Mali : la rupture consommée entre le président de la République et une partie de la population

20

A l’appel de  la Coordination des Mouvements et Soutiens à l’Imam Mahmoud Dicko (CMAS), du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) et de  l’espoir Mali koura (EMP), des  milliers de maliens sont sortis le vendredi 5 juin au monument de l’Indépendance pour demander un changement dans la gouvernance du pays.

 

maliweb.net – C’est le désamour entre le président de la République et une partie de la population. A l’appel de la Coordination des Mouvements et Soutiens à l’Imam MahamoudDicko (CMAS), du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) et de  l’espoir Mali koura (EMP), des milliers de Maliens,  venus de l’intérieur du pays et de la diaspora, sont descendus dans la rue pour montrer leur mécontentement.

Avec des slogans très hostiles contre le régime, les manifestants réclament le changement dans la gouvernance du pays. Ils dénoncent l’insécurité, la corruption, la  crise scolaire avec la grève des syndicats des enseignants depuis des mois  et surtout l’impunité. « Nous ne sommes pas satisfaits de la façon dont le pays est dirigé », clame un manifestant avec un vuvuzela en main.  « Nous ne sommes pas contre IBK, mais nous voulons que les choses changent seulement », lance un autre  qui affirme manifester pour le Mali.

A côte, il y’a aussi des revendications plus politiques. Selon certains manifestants, le président de la République a échoué. « Il n’a honoré aucune de ses promesses », se navre un manifestant, qui dit ne rien attendre encore de lui. Selon notre interlocuteur, le président de la République n’a pas un problème de Premier ministre. « Tout le problème c’est lui », soutient-il.

« Ce n’est que le début », assure l’imam Mahmoud Dicko, qui affirme que cette manifestation vise à sauver la patrie. Dans son speech, l’ancien président du Haut Conseil Islamique a parlé de la division au sein de l’armée malienne. « Ce n’est pas comme ça qu’on va récupérer l’Azawad », ironise-t-il. Le parrain de la CMAS a terminé  son intervention par lancer un ultimatum au Chef de l’Etat. « S’il n’écoute pas le message de ce soir, il verra quelque chose qui sera raconté dans l’histoire », prévient l’imam de Badalabougou.

Il faut dire que la manifestation s’est déroulée sans aucun incident. Les forces de l’ordre déployées en grand nombre sur le site de la manifestation et aux alentours ont fait preuve de beaucoup de professionnalisme. Ils ont pour la plupart sympathisé par les personnes venues pour manifester« Ce sont nos frères », lance un manifestant.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

20 COMMENTAIRES

  1. Si IBK quitte le pouvoir ce à quoi il faut s attendre

    Embargo total et direct sur le Mali
    Suspension totale du Mali de toutes les organisations internationales
    Suspension directe de tous les financements des PTF entraînant arrêt total de tous les travaux au Mali
    Covid 19 frontières fermées égales pas de recette de douane
    Sociétés privées fermées égales pas de recette d impôts
    Pas d entree d argent egal Etat incapable de payer les travailleurs, l armée.
    Risque de partition du pays côté cma et
    Risque d occupation totale du pays par Koufa et Iyad, seuls M DICKO et son gendre I KAOU DJIM peuvent savoir cet agenda
    EDM et SOMAGEP non payées par les clients signifie plus d eau et d électricité
    Appauvrissement total de la population et grand banditisme

  2. Mais Vincent apres 6 Premiers Ministres, 6 Gouvernements plethoriques et 7 annees de pouvoir Boua le ventru IBK n’a rien fouttu absolument pas un seul succes alors soyons honnetes et lisons ensemble l’Hymne du Wasulu pous savoir qui nous sommes comme peuple et d’ou nous sommes venus: “Si tu ne peux organiser, diriger et défendre le pays de tes pères, fais appel aux hommes les plus valeureux;
    Si tu ne peux dire la vérité, en tout lieu et en tout temps, fais appel aux hommes les plus courageux;
    Si tu ne peux être impartial, cède le trône aux hommes justes;
    Si tu ne peux protéger le fer pour braver l’ennemi, donne ton sabre de guerre aux femmes qui t’indiqueront le chemin de l’honneur;
    Si tu ne peux exprimer courageusement tes pensées, donne la parole aux griots.
    Oh Fama! Le peuple te fait confiance, il te fait confiance parce que tu incarnes ses vertus.

