Recrudescence des attaques contre nos FAMA : Le maladroit appel du FSD à la démission d’IBK

20

Qu’on le veuille ou non, le président de la République est la clé de voûte de toutes les institutions de la République. Une digue qui préserve un tant soit peu l’existence de l’Etat, certes malade, mais existant.

Maliweb.net – Ce n’est pas parce que le président de la République est le chef suprême des Armées qu’il doit rendre sa démission du fait de la répétition des attaques terroristes contre notre Armée nationale. Avoir cette lecture de la situation est une maladresse. Développer un tel argumentaire équivaut à prendre un raccourci politicien dangereux pour l’existence même de l’édifice institutionnel national.

En effet, ce n’est un secret pour personne que les hordes terroristes qui essaiment le Sahel ambitionne de créer dans cet espace un narco-Etat où fleurirait le trafic de la drogue, le trafic d’organes humains, bref une économie criminelle à nulle autre pareille sur le continent. C’est pourquoi ces terroristes n’hésitent pas à infester les communautés, à les opposer les unes aux autres et à y semer des germes d’affrontements et de divisions.

Ils rêvent ainsi d’affaiblir suffisamment nos Etats et en particulier, le Mali que le chef de l’Etat compare souvent à une digue. Si elle jamais elle sautait, l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique du Nord et par ricochet, l’Europe seraient submergés par le péril terroriste et la destruction.

Les groupes terroristes, soutenus par de puissants cartels d’économie criminelle caressent donc le vœu secret de l’effondrement de nos Etats, à commencer par le Mali. N’est-ce pas pourquoi ils n’ont pas hésité en 2013 à envisager une offensive sur Konna, venant du septentrion de notre pays ? Si la France n’était pas intervenu à travers l’opération Serval, n’envisageaient-ils pas d’anéantir Bamako  et planter leur hideux drapeau au Palais de Koulouba? Heureusement que le Mali peut tanguer mais ne chavirera jamais !

L’on comprend donc que les difficultés que notre pays rencontre dans la lutte contre la lutte contre le terrorisme ne doit aucunement nous incliner à une quelconque rupture institutionnelle. Quel pays au monde a eu la partie facile dans cette guerre injuste à lui imposé par les criminels et fous de Dieu ? La France, les USA, la Grande Bretagne ont tous payé et continuent de payer un lourd tribut au terrorisme. Plus près de nous, le Niger, le Burkina Faso, le Nigéria, le Cameroun, le Tchad payent de lourdes pertes en vies humaines  face aux criminels et sanguinaires fous de Dieu de Boko Haram et d’autres groupuscules terroristes. Cela n’a jamais poussé des chapelles politiques à envisager sérieusement une démission du chef de l’Etat, chef suprême des Armées. Ce serait ouvrir une véritable boîte à Pandore pour le pays. Ce serait scier la branche sur laquelle nous sommes tous mal assis !

L’on peut envisager les ajustements nécessaires dans le dispositif du commandement militaire, comme cela a été récemment fait, changer de concept opérationnel en passant à la phase offensive et faire de changer la peur de camp, mais vouloir pousser la voûte des institutions républicaines à la démission serait la pire des idées.

IBK a besoin de « l’union sacrée » des forces politiques, sociales, religieuses et militaires pour doper davantage le moral des troupes, sonner la mobilisation générale et patriotique en vue de résister à cette mauvaise passe. Le pays a besoin d’une trêve politique, d’une convergence nationale des idées et des esprits pour se sortir de l’ornière. Tout autre discours visant à le déstabiliser le chef suprême des Armées, bien sonné par ces attaques criminelles, sera hautement dangereux, voire autodestructeur.

Boubou SIDIBE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

20 COMMENTAIRES

  1. Il doit surtout demissionner pour nous permettre de repudier l’Accord que lui a signe sans en avoir l’Autorite Constitutionnelle ,en violant la Constitution du Mali et en s’appropriant un pouvoir absolu usurpe.Cet Accord illegal prive le Mali de sa souverainete Nationale a tres court terme.L’acte accompli est un acte de Trahison ,de deloyaute caracterisee ,de felonie.Il a travaille dans l’ombre contre les interets superieurs du Mali,en toute connaissance.L’Armee aurait du entrer dans Kidal malgre le refus de la France.Car ce pays allait contre le mandate recu du Gouvernement Malien d’alors qui a appele a l’aide la France.Il a interdit au General Gamou de rentrer dans Kidal qui etait sur le point de tomber.Il n’a pas prete attention a la position des Juristes Maliens qui ont demontre les violations repetees de la Chartre des Nations Unies et du Droit International qui prevaut aujourd’hui.

