Partis politiques : Le financement public est-il nécessaire ? Plus de 14 milliards Fcfa versés par l’Etat en six ans

50

De 2013 à 2018, l’État a financé les partis politiques à hauteur de 14 380 110 440 Fcfa. Selon les textes qui instituent l’aide publique, les partis politiques bénéficient d’une aide financière de l’État inscrite au budget de l’État à raison de 0,25 % des recettes fiscales.

Le montant annuel des crédits affectés au financement des partis politiques est divisé en quatre fractions. Une première fraction de 15 % des crédits est destinée à financer les partis ayant participé aux dernières élections générales législatives ou communales. La seconde fraction égale à 40 % des crédits est destinée à financer les partis politiques proportionnellement au nombre des députés. La troisième égale à 35 % des crédits est destinée à financer les partis politiques proportionnellement au nombre des conseillers communaux. Quant à la quatrième, c’est-à-dire  10 % des crédits, elle est destinée à financer les partis politiques proportionnellement au nombre de femmes élues à raison de 5 % pour les députés et 5 % pour les conseillères communales.

Pour bénéficier de cette aide publique, les partis politiques doivent justifier la tenue régulière de leurs instances statutaires, disposer d’un siège national exclusivement destiné aux activités du parti distinct d’un domicile ou d’un bureau privé, d’un compte ouvert auprès d’une institution financière installée au Mali, tenir un inventaire des biens meubles et immeubles et présenter les comptes annuels à la Section des comptes de la Cour suprême, au plus tard le 31 mars de chaque année.

Ils doivent aussi justifier d’un compte dont la moralité et la sincérité sont établies par le rapport de vérification de la Section des comptes de la Cour suprême et de la provenance de ses ressources financières et de leur utilisation. Autre justificatif exigé, c’est la participation aux dernières élections générales législatives ou communales.

Plus de 9 milliards de Fcfa distribués à 9 formations politiques en 6 ans

Neuf formations politiques ont bénéficié de 9 126 135 184  Fcfa de 2013 à 2018. Ainsi, durant cette période, le Rpm a obtenu 3 388 707 219 Fcfa. Il est suivi de l’Adema et de l’Urd qui ont empoché respectivement 2 125 405 984 Fcfa et 1 396 603 925 Fcfa. Les autres gros bénéficiaires sont la Codem, le parti de Housseïni Amion Guindo qui a grossi avec 548 437 921 Fcfa contre 492 185 772 Fcfa pour le Cnid-FYT de Me Mountaga Tall. Quant aux formations politiques présidées par les anciens Premier ministres, Modibo Sidibé et Soumeylou Boubèye Maïga, elles ont encaissé respectivement 296 010 860 Fcfa et 227 664 952 Fcfa. Le parti du leader du M5-Rfp, Choguel Kokala Maïga, a obtenu durant cette période 377 484 169 Fcfa contre 273 634 382 Fcfa pour le Parena de Tiébilé Dramé, ancien ministre des Affaires étrangères.

Rappelons que le financement public des partis politiques n’est pas une pratique purement malienne. Il existe dans plusieurs pays comme la France, le Burkina Faso et le Canada. L’idée d’octroyer un financement public aux partis politiques est intégrée aux législations de tous ces pays.

En France, l’État a mis en place un dispositif d’aide financière annuelle aux partis politiques et de prise en charge d’une partie des dépenses de campagne. Des mécanismes sont instaurés afin de contrôler ce financement. Chaque année, des crédits destinés à être versés aux partis et groupements politiques sont inscrits dans la Loi de finances. Ils sont répartis entre les partis et groupements politiques, selon leurs résultats au premier tour des dernières élections législatives et selon les partis représentés au Parlement, en proportion du nombre de parlementaires ayant déclaré se rattacher à chacun d’entre eux.

Au Burkina Faso, la contribution de l’État concerne tous les partis et formations politiques ayant obtenu au moins 3% des suffrages exprimés aux dernières élections législatives. La répartition s’effectue au prorata du nombre des suffrages obtenus. Pour l’élection présidentielle, la contribution de l’État est répartie à égalité entre les candidats dans des conditions définies par décret pris en conseil des ministres. Il est également institué une ligne de crédit annuel dans le budget de l’État pour le financement des partis et formations politiques aussi bien pour la campagne électorale que pour leurs activités hors campagne. La répartition des fonds publics se fait au prorata du nombre de candidats présentés par les partis ou formations politiques aux élections municipales et législatives. Seuls les partis et formations politiques qui respectent leurs obligations statutaires et qui fonctionnent régulièrement peuvent bénéficier du financement du budget de l’État. Ces fonds publics sont recouvrés et gérés par un mandataire financier placé sous l’autorité de l’organe dirigeant national de chaque parti ou formation politique.Des arguments divergent sur l’aide publique aux partis politiques

Des avis divergent sur le financement public des partis politiques. Ceux qui y sont favorables expliquent qu’il peut réduire l’influence des dons intéressés, combattre la corruption et favoriser l’émergence des petits partis.

