Mali: la Coordination des mouvements de l’Azawad veut des garanties sur l’application de l’Accord d’Alger

12

Après le second putsch au Mali, la CMA « décide de ne pas accompagner la transition actuelle sans un compromis garanti sur ses priorités. » Présente au sein du premier gouvernement de transition et du Conseil national de Transition, l’organe législatif, la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA ex-rebelles), réclame des gages sur l’application effective des  dispositions de l’accord de paix et de réconciliation d’Alger signé en 2015.

Réuni en session extraordinaire du 29 au 31 mai  le comité directeur de la CMA, coordination des ex-rebelles, s’inquiète que le coup de force du 24 mai dernier bouleverse l’équilibre des forces et les engagements pris par l’ancien exécutif.

Joint à Kidal depuis Bamako, Attaye Ag Mohamed, le chef de délégation de l’organisation au Comité de suivi de l’accord d’Alger, soulève plusieurs points à éclaircir. « Il y a cette question de la révision constitutionnelle qui doit rapidement être mise en oeuvre… ; il y a cette question de l’armée reconstituée qui doit aussi rapidement bouger et enfin cette épineuse question du découpage territorial. »

Des conditions fermes qui conditionnent la participation de la Coordination des mouvements de l’Azawad à un éventuel gouvernement. « Il y a lieu au préalable de discuter pour s’assurer que notre participation ne sera pas (réduite au) banc de touche du gouvernement », poursuit Attaye Ag Mohamedqui entend que la CMA prenne sa part de responsabilité dans les discussions « en relation avec le processus de paix ou aussi sur des questions de souveraineté. »

Depuis sa prise de pouvoir et dans une perspective de cohésion nationale le colonel Assimi Goïta martèle son souhait de réunir tous les acteurs politiques et sociaux autour de la même table en vue d’un consensus pour la suite de la transition. Ses différents arbitrages sont attendus dans les jours qui viennent.

Source: https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. Les brebis galeuses ont commencé encore…. Ils sont la cause de tous les maux qui assaillent l’instabilité du Mali. Les habitants de BENGHAZI en Libye sont responsable de tous les maux dont vivent les libyens. Les habitants de KIDAL sont responsable de l’expansion du terroriste français et allies dans le Sahara qui veulent vaille que vaille contrôler le Méridien de GREENWICH. La souveraineté de l’Etat est indissociable et indiscutable.
    Il faut que les responsable actuels veillent à l’audit de l’ensemble des programme de développement du Nord.

  2. Somebody should finally tell AZAWAD movement Israel is more likely to evict Palestinians plus give AZAWAD Gaza as oppose to us keeping illegal plus unconstitutional agreement made with terrorists/jahadists in Algiers. They should stop talking that dumb shit plus focus on peacefully developing their community under authority of Malian government plus military.
    I/We do not give stupid break. Notion we will hold to illegal or unconstitutional agreement is stupid plus insult not to be tolerated by us.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. il serait bien finalement que l’Azawad obtienne son indépendance …
    vu le bordel que c’est dans l’état malien, franchement ça donne pas envie d’être malien

    je pense que l’Azawad se porterait bien mieux sans le mali
    😉

    • JE SUIS ENTRAIN DE RIRE!
      SABALI! SEUL LE ROI DE SEGOU DOIT FAIRE DES DECLARATIONS DE CE GENRE!
      SI J’AI BIEN COMPRIS C’EST BAMAKO LE PROBLEME DU MALI! LOL!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  4. Les Bamakois sont des moutons qui applaudissent sans réflexion un groupe officier Preneur D’Otage et Menteur et spécialiste en manipulation politique , ces officiers menteurs leurs seules force c’est D’Enlever un vieillard de 70 ans et sans armes c’est à dire à un vieillard main nue et de colmate des Mensonges , ces Mensonges sans lendemains qui sont célèbre par les ignorants et analphabètes de Bamako

  5. ” … la Coordination des mouvements de l’Azawad veut des garanties sur l’application de l’Accord d’Alger…
    … Après le second putsch au Mali, la CMA « décide de ne pas accompagner la transition actuelle sans un compromis garanti sur ses priorités. » … ” …///…

    :
    De quelles garanties ils ont besoin… ?
    Nous sommes tous Maliens.
    La seule garantie dont nous pourrions avoir besoin…, ce serait d’améliorer ce qui peut l’être dans les ACCORDS de BAMAKO issus du processus d’ALGER.
    Et puis qu’est ce que ça change pour eux qu’on ait changé de Président et de Premier Ministre de la TRANSITION… ?
    Ce serait dommage qu’ils ne participent au prochain Gouvernement… ! Parce que, le Ministre de la Jeunesse et des Sports ( qui est de leur Mouvement ), était un bon Ministre. Ce serait dommage de pas le reconduire. Il a l’air de quelqu’un d’intelligent et pragmatique.
    C’est mon humble avis.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  6. Tu vois déjà des problèmes commencent Choguel comme tu avais beaucoup de points à satisfaire pour venir au gouvernement voilà aujourd’hui le tour de la CMA de te poser leurs conditionnalités .C’est déjà une mauvais départ.

  7. La population, la nation ne veut pas de l’accord d’Alger ! C’est uniquement les ennemis du Mali (les jaloux, certains pays européens …) Faite nous un referendum et vous pouvez voir la réalité : 95% des maliens sont contre !
    Le Mali est pauvre et chacun veux amorcer le territoire, Demander à la CHINE de donner une partie de territoire aux Ouïghours ! même les américain ne s’amuserez a le faire !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here