Présidentielle 2022 : l’ancien ministre Hamed Diane Séméga dans le Starting-Block !

7

L’ancien ministre d’ATT, Hamed Diane Séméga, actuellement Commissaire de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), a confié à plusieurs de ses proches qu’il se prépare pour être candidat à la présidentielle de 2022.

En effet, il compte sur le cercle restreint, demeuré fidèle à feu Amadou Toumani Touré pour battre campagne et poursuivre « les idéaux d’ATT ». Il se veut héritier de cet homme d’Etat décédé, il y a seulement quelques mois.

Ses grands défenseurs pour la bataille électorale sont le multimilliardaire Bani Kanté qui réside en ce moment dans la banlieue parisienne et notre brillantissime confère, Seydou Cissouma.

Il nous est revenu que même l’ex-première Dame, Mme Touré Lobbo Traoré (en veuvage en ce moment), que Dieu veille sur elle, est disponible pour soutenir au moment venu, de toutes ses forces, le fils spirituel d’ATT : Hamed Diane Séméga.

Celui-ci pourra aussi compter sur les deux (2) PDES divisés dans le cadre de l’accompagnement d’IBK en 2018. Sa candidature annoncée pourrait,  donc, être du pain bénit pour la réunification de la grande famille politique, historique qui avait propulsé ATT en 2002. Il s’agit bien sûr du Mouvement citoyen qui a donné naissance au PDES.

Hamed Diane Séméga a ses atouts personnels, surtout avec sa formation solide reçue à l’Ecole Nationale d’Administration, soutenue par une grande expérience gouvernementale acquise durant la décennie ATT. Aujourd’hui, il est sur le terrain de l’intégration à la tête de l’OMVS qui regroupe le Sénégal, la Mauritanie, la Guinée et le Mali.

Il est en train de faire un travail fabuleux à la tête de cette organisation, surtout au niveau des volets électricité et navigation. Consultant en administration de projet minier, Hamed Diane Séméga avait travaillé au Canadian Mali Gold Star Corporation, à Golden Star  Ressources et dans d’autres sociétés.

Natif du Sénégal, originaire de Nord du Sahel, Séméga peut également compter sur ses consistantes relations dans le monde des affaires au Mali. A l’international, Macky Sall, le Président sénégalais est réputé être un de ses grands amis. C’est dire qu’il pourra assurer le trésor de guerre pour être dans le Starting-Block et prétendre à un destin national.

Le plus difficile reste à convaincre les Maliens de la pertinence du projet de société qu’il va expliquer et défendre, d’autant plus que plusieurs candidats se préparent. Le plus redoutable, nous a-t-on dit,  demeure celui de l’ADP-Maliba, Aliou Boubacar Diallo, classé 3è lors de la dernière présidentielle.

Le 1er IBK et le 2è Soumaila Cissé, n’étant plus dans le jeu politique, le candidat de l’ADP-Maliba peut se targuer d’être aujourd’hui le favori n°1.

En tout cas, la bataille de 2022 sera dure avec le multimilliardaire Seydou Coulibaly de CIRA qui s’apprête à capturer l’ADEMA. Sans oublier les candidats historiques du multipartisme intégral.

Suivez mon regard !

Wa Salam

El hadj Chahana Takiou  

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Sangre
    Des personnes plus pires que celles là vont être élues,si le M5-RFP n’est pas aidé dans sa lutte de REFONDATION DE L’ETAT.
    LES ÉQUILIBRES DES POUVOIRS SONT NÉCÉSSAIRES POUR EMPÊCHER LES HOMMES MAFIEUX DE PRENDRE EN OTAGE L’ETAT.
    On constate que certaines personnes inconnues pour la PRODUCTION DES IDÉES,manquent d’experience dans la gestion de l’Etat, veulent briguer la MAGISTRATURE SUPRÊME du seul fait qu’ils sont riches.
    Des accointances avec les HOMMES POLITIQUES au pouvoir expliquent la richesse de tant de personnes très riches.
    En fait des voleurs de deniers publics tant en terme d’attribution de marché de façon illégale, qu’en terme de connivence pour surfacturer les commandes faites par l’Etat.
    ILS CHERCHENT LE POUVOIR POUR PERPETUER LES MÊMES PRATIQUES.
    Ils vont, sans doute, acceder au pouvoir, si le changement incarné par le M5-RFP n’est pas mis en oeuvre.
    Ils sont les éléments des militaires comme IBK l’a été en 2013.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Mais Sangare, le M5-RFP c’est du “to chilen”, je t’en prie cas-meme, ce n’est pas Choguel ou Mountaga ou Mariko ou Cissoko qui vont faire les Maliden Kuraw!

  2. Cet article est le reflet de son auteur ! Comment peut-on prétendre sauver le Mali avec des gens comme ça ? Semega étant ministre a justifié la dépense de plusieurs millions par l’ achat de thé sous ATT , Alou Diallo qui n’ a pas pu bien gérer Wassoulor , Seydou Coulibaly PDG d’ une société ou les anciens présidents sont actionnaires ou ont attribué des marchés dans certains états africains ! L’ incarnation de la paresse , du laxisme , du nepotisme , de la malhonnêteté , de la partialité ! Il faut que le Mali soit maudit pour que ces personnes citées soient élues !
    Que DIEU sauve le Mali !

    • L’ election de Hamet Dinae-Semega sera bien pour l’industrie du the au Mali car il sait combien boire le the a coup de millions de CFA. Comme le disait le comedien Camerounais si tu extirpes tous les cons des villes et des villages beaucoup seront sans substance humaine. Pauvre Mali combien de fils apatrides tu as!

  3. C’est vraiment regrettable de voir ce qui se passe au Mali actuellement, comment des personnes qui méritent d’être punies, banies et nettoyées de la scène politique malienne depuis d’ailleurs 2012, continuent à se moquer du peuple malien? Ahmed Diane SEMEGA était un ministre très véreux dans le consensus d’ATT où des groupes de bandits politiques se sont accaparés de toutes les institutions du pays dans l’esprit de manger sans se songer de la souffrance du peuple malien, que tous les groupes mangent sans aucun regard sur les populations en agonies, le consensus voulait dire mangeons sans aucun contrôle, nous sommes couverts. Ce qui reste certain, tous ces bandits politiques serons punis sur cette bénie où d’énorme sacrifices ont été faits, ils serons maudits sur cette terre qui déteste tous ces fléaux que sont : le vol en bandes organisées, la corruption, le népotisme, le favoritisme, la tricherie, la trahison, la gabegie, la jalousie, la méchanceté, l’égo sans limite, etc… Si les choses sont normales avec des audits des structures que ces bandits ont dirigé depuis des décennies, ils serons sans équivoque disqualifiés de cette course vers la magistrature suprême de notre cher pays. Mais c’est dommage de voir que les autorités actuelles ne comprennent rien pour exclure ces bandits politiques de toutes les compétitions politiques de ce pays. Ces militaires vont jusqu’à confier leur tête aux anciens bourreaux et en excluant les victimes de ces régimes bandits et traitres de ce pays. Nous sommes certains que ces bandits serons très bientôt punis comme il le faut, car Allah le tout puissant existe et juge ces genres de forfaits sans aucune impunité.

    • Je ne sais pas s’ il y a Allah et son pouvoir de decider et de punir car nous avons assez souffert des mains des imbeciles et des apatrides!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here