Chez les détracteurs, on soutient que le financement public perpétue les inégalités entre les partis politiques et oblige les contribuables de soutenir des partis ou des candidats dont ils ne partagent pas les idées. Certains vont plus loin en affirmant que le financement peut encourager la création de faux partis à des fins pécuniaires.

Moussa KOBBA 

 

Commentaires via Facebook :

50 COMMENTAIRES

  1. YÈH. FINANCEMENT DES PARTIS POLITIQUES, UNE IDIOTIE, UNE BÊTISE, UNE CONNERIE, UNE ÂNERIE, UNE IMBÉCILITÉ NATIONALE POUR ENGRAISSER DES VOLEURS.

  2. FINANCEMENT DES PARTIS POLITIQUES, UNE IDIOTIE, UNE BÊTISE, UNE CONNERIE, UNE ÂNERIE, UNE IMBÉCILITÉ NATIONALE POUR ENGRAISSER DES VOLEURS.

  3. FAAROHW, KAAFRIHW , MAAFRIHW NE CONNAISSENT PAS L HUMILIATION AU RANG D ANIMAL ET DE CHOSE!

    LES PEUPLES QUI SE SONT FROTTES AUX TURCS,HINDOUS, JUIFS ET AUX ARABES ET EU DES RELATIONS INCESTIEUSES AVEC EUX SONT DEVENUS ESCLAVAGISTES, EN DESHUMANISANT L HUMAIN AU RANG D ANIMAL ET DE CHOSE, L ESCLAVAGE EST PUREMENT ET SIMPLEMENT DE CES ZONES ET COMME UNE PESTE REPANDUE PARTOUT OU CES GENS SONT ALLES! LES PEUPLES DU MONDE ONT ETE DES CAPTIFS A DES EPOQUES MAIS PAS EN PERMANENCE A PERPETUITEE, PAS DES RACES ENTIERES!

    🚨LES FILS D ABRAHAM VIENNENT D INDE ET ONT APPORTE DE LABAS TOUTE LA PESTE MORALE ESCLAVAGE, RACISME, RELIGIONS DEBILISANTES!🚨

  4. IL YA LE MOT CAPTIF QUI EST LE DJON!
    AU MALI NON-ISLAMISE IL N Y A PAS DE MOT POUR ‘ESCLAVE’.

    L ESCLAVE ET JUDEO-TURCO-ARABE

  5. En fait , quand on identifie un problème (quand on en a fait le diagnostic) dans un premier temps, on passe à sa résolution ensuite.
    Si l’esclavage a continué à exister , c’est que les moyens de production sont restés monopolisés, puisque les guerres archaïques qui permettaient des butins humains n’existent plus.

    Une solution serait la création d’une industrie pour que l’emploi ne reste pas rare et que les masses travaillent librement et s’émancipent.
    Ce sera laborieux pour un pays comme le Mali qui ne possède pas sa monnaie et n’a donc pas une politique d’investissement indépendante. Mais il y a pas d’alternative à la liberté des tous.

    • LA TERRE DOIT APPARTENIR A TOUS, CHACUN DOIT AVOIR SA TERRE POUR SE NOURIR ET SOUTENIR SA FAMILLE ET SA COMMUNAUTEE.
      LA PRODUCTION PSEUDO INDUSTRIELLE ET LA THEORIE SELON LAQUELLE ON CREE DE L EMPLOI EST DESORMAIS A BOUT DE SOUFFLE, BIENTOT LES REVOLUTIONS DE MASSE L ANEANTIRONT …

      LES HOMMES NAISSENT EGAUX ET DOIVENT TOUS AVOIR UNE TERRE SUFFISANTE POUR VIVRE ET ETRE LIBRES

      • Je suis d’accord que la terre appartient à tous et que chacun doit avoir sa terre pour se nourrir. Une industrie qui emploie, en plus de la terre est indispensable. Pour le cas malien, il y a suffisamment de terre pour la population pour le moment mais vers la fin du siècle avec une population au delà des 100 Millions d’habitants , la pression démographique sera importante sur les terres, il faudra dès aujourd’hui diversifier les revenus pour que les futures générations puissent aisément éviter les travers du passé de l’homme noir.

  6. Moussa D tu as veritablement raison que le mot “Djon ou Kome ou Mathioudo” n’est pas Arabe ou Francais! Merci pour cette verite!

    • le mot DJON et le mot ESCLAVE ont differentes semantiques, le concept ESCLAVE chez nous est dans la zone AFRIQUE arabo islamisee, le DJON n est pas esclave mais plutot CAPTIF ou perdant dans la guerre.

      LE CAPTIF N EST PAS DEPOURVU DE SA DIGNITE MAIS L ESCLAVE (SENS ABRAHAMIQUE) EST AU RANG DE BETE DE SOMME OU MEME DE CHOSE.

      ALLEZ REVISITER LE PASSE ET LA GEOPOLITIQUE ANCIENNE, ARABES, JUIFS, TURCS, PERSE, HINDOU ONT PRATIQUE L ESCLAVAGE AU CONTRAIRE DES AUTRES PEUPLES DU MONDE QUI DURANT DES GUERRES D EXPANSIONS FAISAIENT DES CAPTIFS, CES MEMES CAPTIFS DEVENAIENT SOUVENT LES NOUVEAUX MAITRES EN FAISANT DES COUPS D ETATS, PUISQU ILS VOYAIENT ET L ARGENT ET LE POUVOIR! AVEZ VOUS JAMAIS VU UN ESCLAVE REUSSIR A VOIR OU AVOIR L ARGENT OU LE POUVOIR?

    • Tres interessant debat, voici que l’hypocrisie est mise a nue et les abus et transgressions des droits de ‘Homme sont tres bien resumes ici: les etres humains ne naissent pas egaux au Mali. Nous esperons que les Maliens vont ecouter ce debat et comprendre que si nous avons ete vendus sur les marches de St Domingue et de Baton Rouge c’est parceque nous etions divises et nous nous haissions l’un l’autre et si nous avons ete conquis, colonises et recolonises meme aujourd’hui c’est parceque nous etions et sommes toujours divises et nous nous haissions et toujours haissons l’un l’autre! On ne constuit pas une nation sur la haine, la division et l’ exclusion et notre DEVISE que notre pere Modibo Keita nous a laisse UN PEUPLE-U BUT-UNE FOI restera a jamais un reve lointain.

      • DJONYA TE ESCLAVAGE YE! DJON A SA DIGNITE MAIS PERD LA VOIX POLITIQUE, LE DJON CHEZ NOUS RESTE UN GUERRIER ET LIBRE!

        les souraka oulen ou sarakole ont toujours pratique l esclavage systematique! les bamanans et les mandekaw non!

  7. Kinguiranke 28 Nov 2020 at 14:50 ;

    Kinguiranké, on voit que tu connais le Mali et ” l’HOMME Malien “.

    Tu connais la mentalité des Maliens.

    Il y a, au Mali des nantis, des privilégiés qui ne sont jamais victimes d’aucune discrimination d’aucune sorte compte tenu de leur origine sociale. Sauf quand ils ne sont plus en Territoire Malien et Africain…

