Primature : Le RPM doit attendre

72

Le remaniement ministériel est imminent. Non pas parce que l’équipe actuelle n’est pas à la hauteur, mais par souci de mettre en œuvre l’Accord de paix, issu du processus d’Alger en intégrant les groupes armés dans le gouvernement.

Les difficultés auxquelles notre pays est confronté sont énormes et connues de tous. Après la nomination de deux Premiers ministres, en l’occurrence Oumar Tamtam Ly et Moussa Mara, le Président de la République a fini par dénicher un commis de l’Etat qu’il fallait pour le Mali. Il s’agit de l’actuel Premier ministre Modibo Keïta, dont la compétence et l’expérience ne sont plus à démontrer.

Pour rappel, avant son arrivée à la tête de la Primature, aucune avancée vers la paix, principal défi du Président IBK, n’avait été enregistré. Pour cause, les rivalités au sein du gouvernement, dues au manque de leadership du chef de l’équipe. Pendant presque deux ans, un scandale chassait un autre dans notre pays. A telle enseigne que le Fonds monétaire international avait suspendu son appui budgétaire au Mali.

Il a fallu l’arrivée de Modibo Keïta pour que les lignes bougent. De part son expérience, sa compétence et son leadership, il a imprimé une cohésion et une dynamique latente à l’équipe qu’il a composée. Et cette dernière n’a pas tardé à produire des résultats connus de tous. Sous son autorité, le principal challenge pour le chef de l’Etat a trouvé un début de solution. Il s’agit du retour de la paix et de la réconciliation nationale. Moins de 3 mois après sa nomination à la Primature, le Mali a pu arracher un accord avec les groupes armés à Alger. Le paraphe de l’Accord pour la paix, le 1er mars 2015, a été suivi de la signature dudit document en mai, avec certains groupes armés, puis en juin avec le mouvement armé le plus radical, à savoir la Coordination des mouvements armés de l’Azawad (CMA). A cette occasion, le Président IBK a fait savoir que n’eussent été les conseils sages de son Premier ministre, tous les efforts allaient tomber à l’eau. « Je ne serais pas moi-même, si vous me permettez, ici et maintenant mettre en exergue le rôle joué de manière fabuleuse par mon aîné, le Premier ministre Modibo Keita. Du jour où je lui ai confié la mission d’être mon Haut représentant dans le dialogue inclusif inter-malien à ce jour que de chemin parcouru, que de sacrifices, que de patience; d’abord avec moi. Il en a fallu. Mon cher aîné, vous avez été d’une patience inouïe. Je vous en sais gré ici, solennellement.  Vous m’avez fait éviter bien des erreurs que le tempérament aurait incliné à difficilement éviter. C’est tout cela qui fait le bonheur de cette journée», a-t-il magnifié  l’ingéniosité    de l’actuel Premier ministre Modibo Keïta.

Faut-il le rappeler, dans l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale, issu du processus d’Alger, il est prévu l’intégration des groupes armés dans le gouvernement pour établir plus de confiance entre les parties. Conformément à cet engagement, le Président de la République entend mettre en place un nouveau gouvernement incluant les membres de la CMA et de la Plateforme. Des sources proches de Koulouba, il n’est nullement question de remplacer le Premier ministre, grâce à qui le Président a trouvé un nouveau souffle. Tant au plan national qu’international. En plus, soulignent les mêmes sources, il est difficile de trouver quelqu’un d’autre pour mettre sur les rails la future équipe gouvernementale.

Pourquoi le RPM doit-il attendre ?

