Paul Ismaël BORO, Président du Rassemblement des Maliens (RAMA) : «Nous devons à tout prix éviter le piège des élections mal organisées qui nous précipiteront dans des contestations postélectorales »

1

02 septembre 2019 – 02 septembre 2021, le Rassemblement des Maliens (RAMA) a deux ans d’existence. Pour célébrer ce deuxième anniversaire, le RAMA a animé un point de presse, le 02 septembre 2021, à son siège sis à Bamako. Ledit point de presse était animé par le président du RAMA, Paul Ismaël BORO, en présence des autres responsables et militants du parti.

Au cours de ce point de presse, le président du RAMA a invité les autorités maliennes à œuvrer pour que les élections à venir ne soient pas bâclées. «Nous devons à tout prix éviter le piège des élections mal organisées qui nous précipiteront à nouveau dans des contestations postélectorales », a déclaré Paul Ismaël BORO.

Selon le conférencier, Paul Ismaël BORO, le RAMA est né de la volonté de femmes et d’hommes résolus à bâtir un nouveau Mali uni, propre et prospère. Cette volonté, dit-il, tire sa force du constat de mauvaise gouvernance, d’injustice sociale et de dérives anti-démocratiques. « Le Parti Rassemblement des Maliens s’est donné pour mission essentielle, l’obligation de faire la politique autrement afin de combler le déficit démocratique et engager une rupture avec toutes les pratiques politiques qui n’honorent pas la nation malienne », a-t-il dit.

A ses dires, l’histoire retiendra que le RAMA a été un acteur de premières heures du Mouvement M5-RFP qui a conduit à la chute du régime d’IBK. Pour Paul Ismaël BORO, cette célébration est l’occasion de renouveler leur soutien aux Forces Armées et de Sécurité du Mali. Le RAMA demande aux plus hautes autorités un réarmement moral et matériel des forces de défense et de sécurité pour mieux faire face au terrorisme et à l’insécurité multiformes qui menacent le Mali.

Dans la même lancée, le RAMA se félicite de la clarté et de la concision du Programme d’Action Gouvernemental (PAG) présenté par le Premier Ministre, le Dr. Choguel Kokalla Maïga et approuvé par le Conseil national de Transition (CNT). Le parti marque son adhésion à sa mise en œuvre intégrale dans ses termes et délais. « Le RAMA prendra toute sa part aux assises nationales et salue l’engagement du gouvernement à faire en sorte qu’elles soient inclusives.

Le RAMA est favorable à la mise en place de l’organe unique de gestion des élections proposé par le Premier Ministre. Nous devons à tout prix éviter le piège des élections mal organisées qui nous précipiteront à nouveau dans des contestations postélectorales. Notre parti entend participer pleinement aux réformes politiques et institutionnelles envisagées dans le cadre de la refondation de l’Etat dans l’intérêt supérieur de la Nation sur tous les plans et dans tous les domaines », a souligné le président du RAMA, Paul I. BORO.

Par ailleurs, il a félicité les militantes et militants du Parti pour le travail abattu dans l’implantation du parti sur l’ensemble du territoire national et dans une bonne partie de la diaspora. « En effet, le RAMA est désormais présent dans toutes les Régions, les Cercles et dans un très grand nombre de Communes du Mali. Il est aussi présent dans 33 pays de la diaspora. Chers camarades militantes et militants du Parti, c’est avec un sentiment d’espoir et de conviction qu’un Mali nouveau, celui de notre combat, est possible et c’est pour cela que je vous exhorte à redoubler d’efforts et de vigilance pour assurer plein succès au RAMA.

Ensemble souhaitons un bon anniversaire à notre jeune parti, le Rassemblement des Maliens. En attendant les prochains anniversaires, je peux vous assurer que le RAMA sera à toutes les échéances électorales que notre pays s’apprête à organiser », a conclu le président du Parti.

Aguibou Sogodogo

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Voilà encore un autre guignol politicien alimentaire , opportuniste , ancien leader de jeunesse RPM, après avoir été débarqué de la direction du CICB pour mauvaise gestion car les fournitures d’électricité avaient été suspendues pour non payement , il part à l’URD , ensuite il vient de créer un machin de parti , c’est triste pour notre pays , sous d’autres cieux ce monsieur devait être en prison, un jour on va le retrouver ministre .et c’est ça faire la politique autrement. OPPORTUNISTE FAIT

Répondre à ama Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here