    Les personnes qui sont privilégiées ne comprennent pas qu’on n’accepte pas les ” Niamakalaya ” et l’esclavage par ascendance.
    Tous les Maliens issus de Familles aristocratiques ne sont pas esclavagistes.
    Il y en a qui évoluent, d’autres pas.
    Ceux qui n’évoluent pas, ont peur que, si un jour ils ne sont plus privilégiés par rapport aux autres, si un jour on ne les favorise plus par rapport aux autres…, ils craignent de n’être plus rien.
    Ce qu’ils ignorent, c’est que, si nous nous respectons tous, si nous continuons à nous respecter tous…, ils ne seront pas déconsidérés comme ils le craignent aujourd’hui.
    A propos des Aristocrates qui ont évolué. Leur évolution n’est pas visible sur le terrain. Car, ils ont eux aussi peur de ne plus bénéficier des avantages de leur rang social.
    Ils ont peur de ne plus bénéficier de la solidarité communautariste des leurs.
    En fin de compte, c’est comme s’ils n’évoluent pas eux non plus.
    Eux, ils ont besoin d’un déclic ou d’un bouleversement, d’une impulsion pour que tout change. Et ça, c’est les Dirigeants de cette nouvelle TRANSITION qui pourraient le faire.
    Regarde…, ces nouvelles Régions administratives qui sont restées non-opérationnelles depuis 2012… En moins de trois mois d’exercice du POUVOIR les Acteurs de la TRANSITION ont nommé tous les Gouverneurs… Ils ont accepté la mise en œuvre de l’Article 39 pour les Enseignants. Ils arrivent à dénouer des situations qui bloquaient, qui paralysaient inutilement la marche de notre pays. C’est aussi une question de courage politique.
    Tu verras, le jour où des Maliens ne seront plus victimes de ces histoire de ” Niamakalaya ” et d’esclavage par ascendance, la vie dans notre pays n’en sera que plus dynamique, un pays émergeant aussitôt…
    Ces Fils de notables qui sont préfets de la République, sous-préfets, qui sont Juges, commissaires de Police, Officiers de Gendarmerie. Ces Gens qui sont censés faire respecter l’égalité des Citoyens devant les lois de la République, sont ceux qui estiment que, ce qu’on appelle esclavage par ascendance n’est pour eux qu’un respect des US et coutumes de notre Société, le respect de nos traditions. Du folklore quoi… ! Ce sont ces Gens qui mettent notre pays en retard.

    Vivement le Mali pour nous tous.

    • Bamake tu as raison il s’agit du veritable folklore et une nation ne se construit pas sur du folklore c’est pourquoi tous nos dirigents sont devenus des mendiants internationaux tous dependants des miettes de l’Union Europeenne, de France, des Pays Arabes, de l’Allemagne, des USA, etc. quelle honte que du vivre du “garibuya” et ne pas pouvoir unir ses concitoyens dans le respect, l’egalite, la dignite, et le merite et autour du travail pour construire le Mali-Kura!

  8. @le roi MAUDIT de segou a ecrit: JE SUIS NE’ ET J’AI GRANDI DANS UNE VILLE MAURE. JE N’AI JAMAIS SENTI DE DISCRIMINATION VENANT DES MAURES CONTRE MA PERSONNE! Mais as-tu demande a Biram ould Dah ould Abeid, lui qui est chef de parti politique en Mauritanie sur la question? Il es en position de te dire la verite sur la Mauritanie et les Maures et leurs traitement des noirs leurs esclaves car de nos jours on vend en Mauritanie comme au Mali les humains “ESCLAVES” sur les marches et ils n’ont aucun droit social, politic ou economic. C’est ca la triste realite et nous devrons regarder dans le mirroir de l’histoire car ce qui s’est passe avec nous avec le commerce triangualre et la colonisation n’est pas du hasard la source c’est notre haine l’un contre l’autre, notre manque de respect l’un vis-a-vis l’autre et le traitement de l’autre comme un animal et s’en glorifier. Meme notre etat actuel de pauvrete, de corruption, d’expolitation, d’gnorance et notre grand retard sur les indices du developpement humain sont lies a cette societe Malienne raciste, discriminatoire et segregationiste ou la femme n’a aucun repect et aucune dignite.

    • Je suis l’aine’ de Biram. Je suis tres au courant du combat qu’il mene pour mettre fin aux sequelles de l’esclavage. Biram date d’hier!!! Ce sont les personnes comme Messaoud Ould Boulkher, Boubacar Ould Messaoud, Achour Demba et bien d’autres ( les peres fondateurs du mouvement EL HOR) qui ont montre’ le chemin a’ Biram qu’il faut saluer!
      Kinguiranke’, Biram est un jeune frere que je respecte. Quand je parle, il m’ecoute!!! LA MAURITANIE CONTINUE A’ FAIRE D’IMPORTANTS PAS DANS LA DIRECTION DE L’EMANCIPATION TOTALE DE TOUTES LES COUCHES DE SA SOCIETE’!!! L’ACTUEL PREMIER MINISTRE ET L’ACTUEL MINISTRE DE L’INTERIEUR DE LA MAURITANIE SONT DES MAURES NOIRS! There still room for improvement mais la Mauritanie avance!!!! JE MAINTIENS CE QUE J’AI ECRIT: JE N’AI PERSONNELLEMENT JAMAIS ETE’ VICTIME DE DISCRIMINATION DE LA PART DES MAURES! PAR CONTRE, JE PEUX TE CITER DES EXEMPLES SPECIFIQUES OU’ DES NOIRS MAURITANIENS ET…. MALIENS M’ONT DIABOLISE’ ET TENTE’ DE ME DETRUIRE CONTRE UNE SOMME D’ARGENT! PLUSIEURS NOIRS AGISSENT COMME DES ANIMAUX ENVERS LEURS SEMBLABLES MAIS ILS ONT LE CULOT DE DIRE QUE LES BLANCS SONT DES RACISTES! IL FAUT BALAYER DEVANT VOS PORTES AVANT DE PARLER DES AUTRES!!!!
      Kinguiranke’, lorsqu’on me retirait le micro durant une grande conference a’ la Maison des Jeunes construite par les marocains a’ Nouakchott pour avoir dit QU’ APRES LE DEPART DES COLONS ET L’ARRIVEE DES COLONELS, IL N Y A PAS DE DEMOCRATIE; personne ne connaissait Biram!
      kinguiranke’, SABALI!!!!!

