Moussa Traoré au-devant de la scène politique : Signe de réconciliation ou trahison du Mouvement démocratique ?

24

IBK, après avoir qualifié le Général Moussa Traoré (GMT) de grand républicain dans son discours  d’investiture le 04 septembre 2013, vient de lui donner un nouveau  statut. Celui  de grand  médiateur de la République. Le baptême de feu de ce nouveau statut aurait été  la médiation qu’il a entreprise auprès du  Chérif de Nioro.   En réhabilitant ainsi l’ancien dictateur, IBK ne serait-il pas en train de trahir la mémoire des martyrs de la démocratie ? Ou c’est le signe avant-coureur d’un rapprochement entre les leaders du mouvement démocratique et ceux  de l’ancien régime  pour une véritable réconciliation ?

Depuis l’avènement d’IBK au pouvoir, l’ancien Président de la République, le Général Moussa Traoré, semble trouver un nouveau souffle. En effet, invité de marque lors de l’investiture du Président IBK en 2013, GMT a été agréablement surpris du qualificatif à lui attribué de « grand républicain » par le nouveau Président. Ce qui est aux antipodes de tous les sobriquets  négatifs qu’on lui a attribués depuis sa chute. Dès ce jour, il semble se faire une nouvelle virginité politique et ses partisans sont vent debout. Ils ont même eu l’audace de réécrire l’histoire récente du Mali. En effet, sous la direction de Djibril Diallo, ancien secrétaire politique du B.E.C, certains  dignitaires de l’ancien régime ont publié un livre intitulé «  LE MALI sous MOUSSA TRAORE ». Dans cet ouvrage, Djibril Diallo et son équipe ont voulu peindre en blanc le bilan des 23 ans de règne de GMT, et cela, au nez et à la barbe des leaders du Mouvement démocratique, qui ont, certes  timidement porté la contradiction, mais  sans véritablement être incisifs, ni convaincants.

C’est ainsi que les anciens dignitaires du régime GMT avec le soutien tacite du prince du jour, ont marqué leur retour sur la scène politique. Et depuis, l’ombre de Moussa Traoré n’aura cessé de planer sur les grandes décisions de la République, comme entre autres les grandes  reformes au sein de l’Armée. Il sera même le parrain de certaines candidatures à la dernière présidentielle. Malgré son âge et son passé peu glorieux, GMT semble avoir la confiance d’IBK. C’est pourquoi, il aurait fait de lui le médiateur dans le différend qui l’oppose au Chérif Bouyé de Nioro.

Et si la division du Mouvement démocratique a fait renaitre l’ancien régime GMT !

Depuis l’avènement de la démocratie en Mars 1991, les acteurs du Mouvement démocratique n’ont jamais accordé leurs violons sur les valeurs et les idéaux qui ont sous tendus leur combat. Ils n’ont pas non plus fait l’unanimité autour des grands principes qui auraient dû être le rempart pour que l’édifice, qui est la démocratie, bâti à la sueur et au sang des martyrs, ne s’écroule. Tous leurs combats étaient focalisés sur le pouvoir et sur comment le conquérir. Campagne de diffamation, de dénigrement des tenants du pouvoir, critiques stériles, foulant aux pieds les fragiles acquis. Les débats d’idées ont laissé la place au combat de personnes, au même moment les restaurateurs étaient à pieds d’œuvre pour capitaliser les errements et se positionner. Ils ont commencé par répandre des slogans comme : le Mouvement démocratique a échoué ; le régime de Moussa Traoré vaut mieux que celui des pseudos démocrates. Le couronnement  de leur combat a été le coup d’Etat du 22 mars 2012. La junte militaire qui l’avait perpétré n’aurait d’autre repère que le Général Moussa Traoré et n’eut  d’autres ennemis que les acteurs du Mouvement démocratique.

Moussa Traoré au-devant de la scène politique, signe de réconciliation ou trahison du mouvement démocratique ?

