Partenariat entre formations politique libérales : Le PCR et le RDR de la Côte d’Ivoire se donnent la main

0

Ben-Fama Les deux partis ont convenu de leur volonté réciproque de s’entraider pour faire rayonner l’option libérale au Mali et en Afrique surtout dans la perspective des prochaines échéances électorales dans les deux pays.

e président du PCR, Ousmane Ben Fana Traoré, était entouré de ses principaux lieutenants, dont le président de la jeunesse du parti, des responsables du mouvement des femmes et d’autres cadres.

D’entrée de jeu, il a vivement félicité ses alliés politiques ivoiriens pour les succès qu’enregistre la gouvernance dans ce pays. Actualité oblige, il a salué la victoire des Eléphants de Côte d’Ivoire à la Coupe d’Afrique des nations  (CAN) comme une victoire du président Alassane Dramane Ouattara, “le leader incontesté de l’option politique libérale dans la sous-région ouest africaine “.

A l’en croire, la politique des libéraux encourage la compétition, le travail bien fait, la rigueur, la promotion de l’initiative privée ; toute chose qui conduit la Côte d’Ivoire sur le toit du continent sur le plan sportif mais avec des progrès remarquable sur le plan du développement.

Après la présentation des membres des deux délégations, Moussa dit Moïse Traoré, Ousmane Zoromé et les autres membres du RDR ont mis l’accent sur la volonté de leur formation politique de renforcer ses relations de collaboration avec le PCR. ” Nos deux partis doivent se donner la main et nous comptons sur votre apport pour renforcer le réseau libéral africain”, a déclaré M. Traoré. Il n’a pas manqué de remercier le leader du PCR pour ses soutiens aux Ivoiriens du Mali. Il n’a pas exclu la possibilité de tenir bientôt une grande assemblée générale pour démontrer que l’option libérale est la meilleure des idéologies politiques dans nos pays en développement.

Ousmane Ben Fana Traoré a, ensuite, indiqué qu’il faut que les deux formations politiques mettent sur pied, dans les prochains jours, une cellule de réflexion pour s’entraider dans le cadre du travail politique, tant dans la perspective des élections  que dans le cadre des séances de formations des militants.

Plusieurs cadres des deux partis sont ensuite intervenus pour souhaiter que les liens de partenariat naissant entre le PCR et le RDR se consolident davantage pour le meilleur des militants et cadres de ces partis.

Bruno D SEGBEDJI

Commentaires via Facebook :

PARTAGER