  9. KA FAAROW LA KAAW! SILAMEYA TE MALI DJO! DEMOKARASSY TE MALI DJO! YERE DON DE BE MALI DJO!

    DES MILLIARDS SOUTIRES AUX PAUVRES, AUX PROJETS DE DEVELOPEMENT HUMAIN, AUX PROJETS DES DEFENCE ET DE SECURITE, ET CES MILLIARDS DONNES AUX MAINS ENEMIS DU MALI, DES MILLIARDS POUR CREER DES GENS QUI NE SERONT JAMAIS RASSASIES DANS LEURS EGOCENTRISMES, DES ASSASSINS DE L ETAT, DES PARASITES SOCIAUX, DES SANGSUES, DES TRAITRES!

    JE VOUS DIS QUE LA DEMOCRATIE C EST UNE RELIGION POUR DIVERTIR ET DEFOCALISER LES EFFORTS DE LEADERSHIP D UNE NATION, QUI DESORMAIS A MULTIPLE CERVELLES SE CONTREDISANT ET AGISSANT A L OPPOSEE!

  10. @Hr: Mais bien sure, tu ne vies pas au Mali toi? Combien de citoyens Maliens a Nioro du Sahel, a Kita, a Mopti et dans le Nord-Mali ont eu leurs maisons brulees, leurs voitures brulees et leurs greniers publies et sont meme tues parce qu’ils ont refuse l’ Esclavage par ascendance, les denieres tueries etaient a Diandioume dans le cercle de Nioro du Sahel, vas-y regarder la realite sur Studio-Tamani. La societe Malienne est tres raciste, tres segregationiste et discriminatoire, n’oublies jamais cette realite des CASTES et de l’Esclavage par ascendance avec la haine, la barbarie, la violence et l’ethnisime etc, c’est pourquoi notre devise UN PEUPLE-UN BUT-UNE FOI reste un tres lointain reve pour le Mali. C’est aussi pourquoi ce pays restera parmi les derniers et ne va connaitre aucun progres sur les indices de developpement humains.

    • PARTOUT OU IL YA UNE RELIGION DES FILS D ABRAHAM, TU AURAS DES ESCLAVES! L ABRAHAMISME MARCHE SUR L ESCLAVAGE!

      L etats doit aider les esclaves a se liberer des sangsues moyenageuses islamo araabisantes religieusement malpropres!

      • Attention le mot Djon n’est pas arabe ou venu de l’étranger , c’est notre propre vocabulaire. Ca veut dire que ce sont pratiques qui n’ont pas disparu jusqu’à présent.

        • DJON EST DIFFERENT D ESCLAVE, PLUTOT CAPTIF, COMME L A ETE SOUMAILA CISSE, PERSONE NE L A INSULTE NI TABASSE!

          djon veut dire captif ou vaincu de guerre, c est pas l esclave au sens des moyenageus judeo arabes

  11. IL FAUT ABSOLUMENT CESSER DE FINANCER LES PARTSI POLITIQUES!!!!! L’ARGENT DESTINE’ AU FINANCEMENT DES CES PARTIS, DOIT ETRE UTILISE’ POUR CREER DES PROJETS DE DEVELOPPEMENT GENERATEURS D’EMPLOIS!!!! CE SONT NOS JEUNES DIPLOME’S CHOMEURS QUI ONT BESOIN D’ETRE FINANCE’S ET NON CES VIEUX POLITICIENS CORROMPUS QUI N’ONT FAIT QUE DETRUIRE NOTRE FASO!!!! QU’ILS FINANCENT LEURS PARTIS BIDON AVEC LES MILLIARDS QU’ILS ONT VOLE’S DES CAISSES DE L’ETAT!!!!!
    DOROME’ KELEN KANA DI OUMA!!!!!

