Me Mountaga Tall lors de la présentation de vœux à la presse “La volonté d’acquérir un avion de commandement ne peut être en soi condamnable”

0

Selon le président de la Maison de la presse, M. Dramane Alou Koné, à travers cette présentation de vœux à la presse, Me Tall ne fait que respecter la tradition à l’égard des médias. En plus, M. Koné a rappelé l’importance que le président du Cnid-Fyt accord à la presse.

À l’entame de ses propos, le président du Cnid-Fyt a rappelé le rôle important que joue la presse dans la consolidation de la démocratie et de la paix dans notre pays. Ensuite, il a regretté la chute du Mali de la 99ème à la 122ème place à l’édition 2014 du classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans Frontières.

À cet effet, Me Tall a signalé que 67 journalistes ont été tues en 2014 et déjà 08 morts en 2015 et 165 autres en prison. Le président du Cnid estime que la mise en place très prochaine de la Haute Autorité de la Communication (Hac) et l’ouverture toute proche de l’Ecole Supérieure de Journalisme et des Sciences de la Communication (Esjsc) constituent de bonnes nouvelles. Me Mountaga Tall a saisi cette opportunité pour condamner les caricatures du Prophéte (PSL) par “Charlie Hebdo”. Car, selon lui, la liberté de la presse doit rimer avec la responsabilité et le respect de l’autre. Il a salué la participation du président IBK à la grande marche contre le Terrorisme de Paris.

Pour, Me Mountaga Tall, la vigilance reste de mise par rapport à l’épidémie de la maladie à virus Ebola qui n’est pas encore complètement éteinte dans certains pays de la sous-région. Par ailleurs, il a dénoncé l’irresponsabilité et les crimes crapuleux de certains groupes armés qui font tout pour saboter le processus d’Alger. C’est pourquoi, Me Tall a insisté sur les efforts déployés en vue de renforcer les capacités opérationnelles de nos forces de défense et de sécurité en matériels roulants, en matière de communication et en maintien d’ordre et de protection.

Également, le président du Cnid-Fyt a salué le rôle de l’opposition dans la construction démocratique. Pour lui, lorsque l’unité nationale est en cause, comme dans le cas de la crise du nord, la classe politique doit faire preuve de cohésion et d’unité. “La question de l’avion de commandement et des équipements militaires a été l’un des sujets ayant occupé les médias au cours de l’année 2014. Pour cette raison, nous ne pouvons pas la passer sous silence. Personne ne peut contester la nécessité d’équiper nos forces de défense et de sécurité. De même, la volonté d’acquérir un avion de commandement ne peut être en soi condamnable. Certes il y a eu des failles dans le processus, mais le Gouvernement a parfaitement collaboré avec les Partenaires Techniques et Financiers (Ptf) et a joué entièrement la carte de la transparence”, a précisé, Me Tall.

Le président du Cnid pense que malgré les difficultés de tous ordres, des efforts importants sont en cours en matière d’équipement, d’amélioration du cadre des affaires, de création d’emplois, d’amélioration du cadre macro-économique avec une croissance de plus de 05%. Selon lui, son parti se tient prêts pour les prochaines élections communales et régionales avec comme ambition d’améliorer ses résultats et sa place sur l’échiquier politique national.

Tougouna A. TRAORÉ

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER