Suspension du droit de vote du Mali à l’ONU : Où est la vérité dans cette triste réalité ?

100

Le Mali humilié par le laxisme d’agents insouciants de notre honneur à tous, c’est le moins que l’on dire de cette horreur qui nous tombe sur la tête. Hommage qui PARENA qui a levé le lièvre, et merci au Premier ministre de venir sur le ban des accusés pour assumer et marteler que l’acte ne sera pas impuni. Déjà la tête du ” représentant malien à l’ONU ” est tombée. A qui le tour ?
Tout a commencé par le communiqué du PARENA qui déclare, le 24 janvier 2016, ce qui suit :
” Le droit de vote du Mali aux Nations Unies a été suspendu, le 18 janvier, pour non paiement de cotisations pendant deux ans.
En somme, depuis l’accession au pouvoir du président Ibrahim Boubacar Keïta, le Mali ne s’est pas acquitté de ses obligations vis à vis de l’ONU.
Le montant total des arriérés est d’au moins 200 millions de francs CFA.
Pour recouvrer le droit de vote, notre pays  doit payer, au plus vite, au moins 68 millions de francs CFA (112.305 USD).
Aux dires des experts, cette somme représente sept heures de vol du Boeing 737 présidentiel, pour ne prendre que cet exemple.
Cette mauvaise nouvelle est un énorme coup de massue pour l’honneur et la dignité nationale de notre peuple.
Outre les scandales et les nombreuses histoires d’argent qui émaillent la gouvernance d’IBK, notre pays est, depuis le 18 janvier, la risée du monde pour non paiement de deux années de cotisation à l’ONU.
Le président de la République ne cesse de proclamer son attachement à l’honneur du Mali. A ses dires, il œuvre chaque jour au rayonnement du pays. Devant les critiques relatives à ses nombreux voyages à l’extérieur, il a déclaré, récemment, qu’il continuerait à voyager et qu’il se rendrait partout dans le monde  “pour dire le Mali”.
Le dossier des arriérés de cotisations dues à l’ONU est sur la table du Gouvernement depuis plusieurs mois. Il n’a pas été géré, comme de nombreuses autres questions souvent vitales pour le Mali. Ainsi est la gouvernance actuelle du pays.
Le PARENA invite le Gouvernement à ne pas humilier davantage le Maliba, à payer sans retard les arriérés dus et fournir au peuple malien des explications car un pays qui bénéficie tant de la solidarité internationale ne saurait se mettre dans une aussi mauvaise posture. ”
Le PM réagit
Sur les antennes de l’ORTM, le Premier ministre Modibo Kéîta déclare
:
“Cette nouvelle est tombée comme un couperet. Nous l’avons vécue avec un immense regret.  Mon intervention n’a pas pour but de justifier, puisque l’attitude peu soucieuse de certains cadres nous a conduits à cette extrémité…Je sais que le peuple du Mali est très fier, très pointilleux sur son honneur et sa dignité. Tout ce qui peut écorner cette image de marque doit nous interpeller, et le gouvernement est effectivement interpellé. Permettez-moi de présenter les excuses du gouvernement à ce peuple si fier et si jaloux de son honneur. Qu’est-ce qui est arrivé ? Le gouvernement du Mali a toujours tenu ses engagements par rapports aux organisations internationales. Et il s’est fait un devoir de payer dans les délais requis les cotisations dues à l’Organisation des Nations Unies. En la circonstance, les recherches que j’ai pu effectuées après avoir reçu cette information me permettent de vous dire que le 3 juin 2015, à la demande du ministère des Affaires étrangères, le Trésor public du Mali, par l’intermédiaire de la Bceao, a émis des ordres de transfert télégraphique pour s’acquitter de ses cotisations par rapport à ses engagements envers les Nations Unies, d’un montant d’à peu près 200 millions FCFA. Mais là où les choses véritablement nous préoccupent, c’est que le numéro de compte qui a été communiqué par les Affaires étrangères n’était pas le bon. Et la Bceao qui était chargée de ce transfert a donc dû retourner au Trésor du Mali les sommes qui devraient être transférées. Les fonctionnaires qui ont reçu ce retour-là auraient dû s’inquiéter, se poser la question du pourquoi. Mais non, ça n’a pas été le cas, comme si de rien n’était. Notre diplomatie qui aurait dû être très pointilleuse sur cette question n’a pas donc vérifié aussi…
Ce n’est pas une excuse du tout. Ce qui est arrivé est injustifiable pour un gouvernement, mais je l’assume. En l’assumant, je voudrais donner l’assurance au peuple du Mali que toutes les dispositions ont été prises pour que dans les plus brefs délais, la situation soit régularisée. C’est pénible pour un pays que je connais, mais voilà la réalité. Il est vrai que nous devons en tirer tous les enseignements, toutes les conséquences et prendre toutes les mesures appropriées pour qu’un tel laxisme ne porte pas un ombrage à l’image de notre pays. Un pays est suspendu quand il ne paye pas deux ans de cotisation, mais ce qui est là et vous pouvez en avoir connaissance, on a un premier versement de 104 322 000 FCFA dit règlement des arriérés de contribution 2015 dus par le Mali au budget de fonctionnement de certaines organisations. Un autre règlement  des arriérés de contribution 2015 dus par le Mali au budget de fonctionnement de certaines organisations, notamment les Nations Unies, et un autre dû, c’est pour les tribunaux. Voilà ce qui s’est passé. Donc, nous avions à cœur d’éponger tous les arriérés. Encore une fois, permettez-moi d’insister sur la volonté du gouvernement de tirer tous les enseignements…”
La Section syndicale du Trésor dégage sa responsabilité
La Section syndicale du Trésor, par le truchement de son Secrétaire général Aguissa Zouladéini Maïga et ses collaborateurs Niaga Keïta, Diakaridia Diomo, a donné mercredi sa version des faits.
Selon M. Maïga, le Premier ministre n’a pas eu toutes les informations dans cette affaire car, soutient-il, ”  les cadres du Trésor ont correctement fait leur travail “.
Aguissa Zouladiéni Maïga de préciser que suite au retour des ordres de transfert par la BCEAO le 5 juin  2015, le 8 juin le Trésor a saisi par lettre officielle l’ordonnateur, la Direction du Budget, pour qu’elle transmette les numéros de compte corrects. Cela n’a pas été fait. Le 27 août 2015, le Trésor a adressé une nouvelle correspondance à l’ordonnateur pour alerter encore.
Donc, à en croire M. Maïga, le Trésor a effectué “les diligences du comptable publique en matière de paiement”, conformément au décret 349 du 22 mai 2014, texte considéré comme “la Bible” ou “le Coran” du comptable publique.
” Nul ne saurait nous jeter en pâture…”, a fulminé le Secrétaire général de la Section syndicale du Trésor, affiliée au Syntade. Comme quoi, la balle est dans le camp de la Direction du Budget, auquel cas des têtes risquent de tomber.
Ainsi le Trésor avait alerté par deux lettres, le directeur général du budget qui est l’ordonnateur des dépenses publiques, afin de faire parvenir les bonnes coordonnées bancaires en vue du règlement diligent du paiement de cotisation du Mali envers les  Nations Unies.
Les lettres (en fax similé) portent comme objet : ” Demande de bonnes coordonnées bancaires suite au rejet du transfert par la BCEAO ” adressée à Monsieur le Directeur du Budget.
  La première lettre est ainsi libellée : 
” J’ai l’honneur de vous informer que les ordres de transfert émis en règlement des mandats ci-après ont été rejetés par la BCEAO au motif que les références des comptes bancaires des bénéficiaires sont erronées. Il s’agit de BE 212, mandat 548 de FCFA 8 226 620 émis en faveur de NU BUDGET DES TRIBUNAUX DE PAIX ; BE 212, mandat 546 de FCFA 104 322 500 émis en faveur du BUDGET ORDINAIRE DES NATIONS UNIES; BE 212, mandat 547 de FCFA 80 491 565 émis en faveur de NU BUDGET DES OPERATIONS MAINTIEN DE PAIX ; Par conséquent, je vous demande de bien vouloir me faire parvenir les bonnes coordonnées bancaires en vue du règlement diligent : numéro de compte normalisé comprenant le code swith ou le code IBAN ainsi que la désignation de la banque. Je vous remercie de votre bonne collaboration “.
Cette première lettre est signée le 8 juin par le payeur général du trésor et adressée au directeur général du budget.
Voici la teneur de la deuxième lettre :
” Monsieur le Directeur général du budget, J’ai l’honneur de vous informer que les ordres de transfert émis en règlement des mandats ci-après ont été rejetés par la BCEAO au motif que les références des comptes bancaires des bénéficiaires sont erronées. Il s’agit de : BE 1330, mandat 2167 de FCFA 26 000 émis en faveur de MISNUS ; BE 1330, mandat 2165 de FCFA 384 025 émis en faveur de FNUOD; BE 1330, mandat 2168 de FCFA 500 000 émis en faveur de CREFIAF ; BE 1332, mandat 2173 de FCFA 268 942 émis en faveur d’INTOSAI ; BE 48, mandat 73 de FCFA 33 709 630 émis en faveur de l’ORGANISATION MONDIALE DU TOURISME ; BE 194, mandat 497 de FCFA 15 000 000 émis en faveur de l’UNICEF NDEADKKK ; BE 916, mandat 1137 de FCFA 10 823 290 émis en faveur de SOGEFRPP ; BE 2232, mandat 2589 de FCFA 18 053 631 émis en faveur de l’ORGANISATION DU TRAITE DE L’INTERDICTION COMPLETE DES ESSAIS NUCLEAIRES ; BE 747, mandat 1841 de FCFA 25 000 000 émis en faveur de l’AOAS ; BE 1010, mandat 2345 de FCFA 62 083 910 émis en faveur de RÉADAPTATION ; BE 212, mandat 548 de FCFA 8 226 620 émis en faveur de NU BUDGET DES TRIBUNAUX DE PAIX ; BE 212, mandat 547 de FCFA 80 491 565 émis en faveur de NU BUDGET DES OPERATIONS MAINTIEN DE PAIX ; BE 212, mandat 546 de FCFA 104 322 500 émis en faveur du BUDGET ORDINAIRE DES NATIONS UNIES ; Par conséquent, je vous demande de bien vouloir me faire parvenir les bonnes coordonnées bancaires en vue du règlement diligent : numéro de compte normalisé comprenant le code swith ou le code IBAN ainsi que la désignation de la banque. Je vous remercie de votre bonne collaboration “.
Nous pouvons dire que le mal est connu, l’on sait où il se situe, le diagnostic est aux mains du Premier ministre, il reste à porter les soins. A suivre !
Mamadou DABO