Au même moment, apprend-t-on, le RPM, en sa qualité de parti majoritaire à l’Assemblée nationale, revendique le perchoir de la Primature, estimant que ces postes lui reviennent de droit. Dans le jeu démocratique, cette revendication est légitime. Mais dans le contexte actuel du pays, certains observateurs de la chose politique estiment que le RPM doit attendre. Cela va non seulement dans l’intérêt du Mali, mais aussi dans celui du parti présidentiel. Dans leur raisonnement, ils argumentent qu’il peut avoir de très bon Premier ministre dans les rangs du RPM. Mais, à condition que le choix se fasse au bon moment. Pour nos interlocuteurs, il serait bon pour le parti au pouvoir d’attendre les deux dernières années du premier mandat d’IBK pour occuper la Primature. Ce serait une occasion pour eux non seulement de poursuivre les grands chantiers entamés par le président de la République, mais aussi de bien défendre ses actes. Cela en vue de préparer le terrain pour le deuxième mandat de leur camarade, IBK. Mais si on confie la Primature au RPM  maintenant, cela peut causer des préjudices politiques aux conséquences lourdes pour le parti. Pour toutes ces raisons, ils conseillent au RPM d’attendre.

Oumar KONATE

PARTAGER

72 COMMENTAIRES

  1. Pour ma part, je pense qu’il faut faire fi des intérêts personnels au détriment de l’intérêt national. Je demande au RPM de faire preuve de responsabilité et de sagesse car les hommes passent et la Nation demeure. Le MALI doit être au-dessus de tout.

  2. Je pense qu’il faut saluer le président IBK pour ce pas important dans le processus de paix prévu dans les accords d’Alger. Le président montre là qu’il est un homme de parole et qu’on peut compter sur lui.

  3. Effectivement, le poste de la primature revient de droit au RPM. Mais compte tenu de la situation qui prévaut dans notre pays et au nom de la paix, le RPM devrait prendre son mal en patience. En le faisant, c’est notre chère patrie qui gagnerait.

  4. Pour une paix durable et un MALI uni et indivisible, cela passe par une application stricte et parfaite de l’accord d’Alger. Ce remaniement est un pas de ce processus car il permettra l’entrée des parties rebelles dans ce gouvernement. C’est le MALI qui gagne.
    VIVE LE MALI!!!

  5. Moi je pense que tous ceux qui sont à la majorité présidentielle pour profiter des faveurs du pouvoir en place doivent comprendre qu’avec IBK ça ne marche pas comme cela.En ce moment,c’est la qualité qui doit prévaloir au Mali d’aujourd’hui.Donc ne vous mettez pas à compter sur vos partis pour accéder à des postes dont vous n’avez pas le mérite.

  6. Appartenir au RPM seulement ne suffit pas pour prétendre au poste de premier ministre du mali en ce moment.
    On peut bien sûr être de la majorité présidentielle mais la qualité indispensable pour occuper ce poste est la capacité.
    Alors,que tous les prétendants se calment pour attendre le président car il saura faire le bon choix pour notre pays.
    Vive le Mali…

  7. La primature ou un poste ministériel ne sont pas forcement les seuls endroit où un citoyen peut servir son pays.
    Si le RPM n’a pas eu la primature pour une raison ou pour une autre,il peut effectivement attendre car il ne suffit pas d’être du RPM pour prétendre à la primature mais il faut aussi avoir les qualités requises.

  8. Le Mali n’est pas un gâteau dont chacun viendra se servir et partir.Si le RPM pense que c’est forcement son tour,moi je viens lui dire ce n’est le tour de personne.C’est plutôt le tour de celui qui peut être capable mettre notre pays sur les rails par son expérience et son dévouement.
    Que cessent alors les discours divisionnistes pour le bien être du pays.

  9. Si le premier ministre actuel est la personne capable,il ne fera que continuer son œuvre.
    Actuellement,il ne s’agit pas d’une question de personne mais plutôt des questions d’intérêt national.
    Pour premier ministre,le Mali a besoin d’une personne expérimentée comme l’actuel premier ministre.
    Alors s’il n’y a pas mieux moi je pense que le mieux serait de laisser Mr Modibo.
    Vive le Mali.

  10. IBK n’est pas venu au pouvoir pour faire plaisir à quelqu’un.
    Ce qui compte en ce moment c’est l’intérêt de notre pays.
    Si la personne capable vient du RPM,elle sera nommée.Mais si elle vient d’un autre parti elle sera aussi nommée.
    Dans tous les cas c’est le Mali qui gagne.

