Présidentielle 2018 : Les 5 axes du programme de Choguel K. Maïga

0
Dr Choguel Kokalla Maïga
Dr Choguel Kokalla Maïga

« La situation particulière que vit notre pays aujourd’hui m’incline à penser que je suis de ceux qui ont les solutions à proposer pour sortir notre pays de cette crise. C’est ce qui motive ma candidature ». Cette phrase a été lancée par le candidat du MPR, ChoguelKokallaMaiga à l’occasion de la présentation officielle de sa candidature à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018.

Le candidat  Choguel K.Maïgaa commencé son intervention en rappelant  le slogan de sa campagne «Restituer au Mali son honneur, sa dignité et sa souveraineté».

La vision bien présidentielle du Dr en communication est contenue dans un document de 20 pages dont il a fait l’économie en raison des impératifs de temps en cette période électorale. Cependant, l’ancien ministre de la Communication, sous IBK a, dans un langage dépourvu de tout discours politicien, articulé son programme autour de cinq axes stratégiques considérés comme programme présidentiel. ChoguelKokallaMaïga aa expliqué en détail la vision qu’il a s’il est élu.

L’intitulé de son programme est ‘’Pour un Mali souverain, libéré, unifié et sécurisé’’. « Mon projet présidentiel s’articule autour de  cinq priorités. La première est l’impérieuse nécessité de refonder l’Etat malien et de faire exercer sa souveraineté dans sa plus grande plénitude ».  La seconde priorité du candidat du parti du Tigre, c’est la réhabilitation des forces de  défense sécurité. ChoguelKokallaMaïga estime que l’armée est la colonne vertébrale de la nation. Telle est ma conviction. En abordant ce chapitre, ChoguelMaïga K. rappelle que c’est l’armée qui a « été trahie, déstructurée et affaiblie ». Il urge donc de « la remettre en marche» a t-il dit.

La troisième priorité du candidat MPR est de « repenser la décentralisation ». Pour Dr Maïga, la décentralisation telle qu’elle est menée aujourd’hui, s’y l’on y prend garde, va nous conduire à l’anarchie, et à la désintégration du pays. Il porte donc, selon lui de « la repenser, tout en conservant ce qui est positif par rapport à ce qui est fait présentement chez nous ». La quatrième priorité de  l’ancien ministre de la Communication est de réhabiliter l’école, « il faut  repenser la politique scolaire et l’éducation ».

La 5 ème priorité du candidat Dr Maïga, c’est de mettre toutes les énergies dans les questions de développement économique, social et culturel.

Ainsi pour le candidatdu MPR, il faut mettre l’accent sur les secteurs qui sont les leviers de notre pays, tel que l’agriculture, l’élevage, la pêche, le commerce. « Un peuple qui n’est pas autosuffisant, un gouvernement qui ne peut pas nourrir à satiété ses enfants ne peut pas être un État souverain » estime t-il.

Sur la question de savoir s’il n’est pas au deuxième tour, quel candidat va-t-il défendre, le président de MPR répond, « je serai au 2eme tour s’il a lieu ».Avant de terminer, il a invité les populations à aller retirer leurs cartes afin de voter massivement.

Comme dernier  mot, le Tigre en chef a souligné que quelque soit le candidat qui sera investi au soir du 29 juillet, il devra veiller à la restructuration de l’armée ”la colonne vertébrale de toute nation forte, et souveraine”.

Mohamed Naman Keita 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here