PARTAGER

100 COMMENTAIRES

  1. Le Mali ne peut plus continuer à être ce pays trop passif qu’il était sous les régimes précédents.
    La rigueur doit être désormais de mise dans nos différentes administrations pour que tout marche à merveille.
    C’est au nom de cette rigueur que je soutiens le PM Modibo dans sa volonté de punir les personnes coupables de cet acte qui a porté préjudice à notre pays.

  2. Dans ce pays,il faut chaque chaque citoyen apprenne à faire le travail pour lequel il est payé.
    Pour cela,si certains se permettent de foutre le bordel,il faut sévir pour montrer aux autres que notre pays n’est plus comme avant.
    Alors,les coupables doivent payer.

  3. Moi je suis tout à fait d’accord avec le PM pour que des têtes tombent.
    Des personne ne pas peuvent se permettre de porter atteinte à l’image et à la crédibilité de notre pays impunément.
    Ils doivent vraiment nous donner des explication et ensuite dégager pour incompétence avérée.

  4. Des tête doivent vraiment tomber cette humiliation a forcement des responsables.
    Et tous ceux qui ont été coupables de cet acte ignobles doivent payer de leur place car cela ne doit pas passer sans punition.

  5. Je crois que si tous les pays d’Afrique pouvait refuser de payer cette autre taxe pour notre propre exploitation ; ce serait une très bonne chose car au final que fais cette organisation pour nous en Afrique ? Rien que nous exploiter.