  11. Les Maliens doivent se donner la main pour bâtir ensemble le Mali.
    Comme dit un célèbre adage que l’union fait la force.
    Compte tenu de la devise du Mali, un peuple, un but ; une foi, les Maliens sont tous les mêmes alors donnons-nous la main pour renforcer cette devise.
    Tous unis pour la paix au Mali

  12. “Au même moment, apprend-t-on, le RPM, en sa qualité de parti majoritaire à l’Assemblée nationale, revendique le perchoir de la Primature, estimant que ces postes lui reviennent de droit.”
    Le président est dans une logique qui est telle que les postes doivent se mériter que par la compétence. C’est le cas de Modibo keïta le premier ministre actuel qui a prouvé aux yeux de tous qu’il mérite se poste de par ces compétences et les actes qu’il posent pour que ce pays avance.

  13. Le président IBK a toujours dit : « le Mali d’abord, le bonheur des Maliens, mon pays ne sera jamais divisé »
    IBK a rassuré son peuple en signant la paix au prix de grands sacrifices j’appelle donc toutes les parties signataires de cet accord à respecter leurs engagements pour que le pays puissent sortir de cette crise et que ceux qui veulent à tout prix y installer le chienlit soit démasqué et puni par la loi.

  14. L’accord du 5 juin 2015 est une volonté commune entre le gouvernement et la CMA, qui sont tous des citoyens Malien et fils digne de ce pays.
    Cette volonté ne sera jamais un acte pour la séparation du Mali.

  15. On est actuellement en phase de paix et la réconciliation nationale.
    Compte tenu du préambule de l’accord de paix et de réconciliation signé le 5 juin dernier, les membres de la CMA ont le droit d’intégrer l’armée, et d’intégrer aussi le gouvernement de ce fait nous devons soutenir le président dans cette action car il y va de notre intérêt à tous .

  16. La signature de l’accord de paix et la réconciliation est une grande étape pour le maintien de l’ordre et la sécurité dans le pays.
    Le premier accord signé entre le gouvernement et la CMA le 15 mai 2015 a été mise en application, et pour renforcer l’unité nationale, la CMA a proposé un autre accord qui a été signé le 15 juin 2015.
    Le président de la république a bel et bien signé un accord de paix pour que le paix ait la quiétude et non le fédéralisme comme certains le prétendent.
    Lorsqu’il existe un différend entre deux groupes différents, il faut obligatoirement le compromis, pour le règlement du conflit.

  17. Nous avons besoin d’IBK et son gouvernement, ils se battent pour que la paix revienne au Mali.
    VIVE LE PRESIDENT IBK
    VIVE LA PAIX ET LA RECONCILIATION
    VIVE LE GOUVERNEMENT
    VIVE L’UNITE NATIONALE.
    VIVE LE PATRIOTISME

  18. Je demande aussi à tous les partis signataires de l’accord de respecter leurs engagements comme le fait le président IBK pour le bonheur de nous tous.
    La CMA doit tout faire pour qu’elle ne soit pas un blocage à la mise en œuvre de l’accord de paix.
    Nous sommes dans une logique de paix; allons-y pour ne pas que ceux qui ont critiqué cet accord puissent à nouveau avoir des raisons de jaser.

  19. J’ai toujours eu confiance à nos autorités, car ils sont en train de faire tout pour que la paix revienne au Nord et sur toute l’étendue du territoire, nous avons un gouvernement capable de faire sortir le Mali dans cette situation, le président IBK a fait tout son mieux pour signer un accord avec les rebelles du nord et nous devons le soutenir dans son application.

  20. Moussa Mara a été au début et à la fin de cet accord de paix qui nous conduit surement vers la paix tant recherché et en dehors de cela il a posé d’autres actions positives en collaboration avec le président de la république pour que la pays puisse sortir la tête de l’eau. C’est pourquoi je l’en félicite et je lui demande de toujours donné à ce pays qui a besoin de l’apport des ses dignes fils.