IBK aurait dû être le chantre de la paix et de la réconciliation depuis son premier mandat, au regard du plébiscite et de la relative unanimité dont il a fait l’objet en 2013. Il a également l’avantage d’avoir  collaboré  avec les deux camps, ou tout au moins d’avoir des amis dans les deux parties. Donc, c’est lui qui aurait dû réconcilier les maliens avec eux-mêmes. Pour cela, il aurait dû privilégier trois conditions tout aussi indispensables, à savoir demander à GMT de présenter ses excuses au peuple malien pour tous les crimes qu’il a commis pendant les 23 ans ; ensuite que toute la lumière soit faite sur toutes les violations de Droits de l’Homme et enfin qu’une conférence  nationale de réconciliation soit organisée. En français facile, il faut cette  trilogie : pardon- justice- réconciliation.

Youssouf Sissoko

youssouf@journalinfosept.com

Commentaires via Facebook :

24 COMMENTAIRES

  1. Sambou le raciste, souviens toi que Mamadou Cissoko a ete tue parceque son vehicule etait sabote par GMT et ses amis qui n’amaient pas sa position quand au retour immediat de l’armee dans les barraques comme promis apres le coup d’etat. Quand a l’assassinat de Kissima, Tiekoro, Yoro, etc tous ont ete orchestres par GMT car il refusa d’accepter les regulations du CMLN qui disaient que quand le chef est mis en minorite il doit etre remplace par un autre membre par consensus. Te souviens-tu du temps de GMT que le Directeur des Douanes du Mali etait son beau-frere (Doua Cissoko) qui avec Idy le fils aine de GMT avait ete recupere par Cheick Modibo Diarra dans un geste de nepotisme au grand jour pendant son court sejour comme Premier Ministre. Un homme humble ne peut pas regner sans PARTAGE, GMT n’a jamais ete humble chacun de ses frequents deplacements a Nioro du Sahel etait gaspillage d’argent et ses grands- boubous coutaient une fortune de la tresorerie Malienne. Tous GMT, Mariam, Doua, Cheick Modibo Diarra, Idy, les memes corrompus et nepotistes. Souviens-toi sinon l’histoire va se repeter.

  2. Sambou le raciste il ne faut pas mentir sur Sekou Ly car il a toujours ete loyalement au service Moussa et Mariam et ca tout le monde le sait et l’or de la Sabena etait pas Sekou Ly mais Mme Moussa Traore et GMT lui-meme, il ne faut pas se cacher la verite, les contrats pour l’achat de materiels pour l’armee du temps de GMT etaient geres par Mme GMT y inclus l’achat de la nourriture pour l’armee, leur tenu, les tenues pour la garde republicaine etc. IBK Boua a achete des chaussetes a USD 35 a travers son ami Kagnassy et nous l’avons condamne et denonce, mais c’est encore lui IBK qui est en train de rehabiliter le criminel GMT qui a tue Yoro, Kissima, Mamadou, Tiekoro, etc. Si tu aimes la dictature c’est ton probleme mais moi j’aime des institutions fortes et pas des hommes forts, cons, sanguinaires, barbares, criminels et dictateurs comme GMT. Jusqu’aujourd’hui il ne peut pas parler a “bras d’acier” Youssouf Traore, ca dit long sur le caractere du sanguinaire GMT

    • @Koro KING.Une fois de plus tu falsifies l’histoire: Capitaine Mamadou SISSOKO est mort suite à un accident de la circulation sur la route de Segou (à bord d’un JEEP des FAMA) au lendemain de l’avènement du CMLN. Quand à la distension avec les groupes des Yoro Diakité puis celui des Kissima-Tiékoro…je mets ça au compte d’un règlement de compte entre eux putschistes puis qu’aucun d’entre eux n’avait un mandat de notre peuple, ton “bras d’acier’ en fait partie.Raison pour laquelle tu ne dois pas le défendre si tu es démocrate comme tu le prétends.Parmi nos anciens chefs d’Etat du Mali en vie, GMT est le moins riche, pourtant c’est lui qui est resté le plus longtemps aux affaire et y était avec tous les pouvoirs.C’est dire qu’il avait les bras libres pour piller notre pays en 23 ans de règne sans partage, mais il est resté humble..et surtout HONNÊTE dans ses rapports avec le bien public.