    • OK King, mais que pouvez-vous faire d’autre hormis les manifestations et les grèves et malgré tout, Boua ne rend encore pas sa démission. On fait quoi maintenant ?

      • Tu as vu ce qui s’est passe avec Blaise Compaore ou ATT alors il faut continuer a faire des greves et des mainifestations Boua le ventru IBK va tomber bientot, persistons et signons, c’est tres facile de pousser Boua par la fenetre!

        • J’espère que le cas du Burkina sera un bel exemple. On continue la lutte. Cependant, il faut reconnaitre que les Burkinabès ont été constants dans leur lutte et espérons la même chose chez nous. Il faut que les choses changent absolument. Le pays en a besoin car les populations ont plus que souffert de la misère généralisée pendant que quelques individus voleurs se la tapent douce sur le dos des autres et en toute impunité.

        • PENDANT CE TEMPS TOI KINGUIRANKE’ L’IMBECILE, TU ES COUCHE’ DANS TA VILLA CLIMATISE’E AU NIGERIA AVEC TON EPOUSE ET TES ENFANTS!!! OU’ SONT TES PROPRES ENFANTS?
          SHAME ON YOU!!!

  3. Je pense qu’il faut tirer les lecons de ce rassemblement du 5 juin. A mon humble avis, IBK ne démissionnera jamais de son propre gré avant la fin de son mandat. C’est rêver de penser que la démocratie malienne a atteint un tel niveau de maturité qui permette à son dirigeant comme IBK, un fou du pouvoir de démissionner. Il faut se rendre à l’évidence que le changement de régime avant la fin de son mandat ne sera possible qu’à une et une seule condition, c’est l’accompagnement de l’armée, ce qui, évidemment n’est pas souhaitable. Il faut donc prendre son mal en patience et attendre la fin du mandat de IBK. Dans tous les cas, IBK ne démissionnera jamais et la maturité démocratique au Mali est encore à ses débuts. Ce ne sont pas des slogans ou encore des foules immenses qui pourront faire partir IBK. Il adore le pouvoir et ne le laissera jamais sous aucun prétexte avant la fin normale de son mandat et c’est cela qu’il faut comprendre. La situation risque même de se détériorer davantage. Le Mali n’est pas comme d’autres pays notamment l‘Algérie et autres.

    • IBK NE DOIT PAS DEMISSIONNER!!! IL A UN MANDAT DU PEUPLE ET LEDIT MANDAT DOIT ETRE RESPECTE’!!!
      A QUAND LA PROCHAINE PRIERE DANSANTE DERRIERE L’IMAM DICKO????
      OU’ EST LE HCI DANS TOUT CELA?
      MAMOUDOU KA SABALI!!!

      • La danse ne fait que commencer. Qui vivra verra. Ce n’est qu’une question de temps. IBK a été élu démocratiquement ou pas, il doit rester à son poste car il a été, après tout, validé par la cour constitutionnelle. Les maliens doivent prendre leur mal en patience et c’est tout. Il faut maintenant souhaiter qu’il réorganise son régime et s’assurer que les détournements massifs de deniers publics surtout devant les pauvres populations qui ne mangent pas leur faim, soient arrêtés et que l’hémorragie financière soit freinée. Il doit bien veiller sur l’intégrité et la loyauté de son entourage pour améliorer ses performances sur les plans économique, social et surtout de développement du pays.

        • SOUBHANALLAH!
          ASTAGHVIR LILLAHI!!!
          Vincent, il ne faut pas me dire que que tout ce beau monde ne priait pas!!!! RIRE!!!!
          AW BE’ KA SABALI!!!

      • hum; le roi le peuple doit avoir le dernier mot et la volonté du peuple doit être respectée.Et tant que IBK est au pouvoir le gaspillage et les détournements vont continuer et IBK continuera de protéger ses proches ; en contrepartie ceci vont soutenir sont regime comme se fit le cas aujourd’hui. IBKALAMITY doit partir plutôt c’est mieux.

