Mali: les concertations nationales examinent le projet de charte de transition

1

Les travaux ont repris ce vendredi matin à Bamako pour les participants aux concertations nationales sur la transition malienne. Une transition qui doit mener le pays à de nouvelles élections après le coup d’État du 18 août contre le président Ibrahim Boubacar Keïta.

Avec notre correspondant à BamakoSerge Daniel

Le projet de charte de la transition est proposé par le comité d’experts qui a été chargé de synthétiser les différents points de vue. C’est un document de base, de travail à amender et à améliorer. Au total, il y a 33 articles. L’article 4 est sans doute l’un des plus importants, il parle des candidats aux fonctions de président de transition. Selon la charte, cela pourrait être une personnalité civile ou militaire, précise le document. Un autre article souligne lui que le président de transition est choisi par la junte au pouvoir.

Différents organes de la transition figurent dans le même document soumis aux participants des concertations nationales : le Premier ministre, un gouvernement de 25 membres au plus, un Conseil national de transition. Le document des experts propose également une durée de la période de transition : deux ans.

Lors de ces concertations, les débats sur cette charte sont parfois passionnés dans les cinq salles du Centre international de conférence de Bamako et notamment sur cette durée de transition. « Deux ans de transition, c’est peu », ont affirmé certains intervenants. « C’est trop, il faut 12 mois au maximum », comme le préconise la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), ont rétorqué de nombreuses autres personnes. Des débats qui doivent encore se poursuivre jusqu’à demain, samedi.

Source: rfi.fr

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. En 2020, et au 21ème siècle, il y a déjà longtemps que que N’IMPORTE QUEL PEUPLE AU MONDE s’alarmerait, s’indignerait, et S’OPPOSERAIT FORMELLEMENT, en voyant des militaires S’AUTO-ATTRIBUER un rôle ou une autorité quelconque dans la vie politique…..DE LEUR PROPRE PAYS !!!

    N’importe quel pays au monde……..MAIS PAS LE MALI !!🙄🙄🙄🙄

    Chez nous (77% d’illetrisme !!), en pareil cas, ,non seulement des dizaines de milliers de crétins ne s’opposent, ni ne protestent contre les putschistes opportunistes assoiffés de pouvoir, mais mieux : ILS LES ENCOURAGENT !!!🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄

    Entre les illettrés, les semi-lettrés, les abrutis, et tous les petits “mange-miettes” intéressés qui espèrent un petit strapontin de la part des pseudo-hommes forts du moment, nous voyons des dizaines de milliers de crétins inconscients qui ACCLAMENT stupidement ceux-là mêmes qui qui vont pourtant couler le pays à très brève échéance, et l’asphyxie sous les sanctions du monde entier !!!🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄

    PS: Il est vrai qu’en 2013 déjà, notre même peuple avait LIBREMENT acclamé et choisi (très massivement !) LE PIRE de tous les BONS À RIEN (pourtant connu de tous)😎😎😎😎

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here