      • Mamadou Cissoko a ete tue parceque son vehicule etait sabote par GMT et ses amis qui n’amaient pas sa position quand au retour immediat de l’armee dans les barraques comme promis. Te souviens-tu que le Directeur des Douanes du Mali etait le beau-frere a GMT (Douua Cissoko) qui avec Idy le fils aine de GMT avait ete recupere par Cheick Modibo Diarra dans un geste de nepotisme au grand jour pendand son petit sejour comme Premier Ministre. Un homme humble ne peut pas regner sans PARTAGE, GMT n’a jamais ete humble chacun de ses grands- boubos cotaient une fortune de la tresorerie Malienne.

  3. Tous les problèmes du Mali sont partis du 19 Novembre 1968. Le pays le plus envié des voisins en Afrique de l’ouest a commencé sa décadence. Pendant 23 ans au seuil du nouvel an : L’ANNEE NOUVELLE SERA DIFFICILE. En tout cas nous les villageois, qui avions mangé de la calebasse écrasée en 1974 faute de grain, je me pose la question comment peut-on avoir de l’estime pour Moussa?

    • @Ngolo.La sécheresse de 1974 n’a rien à voir avec le règne de GMT.Aujourd’hui malgré qu’il pleut abondamment les populations au Mali en grande partie ont faim et regrettent le pouvoir de GMT.Modibo KEITA a tué ses opposants Fily DABO et ses camarades: penses-tu que les descendants de ces derniers vont regretter la mort de Modibo?Au moins sous lui GMT il y avait plus de sécurité sur tout le territoire du Mali.Le lot à usage d’habitation n’était pas aussi cher. Les denrées de première nécessite étaient abordables à toutes les bourses.Nous avons étudié sous GMT l’école était gratuite et le niveau des élèves était plus élevé…Pourquoi vous n’évoquez jamais ces points positifs du “dictateur”?

      • Sambou le raciste je ne sais pas comment tu peux defendre un sanguinaire et dictateur et barbare comme GMT? Qui etait au pouvoir en 1974? Qui a beneficie des dons de la secheresse? Arretes de raconter des aneries s’il te plait, areetes de mentir car Ngolo a raison et il a un cerveau tu as de la boue a la place car ton cerveau a ete detruit par la vie dans le foeyr baara de Paris.

        • Salut Koro. Ceux qui ont construit des Villas de la “sécheresse” des années 70′ ont été arrêtés par lui GMT.Vous aviez soutenu mordicus qu’il avait un château en Algérie mais personne n’a pu le prouver.Vos “démocrates” sincères de mars 91′ (SBM-AOK-IBK-Soumi…) sont tous des multi milliardaires aujourd’hui pendant que notre peuple tire le diable par la queue.Vous avez promis du bonheur dans la démocratie à la place nous assistons à un chaos généralisé: le pays est occupé par des bandits armés dans les 3/4 de sa superficie.Je l’ai toujours dit: moi je préfère une simple privation de liberté d’expression de sous GMT à “votre” démocratie où le peuple vit dans la misère et l’insécurité totale.Si c’était à refaire comme en 91′, moi je ne sortirai pas.”Do ka dolomin, do wèrè ka o mamanakan fo”?

          • Tu ne reflechies vraiment pas Sambou le raciste, GMT a arrete qui parcequ’il a detourne de l’argent personne? mais quand il a senti qu’on l’a mis en minorite alors il a trahi tous ses amis et les as tue l’un apers l’autre. Balla le sanguianire et le dictateur buveur de sang humain. Soumana Sacko a arrete l’avion de Sabena avec de l’or Malien dedans sous quel president? A qui appartenait cet or? Qui avait les contrats d’achat de materiels de l’armee sous GMT? Sambou arretes de defendre le diable Balla et sa femme Mariam?

        • @koro King.Dans l’affaire SABENA était impliqués certains des proches de GMT dont feu Sekou LY.Jamais GMT lui même montré aucun signe de richesse depuis sa sortie de prison comme tes démocrates milliardaires de la démocratie!Il y a eu des procès Crime de sang et crime économique, on n’a jamais pu démontré “Qui a donné l’ordre de tirer sur (nous) les manifestants”.Pour les passations de contrats d’armement tu vois bien comment ça se passe dans l’ère de la démocratie: tu ne portes pas de lunettes opaques en banco (comme on le dit à bamako).