    • Il sera difficile de ne pas financer les partis politiques. Au risque d’aboutir à un parti unique ou l’arrivée de commerçants encore plus véreux à la tête de l’état. Or les garde-fous contre abus ne sont pas encore automatiques.
      Il est possible de demander aux partis politiques de présenter leurs bilans annuels et de prévoir les sanctions encourues en cas d’irrégularités.
      Jusqu’à présent les partis politiques ont refusé de présenter le bilan annuel, entre autres, des fonds qui leur sont alloués pour financement, comme si on ne peut ne pas respecter la loi.

      • ON S’EN FOUT. IL FAUT ARRÊTER DE GASPILLER NOS SOUS EN FINANÇANT DES ROITELETS QUI ONT SUFFISAMMENT AMASSÉ. CE SONT TOUS DES MILLIARDAIRES.

  12. Hr et Bamake, good and bad people come from all colors and all erthnic groups! parmi les noirs et les blancs, on rencontre des racistes et des gens qui ne sont pas racistes! Je vous conseille d’eviter les generalisations a’ propos de ce sujet! Il serait sage de regarder les comportements et les actions d’une personne et non la couleur de sa peau!

    • BAMAKE’, NI KINGUIRANKE’ KO IKAGNI, OKORO YE’ IMAGNI! RIRE! TU AURAS BIENTOT UN BOUBOU INTELLECTUEL DE MA PART MAIS SOLO LA SOLUTION DOIT D’ABORD PASSER CHEZ TOI POUR MESURER TA HAUTEUR INTELLECTUELLE!
      MON ZAMI, BONNE CHANCE! THIE’ DOYN BOURANKE’ AVAIT L’HABITUDE DE ME FELICITER POUR MES POSTS AVANT DE DECOUVRIR QUE JE SUIS FILS DE WURWAY ET FALIMOUSSODEN ET WOULOUMOUSSODEN! RIRE!!!

      • Tu sais tres bien qu’a Sourakounda on te mettra toi roi MAUDIT de segou dans le parc des wuruwaye, souviens toit de cela! Souviens-toi que la societe Malienne est racitste et segregationiste.

        • SABALI!!!
          Dans certains milieux soninke’ on n’acceptait meme pas que les esclaves et les nobles soient enterre’s dans le meme cimetiere! JE SUIS NE’ ET J’AI GRANDI DANS UNE VILLE MAURE. JE N’AI JAMAIS SENTI DE DISCRIMINATION VENANT DES MAURES CONTRE MA PERSONNE! J’AI PAR CONTRE, RENCONTRE’ DES PARENTS MALIENS QUI SONT MARAKAW ET BAMANAW QUI ONT TENTE’ DE NIER MON HUMANITE’!!!
          LE CONSEIL QUE JE VOUS DONNE EST DE PRETER ATTENTION AUX ACTIONS ET AUX COMPORTEMENTS DES UNS ET DES AUTRES ET NON A’ LEURS OU A’ LEURS RACE!

  13. @Bamake:tu dois dire a Hr que la societe Malienne est raciste, discriminatoire et segregationniste, c’est pourquoi nous sommes sous-developpes et en retard sur tous les indices du developpement humain car notre structure sociale raciste est du 13eme siecle. A cela il faut ajouter la marginalisation de la femme et de la fille dans nos societes archaiques, non egalitaires et irrespectueuses de nos mamans, nos epouses, nos soeurs et nos filles.

  14. Hr nous dit que les Africains ne sont pas racistes mais il oublie le systeme des CASTES au Mali et l’ ESCLAVAGE par ascendance, regardes-toi dans le mirroir et saches que tous les jours au Mali un Homme est classe comme inferieur a un Homme: c’est ca le racisme quand les humains ne naissent pas egaux, quand certains naissent pour chanter pour d’autres ou servir d’autres et n’ont pas d’autre avenir. social ou economic. Hr si tu ne voies pas cette realite au Mali alors tu es RACISTE. Quand a l’argent public dans les paris politiques, c’est une anerie car la politique est devenu un point d’enrichissement illicite pour tous ces vautours que tu voies sur cette photo et du trafic d’influence avec une absence totale d’ideologie, d’amour pour le Mali ou de programme de developpement pour notre pays, il faut l’arreter, Bamake!