  21. Le RPM doit revenir sur terre, ses dirigeants doivent réfléchir avant d’agir. IBK n’a jamais fait de la discrimination. Il la toujours dit qu’il veut travailler avec ceux qui sont prêt pour aider le Mali et l’aider à atteindre ses objectifs de gouvernement.

  22. IBK est le président des maliens et non du RPM par conséquent s’il y a des citoyens compétents qui ne sont pas de son parti et qui peuvent travailler pour le pays tant mieux, raison pour laquelle je cautionne qu’il travaille avec eux pour les intérêts du pays. LE PAYS D’ABORD!

  23. Je salue l’action du président de la république en faveur de la paix dans ce pays. Il a consenti d’énormes sacrifices et continue d’en consentir.
    Nous comptons donc sur la bonne foi des autres parties signataires dans la mise en oeuvre de cet accord qui ramènera la pais définitive dans ce pays.

  24. Le président IBK est un homme que la population Malienne cherche depuis longue temps, compte tenu de tout cela certains cherchent à nuire le gouvernements du Mali.
    Pourquoi un parti de la majorité ne trouve pas des solutions pour l’évolution du Mali.Pourtant ces différents partis veulent forcement des place dans le gouvernement pourtant ces partis manquent de compétence

  25. Les militants de la majorité présidentielle sont des attentistes parfaits. Chacun se bat pour son intérêt et ne se soucie point de l’intérêt de la majorité. Certains aillent jusqu’à se confronté pour la place. Nos politiciens sont de cette catégorie de politiques de ventre et non de vrais politiques.

  26. Une chose est certaine de part et d’autre on constate qu’au Mali on a vu que les partis politique adhèrent à la majorité présidentielle pour des places et non pour donner des idées au président dans le developpement du pays . La preuve en est que seule l’opposition alimente les débats politiques avec la présence de la majorité, chose inadmissible en politique.

  27. Les membres d’un camp politique, parti, doivent s’entraider sur la scène politique. Surtout lorsqu’on est parti majoritaire de la présidence. En politique,Un militant sans coeur est un être dangereux. Il ne suffit pas seulement d’être militant d’un parti. Il est question aussi de partager l’idéologie de ce parti et toujours soutenir son collègue dans toutes les activités à caractères politiques. Mais IBK semble ne pas bénéficier de l’aider politique de ses collègues du RPM et de toute la majorité. Pourtant à chaque fois qu’il y a la perspective d’un remaniement le RPM vient baiser la babouche de IBK .
    Alors sachez qu’on forme un gouvernement avec des personnes compétentes qui veulent voir évoluer le Mali

  28. IBK, lors de sa visite en troisième région, a manifesté sa déception face à son entourage, le RPM. Il a eu à soulever certains points dans leur réaction. Ces proches, il s’agit toujours de la majorité, sont tous opportunistes. Ce sont leurs intérêts de places qui les préoccupent et non la logique de faire partie d’un parti politique.
    Grâce aux incessants changements d’intitulé des ministères, un remaniement gouvernemental qui attriste souvent quelques politiciens fait toujours le bonheur de la population car nous savons que IBK travaille et Change toujours ceux qui ne travaillent pas pour le bien être du Mali .Alors laissez la place au personnes compétentes

  29. Les politiques maliens sont des opportunistes à la con. Au moment le président de la république est dans les difficultés et compte sur leur coup de main dans les débats politiques, ils sont bouche-b. Mais quand il s’agit de mener une guerre de place à l’intérieur même du parti, ils sont tous ambulants dans les débats. C’est vraiment décevant de la part des membres de la majorité présidentielle.
    Bien vrai que Le moment le plus dangereux, pour un mauvais gouvernement, est d’ordinaire celui où il commence à se réforme.Il est claire de savoir que IBK veut des titans à son gouvernement qui travaillent dur pour le bien être de la république

