu’il y ait une cohérence susceptible de convaincre la population.
    Si un OUMAR MARIKO dit qu’il va appliquer les recettes du libéralisme,il va perdre trop d’électeurs.
    LA CRÉDIBILITÉ EST CONSTATÉE QUAND LA PERSONNE OCCUPE UNE FONCTION ÉLECTIVE car il a l’occasion de faire ce qu’il a proposé.
    On ne constate pas la CRÉDIBILITÉ D’UNE PERSONNE QUAND IL EST MINISTRE PUISQU’IL ÉXECUTE LES DIRECTIVES D’UN ÉLU.
    L’exemple palpable,c’est IBK.
    Premier ministre, il a éxécuté les instructions de l’élu ALPHA OUMAR KONARE qui avait fait la promesse d’un ETAT MALI STABLE au service de la population.
    IBK était un des cadres nommés par rapport á leurs qualités intrinséques.
    QUAND ON A LE SOUCI D’APPLIQUER SES IDÉES, ON S’ENTOURE DES CADRES SELON LEURS CAPACITÉS Á ÉXECUTER LES INSTRUCTIONS ÉMISES.
    Il s’agit d’exprimer la même conviction affirmée quand on veut aggrandir son entreprise c’est à dire qu’on ne nommera jamais un ami ou un parent á la tête de l’entreprise du seul fait de cette filiation,mais du fait de leurs compétences averées.
    Autant on peut se tromper d’un cadre qui n’aura pas affirmé les qualités qui ont inspiré sa nomination autant l’élu peut se tromper d’un cadre nommé ministre pour éxécuter ses IDÉES.
    La même conviction de reussir á agrandir son entreprise qui pousse á sanctionner dicte les pas d’un êlu qui a le souci d’appliquer ses promesses.
    AINSI CHAQUE MINISTRE EST OBLIGÉ D’AFFIRNER SES CAPACITÈS, S’IL VEUT RESTER AU GOUVERNEMENT.
    C’est ce qu’on a constaté pendant la DÊCENNIE ALPHA OUMAR KONARE.
    Les ministres qui ont montré des capacités ont duré dans le gouvernement.
    Ils sont connus de tout le monde.
    UN HOMME DE CONVICTION ÉTAIT AU SOMMET DE L’ETAT.
    Autant un chef d’entreprise ne peut connaitre des défaillances dans la gestion des finances que si les contrôles sont éffectués autant un élu ne peut constater les délinquances de ses ministres que si les procureurs sont saisis par les contrôleurs.
    Si un procureur met en examen un ministre,il démissionne automatiquement car il ne s’agit pas d’accuser gratuitement un ministre pour qu’il quitte sa fonction.
    C’EST POURQUOI IL FAUT VIVEMENT L’ÊQUILIBRE DES POUVOIRS POUR PERMETTRE AUX PROCUREURS DE JOUER CONVENABLEMENT LEURS PARTITIONS.
    C’est pourquoi aussi un homme politique ne doit pas avoir comme programme la lutte contre la corruption car ce n’est pas de ses prérogatives,si les ÉQUILIBRES DES POUVOIRS sont respectés.
    C’est surtout pourquoi être president de la republique ne nécessite pas une COMPETENCE INTELLECTUELLE ÉLEVÈE, mais une CONVICTION AFFIRMÉE sur des IDÉES qui épousent les prêoccupations de la population.
    Un homme politique doit se contenter de PRODUIRE DES IDÉES et esperer avoir la confiance du peuple pour les appliquer.
    C’est d’autant plus important que des personnes pensent qu’on peut se servir de sa fortune pour être élu au sommet de l’Etat.
    LA SEULE RICHESSE QUI COMPTE, C’EST L’IDÉE PRODUITE car seules les IDÉES font bouger les lignes quand elles sont portées par un homme CRÉDIBLE tels MODIBO KEITA,ALPHA OUMAR KONARE.
    Donc il s’agit de savoir, si parmi ces HOMMES POLITIQUES il y a des PERSONNES CRÉDIBLES.
    On ne peut pas dire qu’ils ont échoué puisqu’ils n’ont jamais été president de la republique.
    Ils ont servi des présidents de la republique qui sont les seuls responsables des mandats confiés par le peuple.
    C’est aux maliens de savoir choisir parmi ces HOMMES POLITIQUES et d’autres les PERSONNES CRÉDIBLES.
    Ils séront testés comme l’ont été ALPHA OUMAR KONARE, AMADOU TOUMANI TOURÉ, IBRAHIM BOUBACAR KEITA quand ils sont élus.
    Pour bien les évaluer, il faut les ÉQUILIBRES DES POUVOIRS car trop de maliens ajoutent les délinquances de certains hommes politiques au bilan de l’élu alors qu’il doit être évalué par rapport á l’application de ses promesses.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Si Modibo Keita etait un homme credible, ton Alpha Omar Konare n’etait pas car c’est sous on regime que les fonctionnaires milliardaires sont nes au Mali pour la premiere fois. AOK a zero credibilite!

      • KINGUY!
        ON DOIT RAPPELLER A SANGARE QUE IBK N AVAIT PAS ETE PRESIDENT, NOUS L AVONS TESTE, CA SUFFIT, IL NY PAS DE DIFFERENCES ENTRE CES SOUDANAIS DE FRANCE ET NEGRES DE L ISLAM QUI DEUX, REPRESENTENT LA LEPRE ET LA FOLIE DE GRANDEUR.

        IBK ETAIT TRES EXPERIMENTE POLITIQUEMENT MAIS UNE DECEPTION INDESCRIPTIBLE, IL YA CEPENDANT UNE SEULE CHOSE EN COMMUN LE FADENYA SOUDANAIS, LA COMPETITION MALADIVE, …LA FOLIE EGOISTIQUE ET L HYPOCRISIE MUSULMANE COLLEE A LEUR “KOHDAH” AVEC DE LA GOMME ARABIQUE…

  13. Qu’ils ne se fatiguent pas , parmi ces têtes, aucun ne sera le President de la République. Le nouveau Président du Mali est ailleurs . Meme s’ils s’alignent derrière un seul candidat . C’est rigolot ! Attendons l’élection présidentielle, ceux qui auront l’occasion de me lire , me donneront raison.

    • Tu as veritablement raison Nomoko car tous ceux-ci dans cette liste ou avec leur tres vilaine tete sur cette photo ont ete testes et ont lamentablement echoue tous sans exception. Nous n’allons pas remettre ces vieilles vaches faitguees en charge d’un quartier de Bamako.

  14. INDIVIDUALISME ET UNIQUALISME ABRAHAMO NEGRIERE INO-CULE PAR L ISLAM MALADIVE! EGOISME! UNIQUALISME! NARCISSISME!

    SOUMI CISSE EST PARTI CHOGUY MAIGUY EST VENU! LE SURFING DANS LES NUAGES GIGANTESQUES CONTINUE POUR MIEUX ASSOMBRIR NOS CIEUX!

    👥DES JEUNES DOIVENT VENIR AU POUVOIR! TOUTES LES PERSONNES ICI PRESENTEES SUR CETTE PAGE DOIVENT AVOIR HONTE DE SE PRESENTER AU PEUPLE UNE N-NIEME FOIS TOUS EGOISTES ET EGOCENTRISTES ARRIVISTES INCAPABLES DE SOLIDARITE REELLE ETCONSTRUCTIVE 👥

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here