        • C’EST BIEN LE PEUPLE QUI A ELU IBK COMME PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU MALI!!! IBK EST MANDATE’ PAR LE PEUPLE POUR AGIR EN SON NOM!!! QUI A MANDATE’ MAHMOUD DICKO ET COMPAGNIE POUR DEMANDER LE DEPART D’IBK?
          Dites au jeune frere Sinko Coulibaly que son koro le roi de Segou n’aime pas ce qu’il fait!!! Il porte atteinte a’ la dignite’ Coulibaly en acceptant de se mettre debout a’ cote’ du petit Cheikh Oumar Sissoko FAISEUR DE CINEMA!!! Que faire? j’ai vu le jeune frere aller de ” IL N’ Y AURA PAS DE SECOND TOUR” a’ JE VEUX RECEVOIR LA LETTRE DE DEMISSION DU MANDE’ MASSA!!! Je pensais que … BIPOLAR etait pour les autres mais pas pour un Coulibaly!!!
          LE GENERAL DE CORPS D’ARMEE DE DJONCOUNDA DOIT (SANOGO) DIRE AU GENERAL DE BRIGADE D’IBK (SINKO) DE SE CALMER!!!
          SINKO, IL NE FAUT JAMAIS OUBLIER QUE C’EST VOTRE EQUIPE QUI A DONNE’ LE POUVOIR A’ IBK!!! IBK EST LA MEILLEURE PROTECTION QUE VOUS AVEZ!!!!

    • Donnes le temps au temps et tu vas voir que le Mali c’est la Tunisie + l’Algerie, Boua le ventru IBK adore le pouvoir mais il ne fait rien pour meriter le pouvoir, il dort 20 heures sur 24 et apres il passe le reste de son temps a voyager a bord de AIRFORCEONEBOUAIKB entre les capitales du monde soit pout mendier, soit pour montrer sa vilaine face et son gros ventre dans les reunions Africaines ou soit pour rendre compte a ses patrons a Paris.