  30. Certaines personnes sont dans la majorité présidentielle pour seulement la place dans le gouvernement et dans les autres Administrations. Sinon les partis d’une majorité présidentielle sont toujours prêts à défendre le président de la République adviendra que pourra . Mais chez nous cela n’est pas le cas avec des militants comme les députés Bafotigui, Bakary Koné, Kalilou Ouattara, j’en passe.
    Alors s’il doit avoir un remaniement ministériel c’est que certains ministre ne font pas leur boulots.
    IBK aime les travailleurs

  31. Au Mali, les hommes politiques font de la politique du ventre. Ils partent là où cela leur arrange.
    Le RPM ne soutient même pas le président dans l’exercice de ces fonctions.Ils veulent avoir des postes pourtant ils sont incompétent.Nous savons bien q’aucune politique digne de son idéologie ne trahira jamais son parti politique quelle que soit la cause.
    Alors laisser IBK travailler aussi bien qu’il le veut dans l’exercice de ses fonctions pour le bien être de la gestion de la république

  32. L’entourage du président du chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar Keïta, comme il le martèle, est rempli de fossoyeurs. Jamais aucun président de ce pays n’avait hérité d’une majorité faible et opportuniste que celle d’aujourd’hui, l’heure d’IBK. Certains ont rejoint cette classe politique par avidité et par cupidité. Ils pensaient qu’étant à côté d’IBK, tout leur allait être permis

  33. Ce sont les opposants et les journalistes malveillants qui désinforment le peuple et empoissonnent le système du régime au pouvoir avec des mensonges et des balivernes. Le pays n’a pas besoin de cela, si vous n’avez rien n’à dire aller vous faire à ailleurs. La presse et l’opposition malienne ont perdue toutes leurs crédibilités, considérations, dignités et honneurs vis-à-vis de la population malienne.

  34. Ce sont les opposants et les journalistes malveillants qui désinforment le peuple et empoissonnent le système du régime au pouvoir avec des mensonges et des balivernes. Le pays n’a pas besoin de cela, si vous n’avez rien à dire aller vous faire à ailleurs. La presse et l’opposition malienne ont perdue toutes leurs crédibilités, considérations, dignités et honnêteté vis-à-vis de la population malienne.

  35. La majorité présidentielle n’est pas faite de fous et ni par des égoïstes pour se comporter comme ces voyous opposants qui n’ont point de penser pour l’avenir de ce pays. Ils sauront comprendre la situation

  36. Merci PM pour le travail que vous faites pour votre pays, les maliens vous seront redevables pour votre acharnement au travail qui n’est autre que l’amélioration de leur condition de vie

  37. IBK travaille avec les compétents et le PM a fait ses preuves pour le changer comme quoi on ne change pas une équipe qui gagne.

  38. Tous les hommes politiques maliens, je veux dire les soi-disant hommes politiques maliens sont des assoiffés. Ils n’intègrent pas un parti politique parce qu’ils partagent l’idéologie de ce parti. Mais parce qu’ils voient en celui-ci un éventuel victorieux des élections du moment. Cela sied à certains militants du RPM. 😀 😀 😛 😛

  39. Modibo Keïta est un homme sage, un homme de valeur qui sait comment distinguer le bien du mal en matière de gestion du pays parce qu’il a été très longtemps dans l’administration malienne, et aussi parce qu’il a atteint l’âge de la sagesse !!!

  40. Au Mali, les hommes politiques font de la politique du ventre. Ils partent là où cela leur arrange. Ces exemples vont prouver cela : les cas de Dramane Dembélé, Bafotigui Diallo, Bakary Koné, Bocary Treta parce qu’aucun politique digne de son idéologie ne trahira jamais son parti politique quelle que soit la cause. 💡 😆 😆 😆

  41. IBK a toujours fait appel au technocrate. Et le PM l’a démontré depuis sa prise de fonction il n’a cessé de multiplier les bons actes envers du pays donc son maintien est une obligation si nous ne voulons pas demeurer à la case de départ.