          • Sambou le raciste il ne faut pas mentir sur Sekou Ly car il a toujours ete loyalement au service Moussa et Mariam et ca tout le monde le sait et l’or de la Sabena etait pas Sekou Ly mais Mme Moussa Traore et GMT lui-meme, il ne faut pas se cacher la verite, les contrats pour l’achat de materiels pour l’armee du temps de GMT etaient geres par Mme GMT y inclus l’achat de tenues pour la garde republicaine etc. IBK Boua a achete des chaussetes a USD 35 a travers son ami Kagnassy et nous l’avons condamne et denonce, mais c’est encore lui IBK qui est en train de rehabiliter le criminel GMT qui a tue Yoro, Kissima, Mamadou, Tiekoro, etc. Si tu aimes la dictature c’est ton probleme mais j’aime des institutions fortes et pas des hommes forts, cons, sanguinaires, barbares, criminels et dictateurs comme GMT. Jusqu’aujourd’hui il ne peut pas parlet a “bras d’acier” Youssouf Traore, ca dit long sur le caracter du sanguinaire GMT

  4. JE ME REPETERAIS TOUJOURS: MOUSSA TRAORE SE BALLADE DANS NOTRE AVION MILITAIRE, TANDIS QUE LES DJIHADISTES SE BALLADENT A BANAMBA.
    Soit nos avions ne sont pas adaptes ou ne sont pas arme ou bien ils sont fait pour animer…..la galreie (defile militaire).
    ce qui revient au meme.

  5. Laissez le président Moussa Traoré tranquille,les soit disant membres du mouvement démocratique sont tous devenus des hommes d’affaires millionnaires où milliardaires,alors au temps du président Moussa Traoré avec un déficit de 500.000fca où 1.000.000 de Fcfa c’est directement devant la cours de sûreté de l’état,alors où sont passés les rapports du Vegal de toutes les façons IBK à raison de traiter le président Moussa Traoré de républicain car en son temps pas de détournement du dernier public et l’ecole marche bien pas de grèves .

  6. Ayant étudié sous la prémière république et travaillé ( mal et toujours payé avec un rétard dépassant tout entendement ) sous la séconde je peux me permettre de vous dire que Moussa TRAORE est plus patriote que tous ceux que vous vous plaisez à gratifier de cette distinction.
    Moussa a aimé ce pays plus que vos soi disant démocrates qui n’avaient qu’une vision autre que le bonheur du peuple. Où est passée cette démocratie quand des fonctionnaires milliardaires courent les rues? Quand s’est installé, et de façon durable, un désordre indescriptible depuis l’avènénement de ce simulacre de démocratie? Quand la corruption, l’affairisme, le mensonge, la médisance, la cupidité, légoïsme exacerbé, tout sauf la vertu sont érigés en mode de vie?
    Ceux qui n’avaient pas honte sous Moussa avaient tout au moins peur. Et aujourd’hui on n’a ni honte ni peur, qu’avez-vous à dire dès lors?
    Encore une fois Moussa vaut mieux que vos pseudo démoncrates qui n’ont de raison de vivre que pour leurs intérêts, de grâce laissez-le savourer le délice de ce qui le conforte aujourd’hui dans la vision qu’il avait pour le Mali.

