Mali: le président rencontre son principal opposant, premier signe de “décrispation”

11
Soumi - IBK
Soumaila Cissé et IBK

Bamako, – Le chef de l’Etat malien Ibrahim Boubacar Keïta a reçu mardi soir Soumaïla Cissé, son principal opposant qui n’avait pas reconnu sa réélection, un signe de “décrispation” entre les deux hommes depuis six mois, a t-on appris mercredi de sources concordantes.

L’ancien ministre des Finances Soumaïla Cissé, adversaire de M. Keïta au second tour de l’élection présidentielle du 12 août 2018, était à la tête d’une coalition qui avait refusé sa défaite.

M. Keïta avait été déclaré vainqueur avec 67,16% des voix contre 32,84% pour son rival qui avait dénoncé un “hold-up électoral” et contesté une victoire entachée de “fraudes massives”.

“J’ai été reçu par mon aîné (Ibrahim Boubacar Keïta). Nous avons parlé du Mali, c’est évidement un début de quelque chose, un début de décrispation”, a déclaré à l’AFP M. Cissé.

“Je confirme. Le Président de la République a reçu en tête-à-tête mardi soir M. Cissé. Il n’y avait pas de témoin lors de la rencontre. Mais je sais que les choses se sont bien passées”, a dit à l’AFP une source à la présidence.

“La crise que le pays connaît depuis 2012 s’est malheureusement approfondie, surtout sur ses aspects sécuritaires. Nous allons essayer ensemble, en toute responsabilité, de faire le nécessaire pour trouver des solutions. Nous avons prévu de nous revoir bientôt”, a dit à l’AFP Soumaïla Cissé, sans donner de date.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda. Ces groupes en ont été en grande partie chassés par une intervention militaire internationale, lancée en janvier 2013 à l’initiative de la France, qui se poursuit.

Depuis 2015, ces attaques se sont étendues au centre et au sud du Mali et le phénomène déborde sur les pays voisins, en particulier le Burkina Faso et le Niger. Ces attaques se mêlent souvent à des conflits intercommunautaires, qui ont fait plus de 500 morts parmi les civils dans le centre du Mali en 2018, selon l’ONU.

“La rencontre à elle seule est un important signe de décrispation. Il y a une grogne sociale avec des grèves. Des religieux se positionnent dans l’opposition au pouvoir. Le président de la République et M. Cissé ont joué habilement en acceptant de se rencontrer”, analyse Ousmane Touré, politologue et enseignant à l’université de Bamako.

Des chefs religieux maliens ont le 10 février, lors d’une manifestation à Bamako, réclamé la fin de la malgouvernance et de la “dépravation des moeurs” au Mali, appelant au départ du Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, auquel ils reprochent notamment une approche laxiste de l’homosexualité, une question taboue dans ce pays très majoritairement musulman.
sd/mrb/sd

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. Témoignage !!!Je m’appelle FLORENCE, je veux partager avec vous mon histoire. Il y a de cela 3 mois environ, c’était le calvaire dans mon foyer. Les disputes entre mon mari et moi se répétaient jusqu’au jour ou il quitta la maison. Suite à cela j’en ai parlé avec une amie qui m’a donné les coordonnés d’un Maître nommé HOUNON AZE à qui je devais m’expliquer. Comme j’aime beaucoup mon mari j’ai contacté cet Grand T’Homme envoyer par Dieu pour m’aid€r qui m’a promis de me le faire revenir à la maison. J’ai donc suivie ces cons€ils et également fait des rituels. Exactement 3 jours après,mon époux est revenu en me suppliant de lui pardonner pour tout ce qu’il a pu m€ fait,et bien sure on s’est réconcilié. Ce fut un vé[email protected]@ble miracle dans ma vie. Alors pour tous vos problèmes (ruptures amoureuses ou de divorce et L’Envoûtement Amoureux/L’entente Sexuel sur une Personne , Blocages Sentiments Amoureux Perdu , Sauvez/Protéger Son Couple , Annulé une Rupture/Séparation , Éloignement Rivalité/Jalousie ; Fidélité ) je vous conseille de faire comme moi. Je vous assure que vous trouveriez satisfaction ou résolution à vos problèmes.
    Pour cela voici ses coordonnées :
    Email: [email protected]
    Téléphone (whasapp/Viber) : 0022966547777

  2. EH BEN DIS DONC ….
    MOI , JE COMMENTE …. A MA FAÇON ….AVEC UN TRUC TROUVE SUR LE NET …
    ET VOILA QUE …… ? ? ? ?
    J ESPÈRE , dans tous les cas …..que KING n’est pas “bloqué” par mes …bêtises !

