Referendum : L’Adéma/PASJ mobilise du monde pour un “oui” massif

0

La campagne référendaire sur le changement de Constitution s’est ouverte le samedi 3 juin dernier. Partisan du “oui”, le comité exécutif de l’Adéma/PASJ a drainé du monde à Bamako à l’ouverture de sa campagne en vue d’un vote massif pour la stabilité, la paix et le développement du Mali.

 

C’est dans une salle Djéli Baba Sissoko du Centre international de conférences de Bamako pleine à craquer que l’Adéma/PASJ a lancé sa campagne nationale pour le référendum. Pour un scrutin prévu pour le 18 juin prochain, le parti appelle ses militants à voter un “oui” de façon massive. Cela, disent ses responsables, pour la stabilité du Mali et la paix, “gage de tout développement”.

Prenant la parole à la suite du président du Mouvement national des jeunes et de la présidente des femmes du parti, Marimantia Diarra a émis le souhait de voir la Transition sortie grandie à l’issue des élections référendaires.

“C’est un moment historique, mémorable que nous célébrons ensemble tout en souhaitant que le 18 juin prochain la victoire soit certaine avec un “oui” massif et que la Transition puisse sortir grandie avec l’avènement de la IVe République”.

A l’en croire, l’appel de l’Adéma/PASJ pour un “oui” massif est consensuel après avoir été minutieusement débattu de la base au sommet avec des observations et amendements adressés aux autorités du pays lors de la rédaction du projet de modification de la Constitution.

Initialement annoncé par les deux précédents régimes démocratiques, mais sans succès, les récents porteurs de projet de modification de la Constitution semblent avoir su toucher le cœur d’un grand nombre de partis politiques et des électeurs.

“C’est une Constitution qui a été maintes fois espérée et maintes fois reportée. Et nous espérons que cette fois-ci sera la bonne”, a espéré le président Marimantia Diarra.

En plus de l’appel à voter le “oui”, l’Adéma/PASJ a également appris à ses militants comment procéder au vote. Le même exercice sera effectué tout au long de la campagne, a fait savoir le parti.

A Cissouma

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!