  7. Vue comment la démocratie est rentrée au Mali, nous voyons que seul Moussa TRAORE est le plus gagnant aujourd’hui, car l’histoire lui donné raison en montrant directement que notre pays n’était pas prêt pour affronter les défis de cette démocratie en mars 1991. C’est dommage de voir qu’il s’agit d’un poulain même du plus grand ténor de cette démocratie qui est à la base de cette considération du grand dictateur qui a tué les maliens sous toutes les formes et qui se retrouve à la tête de l’évolution de la démocratie malienne au vu et au su de tous nos soi-disant démocrates. Quelle honte? Quelle ignominie? Quel comportement éhonté? Quelle indignité de la part de nos soi-disant démocrates? Notre pays va vers une situation très chaotique difficilement réversible dans le temps et dans l’espace. Aucun acteur ne s’est comporté à la dimension des évènements du 26 mars 1991, tout le monde s’est précipité vers les places et la richesse du pays sans songer à mettre en place un système solide de veille capable de faire barrage aux détracteurs de notre démocratie, en un mot nous n’avions pas pu protéger notre nouveau-née (le bébé a été jeté avec l’eau de bain), c’est regrettable, nous restions certains qu’après ce carnage qui attend le Mali, les choses seraient plus diligentées cette fois-ci mais après certainement ce chaos qui attend ce pays. De toutes les façons nous sommes dans l’œil du cyclone qui ferait beaucoup de dégâts très prochainement et personne ne pourrait arrêter ces dégâts, le coup de gong a été donné avec cette élection mal menée par les hommes d’IBK. Que le PM cesse de se méprendre, car il ne donnerait rien de suffisant à la partie trustée pour espérer un résultat meilleur, car la crise de non confiance bloquerait sans équivoque toutes formes d’avancées vers la paix.

  8. KIRANE et DOUS
    Ne confondez pas la lutte exercée pour la démocratie et l’exercice du pouvoir par des maliens élus démocratiquement.
    La démocratie est le bébé de tout le monde.Elle n’est pas la seule propriété des seuls éléments qui ont lutté pour sa réalisation.
    En 1992 les maliens sont allés voter pour un parti politique et un homme pour un mandat de cinq ans.
    Qu’ ils échouent ou qu’ ils réussissent,c’est le choix des maliens qui est a jugé,non un groupe de personnes dit des démocrates.
    De 1992 à 2002,c’est le bilan de ALPHA OUMAR KONARE qu’ on doit juger pour savoir si les maliens ont eu la main heureuse.
    Le jugement se fera comme ça jusque X années,si la démocratie demeure.
    S’il y a eu ÉCHEC pendant l’ère démocratique,c’est d’abord un mauvais choix des électeurs,avant d’être l’échec de ceux qui exercent le pouvoir.
    Donner un visage à l’ère démocratique ne peut être que l’oeuvre d’un CLAN autour de MOUSSA TRAORÉ aigri d’avoir perdu le pouvoir.
    L’ère démocratique n’a pas de visage.
    Par exemple on ne peut pas dire le pouvoir de telle personne puisque plusieurs personnes vont passer.
    C’EST LE POUVOIR DES MALIENS.
    Par contre on peut dire le pouvoir de MODIBO KEITA ou le pouvoir de MOUSSA TRAORÉ car ces pouvoirs n’étaient pas démocratiques.
    On est loin de faire le bilan de la démocratie car elle est perfectible.Chaque génération posera sa petite pierre.
    Mais on peut faire le bilan d’un président élu pour un mandat ou deux.
    Donc quand MOUSSA TRAORÉ et ses thuriféraires comparent la période dictatoriale à celle démocratique,c’est inintelligent et exprime leurs états d’esprits :CEUX DES GROUPES DE PERSONNES MÉPRISANTS DE L’AVÈNEMENT DE LA DÉMOCRATIE
    Quand on dit qu’ il faut se réconcilier,c’est permettre que tous les maliens aient un même état d’esprit pour participer à perfectionner la démocratie essentielle au développement économique et social de notre pays.
    Ce sont les esprits qui se réconcilient,pas les personnes.
    Il s’agit de permettre à ceux qui ont refusé la nouvelle marche de la société de rejoindre le chemin d’où la libération de MOUSSA TRAORÉ afin qu’ ils permettent à ses partisans de rejoindre le même esprit qui anime les autres.
    UN SACRIFICE ÉNORME FAIT PAR LA NATION TANT L’HOMME AURA COMMIS DES ATROCITÉS PENDANT CES 23 ANNÉES DE POUVOIR.
    S’il refuse de rejoindre l’esprit qui anime les autres pourquoi lui permettre l’accès aux institutions qui sont inspirées par cet esprit?
    On a là un aspect qui empêche notre démocratie de fonctionner normalement puisque les ressentiments,les querelles intestines ont remplacé cette volonté de se consacrer au développement économique de notre pays.
    Des CLANS sont formés pour satisfaire la haine des uns et des autres.
    On ne travaille plus pour construire le pays,mais satisfaire son intérêt personnel et faire mal à l’autre.
    Si MOUSSA TRAORÉ avait accepté de reconnaître ses fautes commises et présenter ses excuses,il aurait participé à ce que les maliens regardent dans la même direction.
    Que MOUSSA TRAORÉ refuse,la république devrait se charger de lui imposer la direction choisie par la majorité en l’ écartant définitivement de toutes les activités de la république.
    C’est ce que n’a pas pu faire ATT et IBK car eux sont incapables d’incarner la république.
    En définitif le Mali n’a connu que deux présidents qui ont eu soucis d’incarner la république dans leurs activités quotidiennes :MODIBO KEITA et ALPHA OUMAR KONARE.
    Si l’ère démocratique est aussi mal parti c’est grâce uniquement aux présidents ATT et IBK qui n’ont pas pu ou su incarner l’esprit de la république.
    OSER LUTTER ,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue .

  9. Bonjour,
    Il est indéniable que les “democrates” ont échoué sur beaucoup de points, mais cela ne signifie pas non plus qu’on réhabilite GMT car ce dernier après 23 ans de règne sans partage s’est montré totalement incapable de sortir notre pays de la pauvreté extrême. Nous vivons encore les nombreuses erreurs qu’il a commises, notamment dans nos relations avec la France. Alors vraiment ne confondons pas les choses!

  10. Qui s assemble se ressemble Moussa et Ibkon sont les deux chefs d états les plus mediocres du Mali, mais Moussa est un peu mieux que l usurpateur ibkon parcequ au temps de Mousa malgré la dictature le malien etait au moins honnête mais avec l arrivé de ce monsieur aux origines inconnues a precipité la chûte du pays dans un trou.Les 5 premières années de ibkon sont presque 10 années de retard et plus les 5 années qu il fera après sont 10 années de retard , donc 20 années.Pour eviter cela il faut une revolution ou meme une rebellion pour exterminer physiquement et mentalement ce clan sinon cette democratie de merde n est en aucun ca la solution .Le malien a besoin d un Kagamé ou d un Musseveni entrés en rebellion pour doner une nouvelle vie un espoir au peuple malien .
    Faison tout notre possible pour cahsser ce regime cancereux sinon il serait trop tard .

  11. Moussa Traoré vaut mieux que vous tous Pseudo démocrates et pseudo révolutionnaires de 1992. Vous avez menti pour rallier les gens. Aujourd’hui regardé juste quand Moussa sort en public. Lui marche la tête haute acclamé par le peuple et vous “démocrates sincères” rasez le mur la tête basse. Des gens venu de nul part, devenu millionnaires et milliardaires au nom de la démocratie. Laisser Moussa en Paix, il a purgé 10 ans de prison sur du faux, car jusqu’à date rien n’a pu êtr e prouvé sur les supposé milliards qu’il aurait détourné, ni sur les gens qu’il aurait fait tuer.
    Je m’incline devant la mémoire des disparus et prie pour leur repos éternel. Moussa n’est pas leur bourreau. Modibo que vous nous présentez tous les jours comme un “saint” n’est qu’un triste sanguinaire, jamais élu Président du Mali. Les falsificateurs de l’histoire récente de notre pays veulent nous vendre le contraire. Peine perdu car on sait.Si nous voulons la réconciliation nous devons parler de tout sans tabou de Modibo à IBK.

    • Malheureusement la triste réalité demeure dans l’ombre, nous avons été témoins quand Karembé malgré son age avancé a dit qu’une augmentation de salaire était possible jusqu’à 500 pour cent.