  3. KINGUIRANKE’, TU ES TOUJOURS UN IDIOT!!!!!!!!!
    JE DIS SIMPLEMENT DE LIBERER LA SOEUR ASSETOU COULIBALY!!!!!!
    MAMOUDOU DICKO DOIT SAVOIR QU’IL Y A UNE LIGNE ROUGE EN LA RELIGION ET LA POLITIQUE QUI NE DOIT PAS ETRE FRANCHIE!!!!
    SOUMAILA A ACCEPTE’ LA MAIN TENDUE D’IBK. CE QUI EST BIEN POUR LE MALI MAIS JE DIS HAUT ET FORT QUE LE PM SBM EST ET DOIT TOUJOURS ETRE UNE PARTIE INTEGRANTE DE LADITE RECONCILIATION!!!!!!! !!!!!!!
    KINGUIRANKE’ , TU ES CON!!!!!!!!!!!!!!!!!

  4. SACRE KING ….
    Tu parles , tu parles …
    Tiens , moi , j’ai lu ceci :

    Mercredi, 23 mai 2018
    Sénégal- Financement des forages de l’Afd à Dakar : La France bloque 27 milliards de Soumaila Cissé
    SENENEWS- Du nouveau dans l’enquête sur le financement de 300 forages de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), par l’Agence française de développement (Afd) d’un coût de 2,5 milliards de FCfa.

    L’Afd, qui a réceptionné l’audit de ce marché, bloque un transfert, de la Bceao vers Ecobank, de 27 milliards de FCfa de l’opposant malien, Soumaila Cissé, à l’époque président de la commission de l’Uemoa et gestionnaire de l’argent des marchés de l’Afd.

    L’Observateur qui revient sur cette information, retrace les grandes lignes de l’audit, lesquelles révèlent que plusieurs puits n’ont pas vu le jour dans certains pays membres de l’Uemoa

    C’est le cas du Sénégal où 2,5 milliards de FCFa ont été décaissés pour la réalisation de 300 forages. A côté des forages qui n’ont pas vu le jour, d’autres ont été jugés fictifs, note la source.

    Le président de l’Uemoa, Cheikh Adjibou Soumaré, avait été saisi pour commanditer des audits sur les 2,5 milliards de FCFa investis au Sénégal pour la reconstruction de forages.

    Un programme de 300 forages qui a été confié à l’Agence d’exécution des travaux d’intérêts publics (Agetip). Soumaré, renseigne le journal, avait donné mandat à la Cour des comptes de l’Union, en octobre 2013, pour qu’elle vienne enquêter à Dakar sur le financement de 300 forages.

    Une affaire qui aujourd’hui vaut des ennuis financiers à l’opposant malien.

    JE NE SAIS PAS CE QUE CA VAUT ….D AILLEURS …
    on trouve cela sur le site suivant :
    https://apr-news.fr/fr/actualites/senegal-financement-des-forages-de-lafd-dakar-la-france-bloque-27-milliards-de-soumaila

  5. Le roi MAUDIT de segou c’est ca ta campagne de denigrement contre l’Imam Dicko, tu dois chercher une autre strategie car celle-ci ne marchera pas. Boua ka bal!

  6. En Bamanan on dit que: ni ma bassa ku tigue a te digna yorodon” Boua IBK n’est-ce pas que tu viens de voir la lumiere quand Dicko et Haidara ont agi tres vite tu as fui pour aller chercher Soumi Champion! Voici ce que tu devrais faire au lieu d’envoyer a Soumi ton premier Ministre! Boua ka bla!

  7. Assetou Coulibaly est la soeur traumatise’e par ses relations avec Chouala et trahie par RAS DIAL qui voulait venger Mahmoud Dicko. On me dit qu’elle etait ou est toujours arrete’e! JE NE LA CONNAIS PAS MAIS SON HISTOIRE ME FAIT MAL AU COEUR! JE LA DEFEND PARCE QU’ELLE EST DOUBLEMENT VICTIME. ON A UTILISE’ SA NAIVETE’ CONTRE ELLE. THAT IS WRONG!!!!

