Ralliement des cadres de l’ADEMA à la candidature de Soumaila Cissé : Le pronostic vital de l’Abeille n’est-il pas engagé ?

3
Soumaïla Cissé

Après Sékou Diakité de la commune II, qui s’affiche clairement,   Kalfa Sanogo le Maire de Sikasso et  Dramane Dembélé ancien ministre qui ont fait acte de candidature contre la volonté du CE, c’est une dizaine de membres du Comité Exécutif et des députés  qui s’apprêtent à rallier le camp de Soumaila Cissé candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain. Ils se disent tous trahis par le Président de l’Adema, Tiémoko Sangaré, qui aura vendu le parti à vil prix à IBK. Ce ralliement se fera-t-il sans condition ? Qui de Tiémoko Sangaré ou du groupe des dissidents mobilisera la base de l’Adema ?

Qui sème le vent récolte la tempête, a dit un adage. L’Adema PASJ est désormais à la croisée des chemins, considéré comme  l’un des plus grands partis du Mali, il est aujourd’hui dans une tourmente qui engage son pronostic vital. Le parti ayant été cédé à vil prix à IBK, contre la volonté de la base, certains cadres et élus ont décidé de se désolidariser de cette décision minoritaire. Pour eux, cet acte, que beaucoup de cadres et militants qualifient   d’illégal et d’illégitime, ne saurait s’imposer.  Il est nul et de nul effet. C’est pourquoi Dramane Dembélé a bravé l’interdiction en faisant acte de candidature à la présidence. Avant lui, c’est le Maire de Sikasso, Kalfa Sanogo, qui a pris ses distances en voyant ce complot venir. Il est lui aussi candidat contre IBK. En plus de ces deux cadres, ce sont les sections de Tombouctou, des communes II et V du District de Bamako et  de Bafoulabé qui se désolidarisent de la décision du Comité Exécutif. Encore, le mardi 10 juillet 2018, six  députés et des membres du CE auraient fait une déclaration pour se désolidariser de leurs camarades du CE qui ont décidé de soutenir IBK et apporter leur soutien à Soumaila Cissé.   Plus on s’approche du premier tour, plus le mercure monte et les jeux se clarifient. Selon des sources concordantes, proches de la ruche, ils sont une dizaine de membres du CE et d’élus qui s’apprêteraient à rencontrer le candidat de la Coalition pour l’Alternance et le Changement, Soumaila Cissé. Ce groupe ne demande que des garanties à Soumaila Cissé pour une attribution des rôles qu’ils doivent jouer. Certains veulent voir leurs mandats de députés renouvelés, d’autres des postes de responsabilité au sein de l’Administration publique et tous se disent prêts à mouiller le maillot pour que Soumaila Cissé accède à Koulouba. Avec cette vague, que se présage-t-il pour l’Adema ? C’est bien plus qu’une saignée. Les prochains jours nous édifieront. Mais d’ores et déjà, c’est un coup dur pour les partisans d’IBK, qui lui ont promis l’Adema dans son entièreté.

A ce rythme, on pourrait affirmer sans risque de se tromper que  le pronostic vital de l’Abeille est engagé  à cause de la cupidité de ses dirigeants.

Youssouf Sissoko

youssouf@journalinfosept.com

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Avec Dramane DEMBELE pour un MALI pour tous.
    Avec Dramane DEMBELE pour une Diaspora Malienne mieux prise en compte.
    Pour le désenclavement intérieur et extérieur du MALI.
    Pour le développement du réseau de Chemin Fer au MALI, reliant toutes les capitales régionales du MALI, de Kayes à Kidal ( ça c’est moi qui suggère au futur Président élu et j’espère que ce sera DRA ).
    Pour une meilleure coopération entre la FRANCE et le MALI dans un partenariat gagnant-gagnant.
    Pour un MALI émergent.
    Pour une Université dans chaque capitale régionale du MALI. Des Lycées dans chaque Chef-lieu de Cercle, un Lycée dans chaque Chef-lieu d’Arrondissement ( attention DRA n’a pas dit ça, pas en ces termes comme en tout cas s’il le pense …, c’est moi qui suggère ça au futur Président élu du MALI, et j’espère que ce sera DRA ).
    Pour un MALI sans Ethnocentrisme aucun.
    Vivement DRA élu Président de la République du MALI.