  4. Que les religieux restent dans leurs mosque’es! Ils doivent continuer a’ jouer leur role d’autorite’ morale. Ils peuvent donner des conseils aux dirigeants du pays mais ils ne doivent ni directement ni indirectement supporter et/ou encourager une insurection. La dimension externe de la crise de notre faso est tres importante et elle ne peut en aucun cas etre ignore’e. J’ai l’impression que certains religieux minimisent ou veulent ignorer ladite dimension. La geopolitique de la region demontre que la stabilite’ du Mali n’est pas une affaire malienne seulement. Ce sont tous les pays de la region qui sont tres concerne’s par ce qui se passe au Mali!!!! Notre faso est un pays enclave’ qui a une superficie d’un peu plus de 1 200 000 kilometres carre’s et une population proche de 20 millions d’habitants. Il connait une crise serieuse depuis plus de 10 ans. Cette crise a eu comme consequences:
    – l’installation des terroristes au nord
    – Le coup d’etat contre tonton ATT
    – Une transition suivie d’un retour a’ un regime elu par le peuple malien
    – l’intervention des forces de l’Afrique de l’ouest (ECAMOG) transorme’e en une intervention des casques bleus de l’ONU (la MINUSMA)
    – La rencontre de Ougadougou qui a ete’ deplace’e vers Alger pour donner naissance aux Accords d’Alger
    – Le centre du Mali entraine’ dans la crise par Kouffa et ses hommes
    – la creation des milices dogon pour defendre leurs villages
    – Les massacres des villages dogon et peul
    – Plusieurs attaques contre les positions des FAMAs (plusieurs membres des FAMAs ont ete’ tue’s ou blesse’s durant ses attaques)
    – Une instabilite’ au niveau de la primature et des departements ministeriels
    – Un chomage des jeunes qui augmente de maniere exponentielle
    – Une gabegie faite au vu et au su du monde entier
    – Une misere endemique visible au sein de tous les segments de la population malienne
    MAINTENANT IL FAUT AJOUTER CORONAVIRUS a’ la triste situation decrite plus haut.
    QUE FAUT-IL FAIRE?
    REPONSE: JE NE SAIS PAS!!!!!!!!!!
    Personne ne detient la solution ideale a’ la crise profonde qui secoue notre faso parceque plusieurs forces contradictoires internes et externes sont implique’es. Je ne sais donc pas la solution mais j’ai quelques ide’es a’ propos de ce qui peut probablement aider a’ sortir de l’endroit ou’ nous sommes pour nous diriger vers une destination meilleure.
    1- Cherchons un compromis (le juste milieu)!!!!! Toutes les extremes sont mauvaises. ” LE GAGNANT NE DOIT PAS GAGNER LE TOUT. LE PERDANT NE DOIT PAS PERDRE LE TOUT.”
    Je conseillerais une decentralisation tres pousse’e au Mali. Il faut permettre aux populations locales de gerer leurs affaires. Si on nie aux populations de gerer les affaires locales, il faut faire appel aux forces armees et de securite’ pour le maintein de l’odre impose’. CE QUI N’EST PAS BIEN!!!!
    2- La Justice!!!!!!!!!! La justice n’est pas seulent celle que vous pensez (Malik Coulibaly et son departement, les juges , les procureurs, les avocats , les tribunaux et les proces…etc.)
    Quand je pense a’ la justice, j’ai en tete UNE JUSTICE ECONOMIQUE, UNE JUSTICE SANITAIRE, UNE JUSTICE CONTRE LE CHOMAGE, UNE JUSTICE CONTRE LA PAUVRETE’, UNE JUSTICE POUR L’EDUCATION, UNE JUSTICE POUR LES TRANSPORTS, UNE JUSTICE POUR LA COMMUNICATION, UNE JUSTICE…. MILITAIRE, UNE JUSTICE POUR LA POLICE, UNE JUSTICE POUR LES TRAVAILLEURS, UNE JUSTICE POUR LES SYNDICATS, UNE JUSTICE POUR LES EMPLOYEURS, UNE JUSTICE POUR LES ELECTIONS ET UNE JUSTICE POUR LA REPARTITION EQUITABLE DES RESSOURCES DU MALI…. ETC.
    Regler le probleme de la Justice equivaudrait a’ regler 80% des problemes du Mali. Les autres 20% resident dans le changement des comportements (CHANGER LA MENTALITE’ DU MALIEN)!!!!! Plusieurs maliennes et plusieurs maliens sont attache’s a’ des choses qui ne marchent plus dans le contexte d’aujourd’hui. Je ne dis point de rejeter toutes nos traditions car certaines parmi elles sont toujours bonnes. J’aimerais seulement qu’on evolue avec le temps et qu’on analyse les problemes auxquels nous sommes confronte’s a’ la lumiere du moment.
    My friends, you must change your behaviors and your policies if you want our beloved Mali to move ahead!!!!
    ALLAH KA BE’ SON HAKILI GNOUMAN NA ANI MOUGNOU ANI SABALI!!!!!!

      • L’AUTORITE’ MORALE DOIT RESTER A’ L’ECART ET JOUER LE ROLE D’ARBITRE SI NECESSAIRE! Si l’arbitre decide de jouer, le camp oppose’ n’aura pas de respect pour lui! LES RELIGIEUX NE DOIVENT PORTER ATTEINTE NI A’ LEURS IMAGES RESPECTIVES NI A’ L’IMAGE DES COMMUNAUTE’S RELIGIEUSES QU’ILS DIRIGENT!!! LA POLITIQUE EST TOUJOURS TRES SALE. C’EST LA RAISON POUR LAQUELLE JE N’AIME PAS VOIR MON CHEF SPIRITUEL ET RELIGIEUX BOUYA SUR CE TERRAIN!!!!

  5. C’est tout le peuple Malien qui etait dans la rue hier et on doit rappeler a Boua le ventru IBK une partie de l’histoire du Mali, Boua le ventru IBK doit lire cet hymne du Wasulu pour apprendre a connaitre le peuple Malien mais j’ai peur que c’est trop tard car la roue de l’histoire continue de tourner!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here