  12. IBK n’arrive même à se réconcilier avec lui,a fortiori réconcilier MOUSSA TRAORÉ avec ses victimes.
    Le premier acte de réconciliation a été posé par ALPHA OUMAR KONARE,son successeur devrait l’achever.
    En libérant MOUSSA TRAORÉ avant la fin de sa condamnation,le premier président démocratiquement élu a voulu ou espéré un geste de l’ assassin du père de la nation à l’endroit de ses victimes.
    Il ne l’a pas fait et n’a jamais eu l’intention de le faire.
    Malgré son refus ferme et sans concession,AMADOU TOUMANI TOURÉ s’est approché de lui,a travaillé avec ses représentants qui ont été placés dans les différentes structures de L’ÉTAT.
    Le parti qui se réclame de lui est même devenu l’un des partis très proches du président de la république.
    L’ ESPRIT RÉPUBLICAIN A FORTEMENT MANQUÉ AU SUCCESSEUR D’AOK.
    ATT a confondu sa personne avec le président de la république.
    C’est le subordonné de MOUSSA TRAORÉ qui l’a aidé à se hisser au sommet de la hiérarchie militaire, qui voulait se réconcilier avec son patron.
    le président de la république n’était pas incarné quand il agissait comme ça.
    Un comportement qui montre que l’homme n’a pas la conscience tranquille d’avoir fait le coup d’État à son bienfaiteur.
    Il a voulu se racheter.
    La preuve aussi que c’est la révolution qui a chassé le CLAN MOUSSA TRAORÉ ,le lieutenant colonel AMADOU TOUMANI TOURÉ et ses camarades ont sauvé leurs têtes en intervenant.
    Si ATT avait une haute idée de sa fonction,il ne devrait,en aucune façon,avoir un contact ni avec MOUSSA TRAORÉ ni avec ceux qui se réclament de lui tant qu’ il ne respecte pas sa part de contrat c’est à dire reconnaître ses fautes, présenté ses excuses aux maliens comme l’a humblement fait Mathieu KEREKOU.
    Le deuxième acte de la réconciliation n’est pas encore posé seize ans après le premier acte.
    On le sait IBK n’a jamais incarné sa fonction.Il a toujours été un homme de CLAN.
    Il a toujours appliqué cette formule «l’ennemi de mon ennemi est mon ami »
    Il est ami à MOUSSA TRAORÉ car ce dernier n’est pas apprécié par ALPHA OUMAR KONARE.
    Il pense faire mal à ce dernier en mettant l’ assassin des centaines de manifestants à un niveau élevé de L’ÉTAT .
    Il n’est pas digne de sa fonction,donc incapable de réconcilier les maliens.
    Pour réconcilier,il faut habiter la fonction.
    Seul le président de la république peut réconcilier les maliens.
    Réconcilier ne veut pas dire seulement qu’ il faut s’entendre avec son ennemi.
    Réconcilier veut dire aussi il faut sanctionner quand c’est nécessaire car la sanction permet de mettre tout le monde au même pied d’égalité.
    Refuser de sanctionner,pire l’élever à un certain niveau,encourage d’autres à faire comme lui.
    Écarter MOUSSA TRAORÉ tant qu’ il n’aura pas posé le deuxième acte de la réconciliation signifiait une forme de sanctions permettant à la république d’apaiser la souffrance des victimes.
    OSER LUTTER ,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue .

  13. Erratum ;

    Comme chacun sait, les Révolutionnaires et les Putschistes ont un point commun… C’est que, tôt ou tard, ils finissent par se dévorer entre eux pour le Pouvoir…
    Entre les Acteurs du Mouvement démocratique et le régime issu du CMLN…, IBK aurait-il préféré prendre de la hauteur en témoignant du respect à GMT et en gouvernant avec les premiers cités… ?
    Puisqu’on parle de réconciliation nationale…, alors ne faudrait-il pas commencer par parler avec tout le monde… ? Pour cela, pour parler de l’avanir, le Politique a besoin de parler du passé. Non pas par nostalgie ou par complaisance pour tout ce qui fut…, mais pour éviter de répéter les erreurs s’il y en a eu. Et valoriser ce qu’il y a eu de positif et utile au pays.
    Or,l’une des tares de la Démocratie au Mali est l’absence de débat… Il y a ceux qui ne veulent pas qu’on parle de GMT et il y a les jeunes Générations qui ne savent pas ce qui s’est passé et qui ont envie de savoir… Pour concilier les deux, ne faudrait-il pas un débat… ? Mais un débat dépassionné…, pour que les Gens osent parler et que ceux qui ont envie d’entendre et d’apprendre ne se sentent culpabilisés…
    De Mamadou KONATE en passant par Modibo KEITA, Moussa TRAORE, Alpha Oumar KONARE, ATT jusqu’aux plus récents… Les jeunes générations ont besoin non seulement de connaitre tout de leurs Leaders passés et présents, mais de connaitre la natures de leurs rigimes.
    Pour toutes ces raisons si les anciens peuvent éclairer le présent par les écrits de leurs ” Mémoires ” …, si possible, écrites par eux même ou avec eux même, ça aiderait bien…