  2. Moanalola
    Ibk démissionné,IBK démissionné.Et après ?
    Après un gouvernement de large consensus dirigé par un chef de gouvernement consensuel qui va organiser un dialogue national véritablement INCLUSIF.
    Après l’organisation de toutes les élections qu’Ibk a été incapable de réaliser.
    Après un AUDIT sur la gestion de l’ARMÉE que l’entourage d’IBK fera tout pour empêcher car impliqué.
    La démission d’IBK sera une porte de sortie pour redonner à l’État un nouveau souffle nécessaire pour lutter contre l’insécurité.
    Son départ va soulager les finances publiques tant il est BUDGETIVORE.
    IBK doit démissionner car il n’est pas légitime.Ce qui fait que tout est bloqué.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  3. IBK démissionné, IBK démissionné ! Et après ? Les terroristes, djidahisyes, etc sont toujours là. Que faire après le départ de IBK ? Qui pour sortir le Mali ? Les terroristes n’attendent pas.
    Ce serait un chaos
    Mieux vaut s’unir autour du problème et le résoudre dans la sérénité en laissant de côté les querelles politiciennes, les intérêts personnels et autres.

  4. En ne faisant pas les reformes nécessaires, le Chef de l’Etat est seul responsable de tout ce qui arrive au Mali en ce moment en terme d’insécurité.

  5. C’est le meme FSD qui a presente’ des candidats a’ la presidence.
    Les maliens ont confie’ un deuxieme mandat a’ IBK!!!
    Je dis poliment a’ Sangare’ et son camp: AW MA IBK SIGUI. AW TISSE’ KA LAWILI!!!
    IL N’ Y AURA PAS DE COUP D’ETAT!!!!!!

    • Il faut éviter le scénario Evo Morales de la Bolivie pendant qu’il est encore temps…

  6. Notre Armee est battue sur le champ de bataille parce que cette armee est outillee de vieux fusils,sans canons de longue portee,sans couverture de l’espace aerien et ne peut tenir en face de l’ennemi.Les 1200 milliards de francs CFA se sont volatises dans l’air du Mali.Les insignes du Chef d’Etat sont exposes au grand jour :Avions presiderntiels,Limousin a l’americaine,palais Presidentiel prive a la Houphouet,Motardes sonflants.Mais le Leadership est absent, L’integrite morale fait defaut,l’independance de caractere a ete basardee contre une protection de pouvoir arrachee par des bourades d’urnes.La famille et les amis s’enrichent tandie que le malien moyen greve de faim.Et surtout ,notre Chef Supreme n’a aucune politique qui donne confiance,aucune alliance sur laquelle le peuple du Mali peut compter,aucune vision a long terme.Nous sommes dans un puits abandonne dont les seuls habitants sont des viperes de toute grandeur.La ou en est ,le Peuple du Mali devrait se dresser et dire :Donne ta demission ou bois cette boisson de la mort,selon la tradition des jours glorieux.A ma grande surprise,c’est ce que m’a dit un citoyen Ivoirien,parlant du Mali.Cela m’a coupe la parole !

    • Sangare’, les FAMAs ont certes connu quelques problemes mais ELLES N’ONT PAS ETE’ BATTUES!!!!!!!!!!!! INCHALLAH ELLES GAGNERONT LA GUERRE!
      Nous n’avons pas une guerre conventionnelle ou’ deux armees font face a’ face. Nous avons des terroristes qui attaquent puis se cachent parmi nos population. Certains nationaux aident l’ennemi! Le ver est dans le fruit!
      IBK NE DEMISSIONNERA PAS! SI VOUS VOULEZ GOUVERNER, IL FAUT GAGNER AUX URNES!!!

  7. Boubacar Sidibé tu es vraiment sans pitié et sans cœur et sans pitié pour le vieux et sa famille.Le chef de l’Etat ne doit même pas attendre un appel quelconque de qui que ce soit
    .Il faut éviter le scénario Evo Morales de la Bolivie pendant qu’il est encore temps….
    Boubacar Sidibé veut la perte du vieux et de sa famille.
    Bissimillah

  8. “IBK a besoin de « l’union sacrée » des forces politiques, sociales, religieuses et militaires pour doper davantage le moral des troupes, sonner la mobilisation générale et patriotique en vue de résister à cette mauvaise passe.” NON C’EST L’ARMEE QUI A BESOIN DE L’UNION SACREE AUTOUR D’ELLE. EN OUTRE IBK N’A PAS DEMANDE L’AIDE DES AUTRES, CELA VEUT DIRE QU’IL N’EN A PAS BESOIN.
    “Le pays a besoin d’une trêve politique, d’une convergence nationale des idées et des esprits pour se sortir de l’ornière. ” L’OPPOSITION LA LUI A PROPOSE, CETTE TREVE POLITIQUE A TRAVERS UN “DIALOGUE POLITIQUE NATIONALE. MAIS QU’EN A FAIT IBK AUJOURD’HUI?” Tout autre discours visant à le déstabiliser le chef suprême des Armées, bien sonné par ces attaques criminelles, sera hautement dangereux, voire autodestructeur.” NON LA DEMISSION D’IBK SERAIT LE MOINDRE MAL QUI PUISSE ARRIVE A CE PAYS. CAR UNE DEMISSION EST ORDONNEE, TANDIS QU’UN MOUVEMENT POPULAIRE EST DIFFICILE A CONTROLER. DEMANDE SEULEMENT AU…. PAUVRE DIONCOUNDA.
    ET BOUBOU, POUR UNE FOIS ENCORE, C’EST LECHE-BOTTE DE VOTRE ESPECE QUI ENCOURAGE IBK A PERSISTER DANS L’ERREUR…

