Meeting à la Direction générale de la police, hier : Le Syndicat de la police nationale (SPN) exige la démission du Directeur général, l’Inspecteur général Mahamadou Diagouraga

15

Comme au bon vieux temps où le Général Sadio Gassama dirigeait le ministère de la Sécurité intérieure et de la Protection civile, les policiers ont, une fois encore, battu le pavé pour exiger la démission du Directeur général de la police nationale, l’Inspecteur  général Mahamadou Diagouraga.

 

Mahamadou Diagouraga

C’est à partir du Groupement mobile de sécurité (GMS), sis à N’Tomikorobougou, qu’une longue file de policiers a pris le départ pour la Direction générale de la police nationale (DGPN). A motos ou dans des voitures, ces jeunes éléments de la police nationale ont sillonné la ville avant d’arriver à leur destination finale, c’est-à-dire la Direction générale de la police nationale, située non loin du monument de la paix. Quel symbole ! Mais aussi quelle triste réalité ! En effet, ce n’est pas maintenant qu’ont commencé les manifestations de ce corps habillé  contre la précarité dans leur travail classé pourtant comme activité à haut risque. Malgré plusieurs marches et meetings…, les policiers croient toujours être les dindons de la farce. Raison pour laquelle, ils sont sortis de leur gong pour cette démonstration de force, qui en fut réellement une, devant la cour d’abord, ensuite dans la cour.

Une fois franchi les portails de la DGPN, les manifestants se sont dirigés directement vers le drapeau national, en plein milieu de cette grosse bâtisse. C’est autour de ce symbole qu’allait se dérouler le meeting exigeant « le départ du Directeur général de la Police nationale, l’Inspecteur général Mahamadou Diagouraga ». Au motif que celui-ci n’a pu résoudre, depuis qu’il est aux commandes, aucun des défis qui se posent à la corporation. En sa qualité de secrétaire général adjoint du Syndicat de la police nationale (SPN), le sergent-chef Siriman Fané a fustigé le règne de l’ancien président qu’ils ont commencé à « combattre au moment où ils n’avaient pas de fusil ». Selon lui, ATT et ses hommes ont volé les droits et les salaires des policiers ; utilisant l’argent à des fins injustifiables et inavouables.

« C’est Diagouraga qui a donné vie à des syndicats moribonds et ravivé la tension au sein de la police…Il a été relevé en 2005 pour incompétence, pourquoi devrons-nous le garder après la chute d’ATT qui a signé son décret ? » s’est interrogé le sergent-chef Siriman Fané sous les applaudissements de l’assistance composée de jeunes policiers. Plusieurs intervenants se sont succédé au micro pour saluer la chute d’ATT à laquelle ils ont activement participé et appelé au limogeage immédiat du Directeur général de la Police nationale. Cela dès le prochain Conseil des ministres, ont-ils précisé.

Avant de se retirer, les policiers ont réitéré leur soutien au Premier ministre Dr Cheick Modibo Diarra et à leur ministre de tutelle, le Général Tiefing Konaté.

 

Mamadou FOFANA

Commentaires via Facebook :

15 COMMENTAIRES

  1. Avec tout ces problèmes dans le pays les insouciants ne penses toujours qu’a leur intérêt personnel. on continus toujours a crées des problèmes sans intérêt pour personne. il faut savoir qu’il est grand temps de s’unir pour sortir le pays dans l’impasse. comme l’a dit le premier ministre, il faut laisser tout de cote et s’unir autour du problème le plus préoccupant du pays.il faut même crées une cellule crise pour informer la population. il faut donner moins de temps au divertissements a la télé et a la radio car les gens on du mal dormir.il faut être un peut souciant et un peut de sincérité s’il vous plait messieurs ; surtout arrêter de faire de ce problème une fatalité et savoir que personne ne viendra régler a notre place merci sincèrement.

  2. Diagouraga est issu d’une très bonne education.
    Son parcours professionnel dit tout sur son intégrité et sa valeur.
    Souvenez vous! Pourquoi les plus hautes autorités l’ont fait revenir pour diriger la police une deuxieme fois?
    Finalement je comprends pas ce syndicat de la police.
    Vous ferez mieux de vous remettre en cause.
    Le Mali n’a plus besoin de ses mouvements insensés

  3. En tant que citoyens Maliens cette situation nous interpelles ce n’est pas le première fois que le syndicat de la Police exige le depart de leur directeur général.Les revendications doivent se faire dans la stricte legalité.C’est vraiment du desordre total, être syndicaliste ne veut pas dire qu’on est au dessus de la loi.Force doit rester à la loi si on veut que le Mali avance.

  4. Nous ne sommes pas policés et ce qui se passent dans ce corps on ne le sait pas si c’est vraie que l DG actuel peut pas diriger qu’il se casse. Alors que les membres inutiles du clan ATT dégage tous. Les forces armées doivent être toutes renforcer pour la sécurité du Mali

  5. Nous autres on n’est mal placé, mais selon les policiers eux même, l’actuel DGA de la police KONE peut faire leurs affaires, car c’est un homme intègre,et intellectuellement à la hauteur.