    • Bamake, tu dois dire a Hr que la societe Malienne est raciste, discriminatoire et segregationniste, c’est pourquoi nous sommes sous-developpes et en retard sur tous les indices du developpement humain car notre structure sociale raciste est du 13 eme siecle. A cela il faut ajouter aussi la marginalisation de la femme et de la fille dans nos societes non egalitaires et irrespectueuses de nos mamans, nos epouses, nos soeurs et nos filles.

    • “Hr nous dit que les Africains ne sont pas racistes mais il oublie le systeme des CASTES au Mali et l’ ESCLAVAGE par ascendance”

      Ah bon, au mali, on vend des êtres humains, on les decoupe, il y a des marchers de ventes d’êtres humains… ———-> Okay…

      Malienne est raciste ??? Ah bon …
      Vous confondez racisme avec tout : xenophobie, haine, violence, ethnicisme …

      A ce niveau d’imbécilité, je passe !

      Oh dieu, mon peuple est bête … quelle tristesse !

      • Mais bien sure, tu ne vies pas au Mali toi, combien de citoyens Maliens ont eu leurs maisons brulees, leurs voiture brulees et leur greniers publies et sont meme tues parce qu’ils ont refuse l’Esclavage par ascendance, les denieres tueries etaient a Diandioume dans le cercle de Nioro du Sahel, vas-y regarder la realite sur Studio-Tamani. La societe Malienne est tres raciste, tres segregationiste et discriminatoire, n’oublies jamais cette realite des CASTES et de l’Esclavage par ascendance avec la haine, la violence et l’ethnisime etc, c’est pourquoi notre devise UN PEUPLE-UN BUT-UNE FOI reste un lointain reve pour le Mali.

      • Hr, tu demontres ton ignorance ici!!! SAIS-TU POURQUOI NOUS AVONS DES QUARTIERS LIBERTE’ DANS CERTAINES VILLES MALIENNES? CE SONT LES COLONS BLANCS FRANCAIS QUI ONT ETABLI CES QUARTIERS POUR PROTEGER LES PERSONNES QUI REFUSAIENT L’ESCLAVAGE!!!

  15. ” … Partis politiques : Le financement public est-il nécessaire ? Plus de 14 milliards Fcfa versés par l’Etat en six ans… ” …///…

    :
    Partis politiques :
    Si le financement public est nécessaire… ?
    Oui… !
    Mais pas à cet échelle. Il y a trop de Partis Politiques au Mali. Il n’y a pas autant d’Idéologies politiques. C’est du COMMUNAUTARISME que l’ÉTAT finance.
    Le COMMUNAUTARISME…, tant qu’à faire, les ASSOCIATIONS communautaires pourraient leur suffire de TRIBUNES pour s’exprimer, se faire entendre, proposer et participer à la vie de la Nation…
    Comme en Europe, on a juste besoin :
    – de Parti Socialiste humaniste, de Parti Communiste, de Parti Écologiste, ça c’est pour la GAUCHE.
    – de Parti Centriste.
    – de Parti de DROITE ou CONSERVATEUR. Il faut arrêter de faire comme si en Afrique des Gens et des Partis de DROITE et Nationaliste, ça n’existe pas. C’est faut ça existe. Des Noirs nationalistes, communautaristes, racistes ou non racistes, ça existe.
    Les nombreux Partis politiques au Mali…, beaucoup sont aussi purement alimentaires. Puisque après l’élection d’un LEADER à la Présidence de la République, tous ou presque font des pieds et des mains pour entrer dans son Gouvernement… Parce que…, on veut participer au partage du ” gâteau ” gouvernemental. C’est vraiment pas la peine.
    Cinq Partis Politiques, c’est largement suffisant. Ça permettrait à l’ÉTAT de faire des économies.

    Vivement le Mali pour nous tous.

    • “… racistes ou non racistes, ça existe.”

      Bamaké, tu ne sais pas ce qu’est le racisme !!!

      Ne confonds pas les insultes, la mauvaise éducation … voir la xénophobie comme “racisme” !!!

