Législatives en commune I : “Djina” investie candidate !

1

C’est officiel, Mme Sidibé Fatoumata Sako va défendre les couleurs de la Plateforme «Défendons le Mali », aux élections législatives dans la circonscription électorale de la commune I du district de Bamako.

L’information a été donnée, le 10 février 2020, au cours d’une cérémonie modeste sur le terrain de foot de l’école fondamentale de Djélibougou, en présence de Mme Doussou Rokia Fofana, Vice-présidente de la Plateforme, de la présidente de la section de Sikasso Djènèba Diakité, des représentants du chef de quartier de Djélibougou et de nombreux invités.

Selon Mme Doussou Rokia Fofana, le choix porté sur Fatoumata Sako n’est pas fortuit. «C’est une patriote qui est résolument engagée pour la cause de son pays. Djina fait partie de ces grandes dames qui œuvrent pour aider le pays à sortir de cette crise. Ce qu’elle a fait durant la campagne pour la réussite du Dialogue national inclusif est un exemple précis. Et il n’y a pas mieux qu’elle pour porter haut le drapeau de notre Plateforme. C’est pourquoi, nous avons sollicité sa candidature. Je suis sûre que nous ne nous sommes pas trompés en portant notre choix sur elle ». Elle a lancé un appel à tous les membres à se préparer pour porter Djina jusqu’à l’Assemblée Nationale.

Visiblement heureuse, Fatoumata Sako a exprimé sa reconnaissance à tous les membres, notamment les femmes, sur le choix porté sur elle.  « Avant d’accepter leur sollicitation depuis plusieurs jours, j’ai voulu d’abord avoir l’avis de mes parents, de mes proches, de mes collaborateurs…. Si vous me demandez d’être candidate, j’accepte mais cette candidature n’est pas la mienne mais la vôtre. Djina n’est pas candidate, mais c’est vous qui êtes candidats. Vous êtes ma force. Soyez rassurés que moi je ne vais pas entrer à l’Assemblée seule, nous allons tous entrer ensemble Inch’Allah. Un député doit voter les lois, interpeller les ministres et contrôler l’action gouvernementale, donc être député c’est une lourde tâche et je suis vraiment reconnaissante envers vous de me solliciter », a-t-elle soutenu.

La candidate investie a invité les électeurs à bannir l’achat des consciences. «Il faut vraiment sortir de  l’achat des consciences. Votons pour les candidats sur leur projet de société pour la commune et non pour les 2000 F, oubliez les 2000 F le jour du vote. Un montant de 10.000 F ne peut jamais remplacer le vote d’un citoyen… », a-t-elle déclaré.

Connue à travers son engagement à soutenir les actions du Président de la République, Fatoumata Sako est une femme de conviction dotée d’une grande expérience sur la scène politique.

Bintou Diarra

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. OK, DJINA, PUISQUE TU RISQUES DE TRÉPASSER SI TU NE PARVIENS PAS SUCER LE SANG DES INNOCENTS .

    DJINA, SERIEUSEMENT, TU VAS DEMANDER L’ AVIS DE TES PARENTS..?

    LESQUELS??

    MR “DOUGA” TRAORÉ, LE DIRECTEUR….?
    TA MERE, LA BITCH No1 DE PARIS, DES ANNÉES 70 ET 80 …??

    DJINA, TU DEVAIS T’ ÉCLYPSER DE HONTE.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here