Mountaga Tall, Président du CNID-FYT : « L’année 2016 se présente sous de meilleurs auspices »

0
Me Mountaga Tall, ministre de l'enseignement supérieur
Me Mountaga Tall, porte parole du Gouvernement (photo archives)

Le Président du CNID-FYT, Me Mountaga Tall, a respecté la tradition en présentant ses vœux à la presse. C’était le 18 janvier dernier à la Maison de la Presse de Bamako.

L’évènement a été mis à profit pour faire un bilan de l’année écoulée et présenter ensuite les vœux du parti à la presse nationale et internationale. « La liberté d’informer est un bien à tous et nous devons travailler à son renforcement. Mais malheureusement, l’année qui s’achève a été sur le plan mondial, très éprouvante pour les femmes et hommes de media. Certes  les chiffres des journalistes et collaborateurs  tués ont connu une  légère baisse : 64 ont été tués en 2015 contre 71 en 2014 ; 6 collaborateurs ont été tués contre 11 en 2014. Cependant, ces chiffres montrent à suffisance que beaucoup de  progrès restent à faire  pour préserver la liberté de la presse dans le monde. Car tuer un journaliste, qui n’a comme seule arme que sa plume, son micro ou sa caméra est inacceptable », a souligné Me Tall. Le Président du CNID – FYT a réaffirmé son attachement à la dépénalisation des délits de presse. Il a demandé aux associations de média et aux organes médiatiques de mettre l’accent sur la formation de leurs membres et sur la déontologie, conditions sine qua non du professionnalisme et de la réussite de leur noble métier. « La mise en place de la Haute Autorité de la Communication (HAC) et la création de l’école de journalisme devraient fortement contribuer à réaliser ces impératifs », a-t-il ajouté.

Selon lui, le Mali a payé un lourd tribut au terrorisme et aux attaques armées  avec celles de la Terrasse, du Radisson blu, de l’hôtel de Sévaré, de Tombouctou, des convois militaires et civils, des bases de la Minusma, etc. Les forces de défense et de sécurité, a-t-il souligné, montent progressivement en puissance. « Elles doivent être équipées et appuyées moralement et matériellement. C’est là tout le sens de la Loi d’Orientation et de Programmation Militaire et d’autres mesures  récemment prises par le Gouvernement en leur faveur », a plaidé Me Tall. Pour le Président du parti du soleil levant, la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale qui nécessite une application diligente par les différentes parties prenantes  est une question d’honneur  et une priorité pour le gouvernement. L’orateur du jour a rappelé les résultats économiques satisfaisants tout en souhaitant que l’année 2016 confirmera sans doute des signaux positifs. « L’année 2016 malgré tout, se présente cependant sous de meilleures auspices, au regard des nombreux acquis accumulés par notre pays au cours de l’année écoulée », a précisé Me Tall.

Tout en saluant l’avancée significative de la démocratie dans la sous-région à travers des élections  régulières, le Président du CNID a déclaré que son parti va continuer à préparer les élections communales et régionales pour améliorer sa position sur l’échiquier national.

Modibo Ouologuem, Stagiaire

 

PARTAGER