      D’ailleurs les africains ne sont même pas xénophobes… envers les étrangers jaunes (asiatiques), blancs, ou marrons (arabes)…
      Car ces gens ne sont maltraités par la population africaine !!! Au contraire, ils sont bien acceuillis dans nos pays, et beaucoup d’entre eux font des traffics de nos animaux sauvages, notre or, nos minerais… ils corrompent notre justice, nos politiciens et la police avec de l’argent etc..

      Et quand les africains sont xenophobes, ils le sont généralement contre d’autres africains… comme les angolais contre les congolais, les sud-africains contre les nigérians etc …

      Tu ne sais pas ce qu’est le racisme :
      Le racisme , c’est lorsqu’un groupe humain, sur la base de la couleur de peau-religieuse-politique…, exerce le contrôle politique, économique et sociale sur un autre groupe !
      Les africains n’ont pas le control économique, ni politique encore moins sociale, sur les blancs, les chinois, les arabes, les indiens… qui vivent dans nos pays !!!

      NON LES AFRICAINS NE SONT PAS RACISTES !

      • Tu as sûrement raison…
        Les Noirs Africains ne sont pas racistes !
        C’est sans doute à cause de ça que certains d’entre eux auraient été des complices dans la traite négrière et dans la déportation des Frères de nos ancêtres vers les Amériques et les pays Arabes.
        Les Noirs ne sont pas racistes ???
        Les Noirs ne sont pas racistes envers les Blancs.
        Mais beaucoup de Noirs sont racistes envers ceux de leur propre Race.
        Les conflits sans fin en Afrique dans nos pays en sont une des conséquences principale.
        Certains Noirs sont racistes envers leurs Frères de Race. Sinon le ” Niamakalaya ” et l’esclavage par ascendance n’existeraient pas aujourd’hui en Afrique de l’Ouest, principalement au Mali surtout dans la Région de Kayes.
        Si nous continuons à faire la Politique de l’autruche…, nous n’arriveront pas à mettre un terme aux inégalités sociales qui minent notre ” VIVRE ENSEMBLE ” au Mali.
        Il ne faut pas jouer sur les mots. Il faut dire ce qu’il y est. Appeler un chat, un chat.
        Oui il y a des Noirs racistes, surtout envers ceux de leur propre Race.

        Vivement le Mali pour nous tous.

        • LE MEPRIS DE SON SEMBLABLE ET L’IGNORANCE SONT A’ L’ORIGINE DE PLUSIEURS DE NOS PROBLEMES!!!! QUAND ON EST IGNORANT ET COMPLEXE’ AVEC UN COMPORTEMENT ANIMAL, ON FAIT N’IMPORTE QUELLE BASSESSE!
          QUAND TU VOIS QUELQU’UN TENTER DE TE CONVAINCRE QU’IL EST MEILLEUR QUE TOI A’ CAUSE DES SPERMS DE SON PERE, IL NE FAUT PAS CHERCHER LOIN CAR LA PERSONNE EST IGNORANTE ET/OU A LAMENTABLEMENT ECHOUE’ DANS LA VIE!!!!

          • “L’IGNORANCE SONT A’ L’ORIGINE DE PLUSIEURS DE NOS PROBLEMES”

            tu parles de toi-même, le minable bouffon du bx qui se dit bamanan et qui ne sait pas ce que donzos veut dire …

            Tu mérites que je te crache dessus !

  16. C’est une grosse betise, il faut arreter cette connerie, l’argent public ne doit pas etre utilise pour des raisons imbeciles. Les partis politiques doivent aller chercher leur argent pour leur vie politique, un point un trait.

    • Here I am again advocating one party democratic system where candidate must have designated percentage of registered voters registered as candidate followers with each voter allowed to follow only one candidate for given office with most recent registration to candidate being only valid registration to candidate by voter. However during election voter may vote as desired. Candidates will be provided designated but equal amounts of time on government sponsored radio plus television to present their platform to voters. This should reduce amount of funds government provide to candidates plus number of candidates qualifying for those funds but at same time generate fair elections.
      As is candidate form political parties to receive government funds in many cases as bribe. Designated percentage of registered voters as followers will virtually end that method of bribery by official in office up for election controlling government political funds.
      With one party system government funding of political candidates is greatly reduced with all given same media access except where candidate of own resources pay for more.
      One party political system best manages long term planning plus tend to avoid wild unproductive shifts in actions when leadership change. It is not necessary to provide large sums of money to candidates when funds provided use is limited plus monitored for approved use.
      One party democratic political system in Mali will be democracy savior in Mali plus much of Africa.
      Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here