  2. ” … c’est une dizaine de membres du Comité Exécutif et des députés qui s’apprêtent à rallier le camp de Soumaila Cissé candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain… ” … /// …
    :
    Ils le font dans l’anonyma, ou c’est des on dit… ? Sinon, hormis Dramane Dembélé et le Maire de Sikasso, Kalfa Sanogo, pourquoi vous ne citez pas les autres noms de la dizaine de membres du Comité Exécutif et de députés qui s’apprêtent à rallier le camp de Soumaila Cissé candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain… ?
    Comme vous le dites c’est bien par cupidité de ces dirigeants que certains vont chez Soumaïla ou chez IBK. Mais dans un désordre réfléchi… Car, on s’aperçoit que dans la désertion de masse de militants de l’ADEMA qui s’annoncerait, on constate que des opportunistes de Droite vont chez Soumaïla, et d’autres opportunistes qui collaboraient déjà avec le régime IBK eux, vont continuer à collaborer avec le camp IBK. Parce que ces opportunistes ne sont pas sûrs que DRA puisse gagner face au Président sortant ou face à Soumaïla qui a maintenant acquis plus de notoriété et qui est à sa troisième participation à l’élection présidentielle.
    Le défi pour DRA est énorme, celui de motiver les militants ADEMA restés fidels à leurs convictions… Que c’est possible de gagner avec lui. Et c’est possible de gagner avec DRA. Il suffit d’y croire, de le vouloir, aller sur le terrain et convaincre le Peuple. Ce même Peuple qui, il n’y a pas si longtemps s’est dressé comme un seul homme…, même les Leaders religieux, pour dire non au projet de révision constitutionnelle du Président en place. Les Gens doivent se souvenir que IBK a juste suspendu son projet de révision constitutionnelle, il n’y a pas renoncé. En cas de victoire pour un second mandat, il aura les coudés franches pour le faire passer cette fois, s’il le faut, en force. Car, il n’y aura rien à perdre, les opportunistes qu’il aura engraissés et tout l’appareil de l’ETAT seront de soutien pour lui.
    Il reste des militants fidels aux idéaux de l’ADEMA

  3. ” … c’est une dizaine de membres du Comité Exécutif et des députés qui s’apprêtent à rallier le camp de Soumaila Cissé candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain…
    :
    Ils le font dans l’anonyma, ou c’est des on dit… ? Sinon, hormis Dramane Dembélé et le Maire de Sikasso, Kalfa Sanogo, pourquoi vous ne citez pas les autres noms de la dizaine de membres du Comité Exécutif et de députés qui s’apprêtent à rallier le camp de Soumaila Cissé candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain. Comme vous le dites c’est bien par cupidité de ces dirigeants que certains vont chez Soumaïla ou chez IBK. Mais dans un désordre réfléchi… Car, on s’aperçoit que dans la désertion de masse de militants de l’ADEMA qui s’annoncerait, on constate que des opportunistes de Droite vont chez Soumaïla, et d’autres opportunistes qui collaboraient déjà avec le régime IBK eux, vont continuer à collaborer avec le camp IBK. Parce que ces opportunistes ne sont pas sûrs que DRA puisse gagner face au Président sortant ou face à Soumaïla qui a maintenant acquis plus de notoriété et qui est à sa troisième participation à l’élection présidentielle.
    Le défi pour DRA est énorme, celui de motiver les militants ADEMA restés fidels à leurs convictions… Que c’est possible de gagner avec lui. Et c’est possible de gagner avec DRA. Il suffit d’y croire, de le vouloir, aller sur le terrain et convaincre le Peuple. Ce même Peuple qui, il n’y a pas si longtemps s’est dressé comme un seul homme…, même les Leaders religieux, pour dire non au projet de révision constitutionnelle du Président en place. Les Gens doivent se souvenir que IBK a juste suspendu son projet de révision constitutionnelle, il n’y a pas renoncé. En cas de victoire pour un second mandat, il aura les coudés franches pour le faire passer cette fois, s’il le faut, en force. Car, il n’y aura rien à perdre, les opportunistes qu’il aura engraissés et tout l’appareil de l’ETAT seront de soutien pour lui.
    Il reste des militants fidels aux idéaux de l’ADEMA

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here