  6. Le Mali n’est pas le premier et ne sera pas le dernier pays à être dans cette situation. Cette cotisation n’a pas lieu d’être et je ne pense pas c’est par manques de moyens financiers que nous en sommes là. Je crois que c’est une manière de démontrer à l’ONU qu’elle ne fait pas son travail.

  7. Notre pays connait des moments difficiles et donc il faut investir dans des actions prioritaires comme la sortie de crise qui traine par manque de financement au lieu de prendre pour donner à une organisation qui ne sert que l’intérêt de ces toubabs.

  8. De toutes les façons nos voix ne portent pas car c’est la volonté des pays qui ont le droit de véto qui est pris en compte. A quoi bon donc de prendre l’argent qui peut servir à faire autre chose pour donner à ses oppresseurs ?

  9. Une organisation crée en pour maintenir la paix mondiale qui est pourtant monopolisé par la France, les USA, le Royaume-uni, la Chine et la Russie au détriment de nos états et pour avoir droit de vote on doit payer une quelconque somme pour ne pas être écouté. L’ONU même doit disparaitre à plus forte raison ses cotisations INUTILES.

  10. Même si notre pays est le plus pauvre du monde ce n’est pas 200 millions que nous ne pouvons pas avoir. Dans toutes choses on peut accuser des retards. Je pense que c’est ce qui est sans doute arrivé à notre pays et donc nos autorités ne ménageront aucun effort pour solutionner cette situation.

  11. Je crois que cette situation n’est pas due au manque de moyens financiers mais à une volonté de ne pas satisfaire cette cotisation car la Minusma ne fait rien dans notre pays et on nous fait payer de l’argent pour servir les pays détenteurs du Véto sinon nous pays pauvres que pouvons-nous décider à l’ONU ? Absolument rien donc on ne doit rien payer. Les pays dont la décision n’est pas contestable doivent payer cette somme car ce sont leurs intérêts que ça sert !

  12. Cette situation est vraiment honteuse pour notre pays et il faut que les responsables puissent donner des explications au peuple. Si le premier ministre veut que des têtes tombent on peut bien comprendre sa position car ce genre d’erreurs qui de plus a été signalée sans être remédié relève vraiment de la négligence.

  13. “Le PARENA invite le Gouvernement à ne pas humilier davantage le Maliba, à payer sans retard les arriérés dus et fournir au peuple malien des explications car un pays qui bénéficie tant de la solidarité internationale ne saurait se mettre dans une aussi mauvaise posture.”

    Lui Débilé est porte parole de quel peuple? Qu’il arrête de nous distraire pour son information des pays puissant comme l’Iran n’ont pas satisfaits à cette cotisation parce qu’on ne sait pas à quoi ça sert.
    On nous dit qu’on a un droit de vote qui ne tient pas une seconde devant le Véto de certains pays. Pour dire simplement que nos décisions n’ont aucune IMPORTANCE. Donc tant qu’on y est il peut payer en son nom sinon nous on s’en fout.
    Ils ont promis des milliards pour aider à la mise en œuvre de l’accord de paix et la reconstruction mais puisque les terroristes n’ont pas encore finis de piller le Nord pour leur donner une part qu’ils nous remettrons comme aide pourtant c’est le fruit du vol de nos ressources.

  14. Aux dires des experts, cette somme représente sept heures de vol du Boeing 737 présidentiel 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
    Selon quels bons experts??? 😳 😳 😳 😳 😳 😳
    Des gens qui n’ont jamais résolus de conflits qui passent leur temps à prendre des résolutions veines sans pouvoir les mettre en application. La Minusma fout la m*rde chez nous; les terroristes tuent nos citoyens sous leurs yeux. Même chose en Somalie,au Congo, en Centrafrique et plus tard qu’hier en Côte d’Ivoire. Les États Africains doivent tous boycotter cette organisation IMPUISSANTE.