  8. Ce Cissé est aussi merdique que ibkalamité! Depuis l’autre élection quand ils sont arrivés en tête tous les deux, je me suis dit que le Mali est foutu car ils sont pareils et les maliens n’arrivent pas voir cela! Comment comprendre sinon que Cissé en économiste chevronné ne parle jamais du CFA et ne donne pas son point de vue la dessus? Deuxièmement il est Sonrhaï et du Nord du Mali mais n’a jamais dénoncé le jeu trouble de la france pour diviser le pays et donner son terroir à des apatrides qui ne représentent même pas 1% de la population de cette partie du pays? Si Cissé est sérieux (ce dont j’en doute car SBM est là pour le prouver) le Nord du Mali ne serait pas dans cette chienlit actuelle étant donné qu’ils ont tous les atouts avec les autres cadres Sonrhaï de déjouer le jeu français.
    Il nous faut un président comme Zoumana Sako ou de sa trempequi dit haut et fort qu’il mettra la france au dehors une fois au pouvoir et la dénonce à chaque fois que c’est nécessaire.

  9. ….MAIS OU EST RASBATHYLY PERE-FILS-MAUVAISESPRIT?…..
    …NE MEUR PAS POUR UN CISSE HAIDARA MAIGA OU DIALLO! FOU YE I TAH FOU!….

    …..ROI BITON, QUI EST ASSETOU COULIBALY?…..

  10. UN KEITA ET UN CISSE’ SE RENCONTRENT SANS AUCUN MAIGA. QUE FAIRE? LE COULIBALY NE PEUT QUE CONSTATER CET ACTE A’ PARTIR DE L’AUTRE COTE’ DE L’OCEAN!!!!!!!!
    KOTEBA MAIGA, KEITA ET CISSE”
    TANTIE AMI, QU’EST CE QU’ON DIT!!!!

  11. MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES : LES MEDAILLES DE LA FARCE

    l’injustice et la brimade à l’encontre des cadres qui ont décidé contre vents et marées de maintenir leur dignité et de rester debout et fiers face à l’injustice et au clientélisme, continuent encore de plus belle au Ministère des Affaires étrangères comme en témoignent les récentes décorations dans ledit département où des cadres plus jeunes ; moins expérimentés et de loin moins compétents ( la plupart ayant à peine franchi la deuxième classe de la catégorie A) se sont vus attribuer des distinctions honorifiques de ‘chevalier de l’ordre national’ pendant que leurs ainés non moins directeurs, Conseillers techniques et même anciens ambassadeurs des services centraux et des Missions diplomatiques et Consulaires, sont tout simplement ignorés . Parmi les heureux « chevaliers sans chevaux » de 2019 figurent même deux agents qui ont servi successivement l’un comme secrétaire et l’autre comme chef de département sous le Directeur d’un des services centraux du ministère qui a été tout simplement et superbement ignoré.
    L’on en vient à se demander comment de telles décisions peuvent être prises par la hiérarchie de ce département au mépris des règles les plus élémentaires de gestion du personnel et des pratiques en vigueur
    Se sont- ils mis un seul instant à la place de ces braves cadres ainsi brimés et ostracisées et pendant combien de temps se permettront-ils de fouler au pied les principes d’équité et de justice ?
    Il y a lieu de rappeler qu’une première vague de ces jeunes avait déjà été nommée par l’ancien ministre Diop dans les services centraux et dans les ambassades du Mali notamment à Addis Abeba, New- york et Washington qui Ministre conseiller, qui ambassadeur, en lieu et place de leurs ainés d’age et de profession qui attendaient, et en violation flagrante du Plan de carrière dudit département déterminant les modalités d’accès aux fonctions et emplois dans les services centraux et les missions diplomatiques. Ces nominations avaient suscité de vives protestations de la part du bureau syndical d’alors, lequel avait même esté le ministre en justice.
    Puisque ces cadres de par leur éducation ont décidé malgré tout de maintenir leur calme et leur sérénité dans la dignité, il est grand temps pour les responsables de ce département de se ressaisir et surtout au nouveau syndicat dudit ministère DORES ET DEJA , de se résoudre à défendre les intérêts des travailleurs et à les protéger contre les abus et les injustices qui tuent l’administration et divisent les travailleurs.
    Affaire à suivre

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here