  42. Avec ou sans la participation du RPM, le président réussira sa mission, IBK n’est pas celui qu’il faut accompagner pour des intérêts personnelle.
    Honte à ce parti politique de n’importe quoi…. 😀 😀 😛 😛

  43. Ce remaniement est un corollaire de l’accord de la paix et de la réconciliation nationale. Il est prévu, dans l’accord, qu’il y aura une représentation de la population locale au sein des administrations centrales. Il n’y a pas question de famille, de clan, d’amis ou de soutiens électoraux. 😀 😀 😛 😛

  44. Dans les accords la CMA et la plate forme doivent être dans le gouvernement pour le bien de tous. C’est une part du sacrifice que le pouvoir doit consentir afin de pouvoir mettre en place son programme de développement car sans paix tout projet de développement est voué à l’échec

  45. Le remaniement ministériel est une prémices de l’application intégrale du traité de la paix et de l’union nationale. On tend vers une vraie réconciliation qui implique tous les composants de la population nationale. Je ne connais aucun ministre dans le gouvernement qui soit un membre de la famille du chef de l’Etat. 😀 😀 😛 😛

  46. Je pense que vu la situation les RPM doit attendre en mettant l’intérêt du peuple avant tout.
    Nous gérons une sortie de crise et il faut continuer avec celui qui a été à la base de ces accords.
    Nous demandons la sagesse et la responsabilité de notre parti.

  47. Pour qu’il y ait de réconciliation, il faut que certains membres de l’ex-rébellion fassent leur rentré dans le gouvernement. Là ils seront impliqués à la gestion du pays. 😀 😀 😛 😛

  48. Le remaniement ministériel est le bienvenu. Non seulement ce remaniement est indirectement prévu par l’accord. Car il est demandé une représentation de la population du septentrion aux services centraux. Mais certaines défaillances ont été constatées dans la gestion de quelques postes ministériels. 🙁 🙁 😀 😀

  49. IBK n’est venu pour le partage du gâteau ni pour la vengeance politique. C’est la population malienne qui l’a choisi parmi une vingtaine de candidat pour qu’il dirige ce pays. Donc si les membres du RPM l’accompagne pour des récompenses l’heure n’est pas cela d’abord. Il ne faut pas qu’ils oublient le Mali d’abord. C’est l’intérêt du Mali avant tout et au dessus de tout.

  50. Bye Bye aux ministres incapables. Tolérance zéro.
    Tu es ministre. Tu n’as pas été à la hauteur. Tu te casses du gouvernement, sans contrainte. Tu rends seulement ta démission. 😀 😀 😛 😛

  51. L’un des effets positifs de l’accord d’Alger est le remaniement qu’il exige. Il faut coute que coute que certains ministres fassent leur sortie. L’Etat est une continuité. Personne ne peut y demeurer éternellement. Tous les Ministres présents ont été nommés. Et il n’y a aucun obstacle à ce qu’un jour ils partent. 😯 😯 😀 😀 😀

  52. Les Ministres incapables sont tous priés de laisser la place à d’autres personnes. On ne peut pas rester éternellement accrocher aux fauteuils ministériels. L’accord pour la paix et la réconciliation nationale stipule que les ex-rebelles doivent être impliqués dans la gestion du pouvoir. Cela exige un remaniement ministériel. 😛 😛 😛 😛

  53. Mais vraiment les militants du RPM font honte. Avec toutes ces critiques qu’IBK et la majorité présidentielle en cours actuellement les militants du RPM s’entre-déchirent à cause des places. Mais dommage, c’est le Mali qui compte avant tout ou bien ils ont oublié leur propre slogan « LE MALI D’ABORD »!!!

  54. Vraiment le RPM fait honte à IBK, compte tenu de tous ces temps de combat ensemble. IBK est menacé par l’opposition et surtout par le terrible bélier. Les militants du RPM, les dignes compagnons d’IBK doivent serrer les ceintures et faire face aux ennemis. Il n’est pas l’heure d’abord aux guerres pour des postes personnels. Il y’a des défis à relever et vous êtes la force du vieux. Ressaisissez-vous !!!