  15. Monsieur le journaliste, je te rappel qu’on est dans un pays de droit et IBK est un homme de droit car il est le chef suprême de la magistrature, alors il sait ce qu’il fait.
    Le président est un homme véridique, mais malgré tout cela, certains cherchent à rendre la situation beaucoup plus compliqué. ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

  16. Les sites d’informations tel que Mali web, Mali jet, Facebook, ne sont pas faites pour dires des bêtises, l’information que vous dites doit être concrète, et comportant des preuves.
    Pauvre journaliste, on savait réellement que vous étés corrompus et manipulé par des gens qui détient toujours des armes pour combattre le gouvernement en place, quel ignorance. ➡ 💡 ➡ 💡 ➡ 💡

  17. Arrête de dire des choses inutiles car vos articles n’a aucune importance en ce moment pareille, monsieur le journaliste, la presse joue un très grand rôle dans notre société, ce sont eux qui sont à la base de toutes les informations concernant le Mali.

  18. Ce que nous savons simplement c’est que ceux qui ont fait ça paieront pour leur actes alors restez sereins.
    Nous devons plus nous concentrer sur le processus de paix au Mali.
    Le mali est un pays respectable .VIVE LE MALI.

  19. Sachez que le rôle de l’ONU est de maintenir la paix et non de piller nos économies ,nous sommes actu dans une période sensible alors nous leur demandons de patienter jusqu’à ce que ces responsables soient sévèrement punis ➡ ➡ ➡ ➡

  20. La seul chose qui est importante à savoir c’est que cela ne restera pas impuni .
    Vaille que vailles il payeront de leurs actes .

  21. En effet nous sommes surpris de voir qu’il y a des personnes qui prennent le malin plaisir à nuire à l’état à travers leurs actes .Des enquêtes seront menées pour nuire à notre politique .

  22. Pendant ces moments difficiles , certaines personnes cherchent à rendre la situation plus difficile au Mali .il faut que méner des enquêtes pour retrouver ces responsables.

  23. Les autorités Malienne font tous ceux qui a leurs pouvoirs pour maintenir la paix .Alors au lieu de repondre au droit acquisition à l’ONU il faudrait que l’Onu arrête de nous exploiter

  24. Il faut être plus sévère, avec pour recours ultime des établissements spécialisés.
    pour recadrer les éléments les plus perturbateurs ➡ ➡ ➡ ➡

  25. Je pense que la sortie du PM sur l’affaire de la suspension de vote de notre pays à l’ONU est à point nommé dans la mesure où elle situe la faute. Donc, nous attendons des explications de la part des tous premiers responsables et que par la suite les sanctions tombent.

  26. Pour ma part, comme l’a si bien dit le PM, c’est une erreur. Donc, je souhaiterais qu’on ne se met pas à crier au scandale de partout. Il convient de corriger l’erreur afin de mettre fin à cette affaire.

  27. Je pense que chacun y va de son propre commentaire. Mais, c’est loin d’être une humiliation ou que sais-je encore. Le PM affirme que c’est une erreur de la part du trésor public. L’erreur a été décelée, donc une correction sera faite très rapidement pour mettre un terme à cette histoire qui n’honore pas notre pays.

  28. A quoi sert de s’acquitter de ses cotisations dans une organisation dans laquelle votre voix est sans effet devant les grandes puissances qui ont un droit de veto ? Je pense que ça sert à rien. Ce n’est pas refus de la part du gouvernement, mais plutôt une manière d’interpeller la communauté internationale surtout l’ONU sur la question du Nord Mali.

  29. Les semaines passées le président avait demandé le retrait de la Minusma parce qu’en réalité celle-ci est incapable de combattre les djihadistes comme quoi son mandat ne lui permet pas. Comment comprendre qu’on s’attelle chaque année à payer notre cotisation alors que cette force est incapable de combattre les terroristes ?

  30. Je ne suis pas entrain de justifier le non paiement de cette cotisation. Mais une chose est sûre, c’est que la mise en oeuvre de l’accord de paix est mise en mal à cause de la non tenue de l’engagement des bailleurs de fonds. Cela pour dire que notre pays cherche à sortir de cette impasse. D’ailleurs, cotisons-nous pour quel droit de vote ? Un droit de vote qui ne vaut rien face à ceux des grandes puissances. 🙁 🙁 🙁

  31. Je pense que l’intervention du premier ministre est bien tombée pour éclairer nos lanternes. Il ne faut pas chercher les bouc-émissaires dans cette affaire. Les responsabilités sont situées et nous attendons des sanctions.