  14. Comme chacun sait, les Révolutionnaires et les Putschistes ont un point commun… C’est que, tôt ou tard, ils finissent par se dévorer entre eux pour le Pouvoir…
    Entre les Acteurs du Mouvement démocratique et le régime issu du CMLN…, IBK aurait-il préféré prendre de la hauteur en témoignant du respect à GMT et en gouvernant avec les premiers cités… ?
    Puisqu’on parle de réconciliation nationale…, alors ne faudrait-il pas commencer par parler avec tout le monde… ? Pour cela, pour parler de l’avanir, le Politique a besoin de parler du passé. Non pas par nostalgie ou par complaisance pour tout ce qui fut…, mais pour éviter de répéter les erreurs s’il y en a eu. Et valoriser ce qu’il y a eu de positif et utile au pays.
    Or,l’une des tares de la Démocratie au Mali est l’absence de débat… Il y a ceux qui ne veulent pas qu’on parle de GMT et il y a les jeunes Générations qui ne savent pas ce qui s’est passé et qui ont envie de savoir… Pour concilier les deux, ne faudrait-il pas un débat… ? Mais un débat dépassionné…, pour que les Gens osent parler et que ceux qui ont envie d’entendre et d’apprendre ne se sentent culpabilisés…
    De Mamadou KONATE en passant par Modibo KEITA, Moussa TRAOR, Alpha Oumar KONARE, ATT jusqu’aux plus récents… Les jeunes générations ont besoin non seulement de connaitre tout de leurs Leaders passés et présents, mais de connaitre la natures de leurs rigimes.
    Pour toutes ces raisons si les anciens peuvent éclairer le présent par les écrits de leurs ” Mémoires ” …, si possible, écrites par eux même ou avec eux même, ça aiderait bien…

  15. Bonjour Sissoko
    Je pense qu’il est temps de regarder vers l’avenir et de laisser Moussa vivre sa vie de retraité. Il n’est ni un criminel de guerre, ni un accusé de haute trahison de sa patrie comme certains anciens présidents que l’on continue de blanchir, mais un digne fils du Mali.
    Tous ceux qui sont soucieux de l’avenir du Mali doivent regretter aujourd’hui l’arrivée des pseudo démocrates à la tête du Mali qui ont détruit le tissus économique et social de notre chère patrie. C’est un complot qui vous a pris et jusque là vous ne comprenez pas le mécanisme. Qui peut justifier aujourd’hui que Moussa n’a fait que du mal au Mali au point qu’on ne puisse ^pas parler de lui dans l’histoire socio politique de ce pays? Les effets sur le peuple de ce que vous appelez dictature ne sont pas comparables à ceux des prédateurs économiques ,de la corruption, de la haute trahison, du mensonge, de l’insouciance que nous vivons depuis 1992.
    Si le malien lambda savait que la chute de Moussa devait donner ce que nous connaissons aujourd’hui, il n’allait pas s’associer aux mouvements dits démocratiques qui ont trahi les attentes et échoué sur tous les plans.
    Laissez Moussa Traoré en paix, il mérite plus que cela puisqu’il s’est comporté en homme digne et inspire à présent confiance quoiqu’on dise.
    Des gens issues de nulle part qui s’accaparent du pouvoir par trahison, puisque tout n’a pas été dit encore sur le 26 Mars par rapport aux morts et les auteurs de ces actes.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here