  55. Ces gens pensent que ce sont eux qui ont élu IBK. Mais ils se trompent ce sont les maliens dignes et conscients de la situation que notre pays traversait qui ont opté pour IBK en tant que solution, avec un plébiscite de 77,88% des voies pour la première fois au Mali. RPM de honte !!!

  56. Le RPM se ridiculise chaque jour. N’avez-vous pas honte de cela ?
    Vous n’êtes pas des adversaires, votre adversaire c’est TIEBILE et les autres opportunistes. IBK ne vous sent et à quoi sert votre compagnonnage? Que Dieu sauve IBK, sinon il est seul dans sa mission et avec quelque bon compagnons dignes comme son PM à la tête, le vieux sage MODIBO KEÏTA. IBK du courage et bonne chance !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  57. Le RPM n’a qu’a nous laisser respirer un peu. Depuis qu’IBK est venu à la tête de ce pays on entend plus que le bruit du RPM. Il ne fout rien, on critique IBK partout et n’importe comment mais eux ils pensent au partage du gâteau seulement.

  58. Des gens qui n’ont plus de crédibilité dans RPM et qui n’ont pas eu place au sein du gouvernement, payent des journalistes affamés comme ce monsieur pour créer la polémique alors qu’il n’y a rien. Si c’est vrai il n’a qu’à apporter des preuves à sa prochaine sortie.

  59. menteur que tu es. Le président IBK est en parfaite collaboration avec tous ses alliés. Ce sont les opportunistes qui veulent semer du désordre avec des rumeurs. Vous êtes priés de nous accorder ces jours de deuil pour la mémoire des victimes de la prise d’otages du vendredi dernier.

  60. Le Mali n’est pas un gâteau à partager celui qui suit IBK pour cela peut plier ses bagages dès maintenant. IBK n’a pas été élu par RPM ce sont les maliens conscients de la situation du pays qui ont mis leurs confiances sur le vieux avec un plébiscite de 77,88% des voies. Donc qu’ils le laissent tranquille.

  61. Cela à toujours été comme ça avec le RPM depuis que IBK est devenu le président de la république, au lieu que les dirigeants en son sein soient d’une aide au président de la république, ils lui portent la poisse !!!

  62. Le parti majoritaire, le RPM qui ne remplit aucune tâche d’une majorité, qui n’est d’aucun soutient au président de la république, qui ne peut même pas tenir tête à minorité comme opposition !!!

  63. Au lieu de vous acharner les uns sur les autres pour une question de place, vous ferez mieux de soutenir les actions du président de la république car si jamais il tombe, vous n’aurez plus à vous faire la tête pour une question de place !!!

  64. Je me demande pourquoi le RPM tient tant à porter la poisse au président de la république, alors que vous avez tout eu grâce à ce monsieur !!!

  65. En tout état de cause, vous avez intérêt à accompagner et soutenir les actions du président de la république, car il y va de votre intérêt à tous sans exception !!!

  66. Je me demande comment les militants d’un même parti peuvent s’en vouloir autant, alors que, si je ne me trompe pas, vous plaidez la même cause, vous et le président de la république !!!

  67. Le temps n’est plus à la dissociation au sein d’un même parti, à plus forte raison le parti présidentiel, le temps est à l’unisson !!!

  68. Il est vraiment temps que les membres du Rpm mettent de côté leurs différents, et qu’ensemble vous vous alignez derrière le président de la république, et que vous le soutenez !!

  69. Vu la situation, je dirais que cette majorité, en l’occurrence le Rpm, n’a nullement lieu d’exister dans ce pays de par le différents actes qu’elle à tendance à poser !!!

  70. Que les membres arrêtent de s’entre tuer, le pays est en train de brûler, le président est en mauvaise posture à cause de cette crise qui affecte tout le monde !!!

Comments are closed.