  9. Ou sont les avions (mig21) laisser par GMT
    Ils ont oublié la flamme de la paix
    Une armée mise à genou pendant plus de deux décennies
    Tout le monde sait qu’on ne pouvait plus s’attendre à une quelconque victoire venant de cette armée
    Après IBK tous les démocrates (politichiens) de l’avènement de la démocratie ne seront à la touche

  10. Mr BOUBOU SIDIBE, j’espère que vous connaissez le GENERAL LAMINE ZEROUAL.
    C’est l’un des nombreux présidents qui ont géré la DÉCENNIE NOIRE algérienne, le prédécesseur de BOUTEFLIKA.
    Il a été poussé à la démission, non pas qu’il est incompétent comme IBK, mais qu’il a refusé de négocier avec les jihadistes.
    C’était un principe qu’il a refusé de ne pas respecter.
    Demander la démission d’IBK, c’est la conséquence du constat qu’Ibk n’a pas la solution;qu’il est entrain de faire perdre le temps comme le GENERAL ZEROUAL.
    Le constat est fait par tous ceux qui pensent aux INTÉRÊTS SUPÉRIEURS DE LA NATION qu’Ibk a perdu toute crédibilité à aider ce pays à sortir la tête de l’eau.
    SEULS CEUX QUI PENSENT À LEURS INTÉRÊTS PERSONNELS CONTINUENT À LE SUPPORTER.
    Ne serait ce que son incapacité à réarmer l’ARMEE MALIENNE pendant son premier quinquennat, il mérite de dégager.
    Ensuite, on ne lui connaît pas de stratégie pour sécuriser le pays.
    Comme dit le chef de fil de l’opposition six ministres de la défense et presque autant de chef d’état-major des ARMÉES.
    Un signe que le président n’a pas la solution.
    Faut il perdre le temps à attendre IBK à trouver la solution ?
    BOUBOU SIDIBE ne constate t’il pas qu’Ibk ne pense qu’à sauvegarder son pouvoir, qu’il pense moins au Mali?
    À l’état actuel du pays REFUSER DE PARTAGER LE POUVOIR n’est il pas le signe que le Mali est le cadet des soucis d’IBK ?
    L’alternative à la démission d’IBK, c’est soit un SOULÈVEMENT POPULAIRE, soit UNE INTERVENTION MILITAIRE.
    Il doit démissionner pour éviter que se reproduise le cas ATT.
    C’est quand le peuple ou les soldats qui se sacrifient chaque jour constate qu’il n’y a pas d’espoir en vu qu’ils se manifestent
    Les marches hebdomadaires initiés chaque vendredi par les habitants du plus grand camp du Mali sont un signe que le Mali est entrain de vivre un bouillonnement social préjudiciable à la lutte contre le terrorisme.
    Dans ce cadre, on comprend que la demande de la démission du président IBK par l’opposition sert à sauver le pays.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Merci le Sangare, le soeur Sidibe a certainement des intérêts personels à sauvegarder si avec un tel article, si non même IBK lui même en âme et en conscience sait qu’il n a plus la crédibilité nécessaire pour rassembler les maliens conscients de la situation pour faire face aux envahisseurs qui se cachent derrière des terroristes qui ne sont autres que leurs créatures.

    • Merci Sangaré ; tes propos sont très réfléchis et c’est des vérités que doivent intégrer avant qu’il ne soit trop tard.

  11. Boubou sidibe tu ne sais pas c’est quoi un President dans une republique et la division du pouvoir entre les trois differents pouvoirs, tu confounds democratie et dictature, l’Afrique n’a pas besoin des hommes forts mais des institutions fortes (dixit Barak Obama). Le FDS a raison de demander a Boua IBK de demissionner car il ne peut pas diriger ce pays.

  12. Je ne comprends pas IBK, les politiciens, les journalistes… qui parlent « l’union sacrée » !!!
    Le jour où a 1 mois de la fin du mandat de ATT ou étiez vous ? Donc il y a des présidents qu’on aides et d’autres pour perte et profit !
    Soyez sérieux, IBK n’a rien fait pour combattre Sanogo au contraire !

  13. la menace terroriste sur le Mali est bien con tenable si les sous destines a l achat des avions de combats n avaient pas ete détournés comme le MILLE MILLIARDS de la loi de programmation militaire, en TOUTE IMPUNITE,, IBK doit demissionner a cause de ca , rien que ca pour haute trahison sans compter l signature de l accord pour la dislocation du Mali

Comments are closed.