  6. La solution reside dans la remilitarisation de ce corps devenu ingouvernable.

  7. honte à toi sirima fané. Diagouragua a tout donné au mali.C’est un homme respecté dans le nord pour y avoir travaillé dans le cadre de la resolution de la crise.Et toi qu’a tu fais pour ton pays?. quelque chose de constructif de positif pour la police?
    Ceux qui te soutiennent nous les comparons à oumar mariko.Tu crois que l’acte d’indicipline que tu as posé restera impunie?
    Taylors a payé ses dettes après plusieurs années tu le paieras aussi à temps opportun.
    Hacelez vos superieurs humiliez les n’oubliez jamais la vie est une roue qui tourne très vite le cas de gmt est la pour nous le rappeler.
    Ni bissé domi i bi sabali

  8. il est temps de restorer l autorite de l etat au mali comment des porteur s d uniforme se comportent comme une association d eleve? C EST inadmisible que cette indicipline persiste trop c est trop . comment un sergent chef ose defier un general . donc pour nomer un directeur a la police il faut consulter le syndicat? pourquoi ne pas directement prendre le chef de ce soit disant synd comme DG.il va faloir prendre un peut de cours en histoire des institutions pour connaitre sa marge de manoeuvre en tant que syndicaliste et les pererogatives du legislatif ” gegenüber”

  9. ils nous rendent encore plus honte ces policiers là.

    ils sont les plus pourris de la république et d’ailleurs de toutes les républiques.

    si réellement vous n’existez que pour défendre la sécurité de la population alors rendez-vous au nord. c’est au nord que vous serez plus utiles aujourd’hui et à bamako. 😈 😈 😈 😈

  10. En tout cas le nouveau gouvernement doit s’atteler à d’importants problèmes qui sont entrain de bafouer l’emergeance de ce pays .
    La corruption prend de l’ampleur le jour au jour et tout le monde en sait.
    Comme défis N°1 Ils doivent faire face au problème du nord
    N°2 Ils doivent mettre désormais la rigueur et bannir les magouilles au différents recrutements qu’a celui de la fonction Publique
    N°3 / Appliquer strictement le cadre organique des services publiques
    N°4 Revoir le salaire du fonctionnaire malien et mener une augmentation et cela peut être fait parce que les crédits de fonctionnement ,le carburant les régies attribués c’est une seule personne qui bénéficie et non pas le service .Donc vaudrait mieux supprimer ou sinon diminuer encore moins et revoir l’augmentation afin de lutter efficacement contre la corruption au milieu de l’administration.
    Enfin N° 5 Remanier tous les directeurs Nationaux et Régionaux qui ont fait 10 ans en nommant des jeunes competants capables de faire l’affaire du pays .

  11. pauvres policiers!!!!! diagouraga le corompu va partir ca c sur .mais appretez vous l integre et le bosseur kansaye arrive.vous allez chier dans vos frocs.vivement KANSAYE COMME DIRECTEUR DE LA POLICE

  12. Tas de vauriens corrompus! Vous ne voulez pas de Diagouraga à cause certainement de son humilité et de son honnêteté. Éternels insatisfaits, le genre de chef que vous cherchez n’existe certainement pas, c’est un chef qui vous permet d’aller au delà maquetter jusque dans les domiciles des citoyens!

  13. Vous les syndicats de la police c’est la honte, non seulement vous etes tous des grands voleurs, complices des drogués des prostituées des feneants, vous la police malienne vous ete la pouriture de notre securité, au lieu de garantir la securité comme demandé la population , mais vous etes la a faire le contraire.
    Votre directeur actuellement est le plus de la police cela montre combien de fois cette police est pourrue.
    Ce syndicat ce que vous craignain la justice vous attends .QUE DIEU BENISSE LE MALI

  14. Je n’ai rien contre votre ou vos revendications, mais seulement commencez a vous reeduquer au niveau de l’etique et la morale d’abord. Arretez le raquettage, l’abus et les comolicites avec les delinquants et surtout retablissez “LA VRAIRE SECURITE” dans Bamako et environs et la population soit paix et dort sur ses oreilles tranquillemnt. C’est votre PREMIER DEVOIR vis a vis de Nous.
    Si chef ou quique se soit d’autres ne fait son tranvail et est importe, c’est normal qu’il soit relever.
    Sinon actuellement la Police est le corps le moins cote au Mali a nos jours. La Police = La Queue de l’ane actuellement a Bamako. En passant la queue de l’ane sert a quelque chose quand elle est sechee:a chasser les mouches, mais La Police chasse quoi a Bamako et au alentour? Regarez vous dans le mirroir, avec tous mes respects a la Police Nationale. 😉 .

    • C’est dommage ! Est ce que la police doit se plaindre avec tout ce qu’elle fait subir aux gens.Ce Diagouraga parait le plus humble et le plus honnête mais personne n’échappe quand tu ménaces les keme-keme de ces gens là. Vous ne voulez pas de Niamé, il est parti, vous ne voulez pas de Diagouss et qui sera le prochain ? Prenez vos keme-keme sur la route et faite vos paris et tontine de la rue et laissez les gens souffler. 😆

Comments are closed.