Le Président IBK s’adressant au M5 : « Ma porte est ouverte et ma main toujours tendue… au dialogue »

1

La crispation de la situation sociopolitique du pays  contraint  le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, à faire une  adresse  télévisée à la nation.  Dans laquelle  il promet  la formation d’un gouvernement selon les critères du dialogue national inclusif qui s’attaquera de façon urgente aux problèmes. IBK ouvre également une fenêtre au dialogue avec le mouvement du 5 juin  courant de la semaine.

-Maliweb.netC’est un Président de la République  vêtu en boubou blanc, masque  sur la bouche qui s’est adressé à la nation entière.  Les nouvelles revendications du mouvement du 5 juin lui ont obligé à commencer son discours par des mots d’apaisements.  « J’ai entendu les colères et les cris. J’ai entendu les revendications et les interpellations. Chaque malien qui souffre ou qui manifeste, m’interpelle et mérite mon attention, car ma mission est de servir le Mali », a, d’emblée, déclaré le Chef de l’Etat,  qui ajoute travailler  à ce que  « les maliens puissent accéder aux denrées de premières nécessités et à des coûts raisonnables ».

« Un gouvernement de changement »

 Abordant la question de la nouvelle équipe gouvernementale, il a indiqué  que   cette équipe sera composée selon les critères de la taille et de qualifications telles recommandées par le Dialogue National Inclusif.  Et le président de la République de prévenir que   ce gouvernement sera mis au service du Mali. «elle  n’aura aucun droit à l’erreur. elle ne saurait être un simple changement de gouvernement. Elle sera un gouvernement de changement, exclusivement porté sur des résultats définis au préalable et mesurables », a –t-il annoncé avec un ton sérieux.   

Dans ce sillage,  il a promis  que  l’équipe  gouvernementale sous le leadership du Premier ministre, Boubou Cissé, s’attaquera à  la mise en œuvre urgente des résultats  DNI, six mois après la tenue de ces concertations.  Lesquels,  selon lui,   se résument  par des questions d’ordre sécuritaire, social, politique et de gouvernance.

Evoquant leur  résolutions, il promet toujours   « de  résoudre la crise scolaire en instruisant au Premier ministre de trouver, dans les meilleurs délais, un accord avec le syndicat des enseignants, d’accélérer la mise en œuvre du plan de modernisation de tous les hôpitaux de Bamako en élargissant celui  aux régions ».

Sans faire une proposition concrète,  le chef de l’Etat a soutenu que les contestations nées  des dernières élections législatives  feront l’objet d’attention.  « Il nous faut tirer toutes les leçons de ces crispations. Nous recherchons une solution idoine et urgente afin de répondre aux frustrations exprimées. Je tiens à ce que les maliens gardent foi en leurs institutions », a-t-il demandé.  Par ailleurs,  le Président IBK que la nouvelle équipe gouvernementale  s’attaquera à la question des  déplacés du Centre, la sécurité qui demeurent, selon lui,  un défi gagné.

 

Le M5 invité au dialogue

D’après le Chef de l’Etat,  pour éviter d’ajouter une crise politique aux crises sécuritaire, sanitaire et économique que  prévaut dans le pays,  il invite au dialogue toutes les forces vives. Ainsi,  en félicitant  la démarche des  membres du Cadre d’Action, de Médiation et de Veille qu’il  a rencontrés  hier  après-midi, le Chef de l’État dit «  se réjouir de la perspective de rencontrer bientôt les acteurs du Mouvement du 5 juin ».

Dans ce cadre, il promet à l’opposition que  tout ce qui est dans ses possibilités et son pouvoir sera fait pour que  la  démocratie  malienne soit forte et citée en exemple.  « Tout ce qui est en mon pouvoir sera fait pour que la sécurité et la paix reviennent et pour que le chantier du développement s’accélère.  Je n’aurai d’autre limite que la Constitution.  

Ma porte est donc ouverte et ma main toujours tendue », a-t-il conclu.

 Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Boua le venru IBK s’il te plait, tu fermes ta porte et tu gardes ta main entachee de sang des Maliennes et des Maliens, tout ce que l’on te demande c’est de prendre tes sacs et valises pour aller continuer a dormir a Sebenikro! Adieu et a jamais.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here