  32. Le PM n’a pas de raison de mentir à la nation. Une chose est sure il faut le croire que les coupables seront démis de leur fonction. Cela a été un laxisme de la part des différents chefs de service.

  33. Le Mali n’est pas le premier pays dans le non paiement de cette cotisation. Pour rappel, les USA devaient plus 456 millions ainsi que la grande France. Je pense que le ciel s’était effondré sue leur pays.
    Rien que des idioties. Certes qu’il y a eu un manquement et cela ne nous fera pas douter de l’efficacité du PM

  34. Si des administrateurs ont failli à leur devoir, ce n’est pas au président d’en payer le prix. Le PM lui ne peut pas se trouver partout et donc il a besoin des autres. Toute administration fonctionne ainsi donc faites travailler vos têtes au lieu de vous en prendre au PM.

  35. Je pense qu’il faut rappeler à ce journaleux de merde que le PM n’ira pas faire le travail des autres ministres à leur place. Que dire de la décentralisation de l’administration. Il n’y a pas plus borné que toi

  36. Je pense que ce journaliste doit arrêter de s’en prendre au pouvoir sans la moindre information. Le président est conscient de la réalité du Mali et ne saurait ébranlé ou ternir l’image du pays dont il a la charge de porter fièrement

  37. Modibo est un infatigable travailleur. Il a toujours su apporter les solutions aux situations qui se présentent à nous et donc il ne saurait accepter une telle humiliation de notre pays.

  38. Le PM Modibo ne fuit pas les responsabilités et le connaissant, il apporte les solutions le plus rapidement possible.
    C’est vrai que l’acte est inqualifiable mais pour l’heure, nous devons plutôt gérer ce problème

  39. Le PM sait comment gérer cette situation donc vu que les responsabilités sont situées, ils répondront de leurs actes.
    Il faut comprendre que le président à lui seul ne peut pas gérer toutes les directions du pays donc si les responsables n’ont pas été efficaces cela n’est pas la faute du président ou du gouvernement.

  40. Le malien porte sa confiance en IBK et donc ne saurait douté de sa manière de gérer les affaires de l’état.
    Le président IBK sait ce qu’il fait donc que les journalistes arrêtent de créer des polémiques qu’il n’en faut pas.

  41. Payer son droit pour ne rien dire. Alors que chaque jour je vois mes parents tuer sous mes yeux. Quelle est la mission de l’ONU?
    C’est pour le profit des cinq puissances mondiales donc qu’elles paient ces droits afin de continuer à prendre les décisions qui les arrangent.

  42. 🙄 🙄 🙄 , :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: , 😆 😆 😆 ,
    Ne cherchons pas ailleurs pour des coupables fictifs et autre. Si l’etat et le gouvernement etaient des personnes reponsables et donnaient des exemples clairs et nets dans la gestion du pays, aucun cadre, ni fonctionnaire tautre n’aurait le culot et l’audace de faire des mer——-deux de la sorte. Donc les premiers a blamer c’est le presisent, le premier ministre et son gouvernement. POINTTTTTT 👿 👿 👿 .

    • Presdent ladji bourama woloni kabakoh et sa racaille je voualais dire :mrgreen: 😉 .

  43. Dans cette affaire, le Trésor a fait plus qu’il ne devait. Le comptable ne gère pas les comptes qui figurent sur les mandats, il n’est même pas habilité par les textes règlementant la comptabilité publique au Mali. Si erreur il y a sur les coordonnées bancaires, elle incombe au service qui a émis les mandats. Mieux, vu la sensibilité u dossier, le Trésor a saisi qui de droit. Vraiment pour une fois chapeau Trésor!

  44. Je pense que le Trésor Public est responsable pour au moins deux arguments de taille:
    1- le comptable est tenu de faire toutes les diligences nécessaires pour les opérations de l’Etat. Le Trésor a envoyé une lettre au Budget et voilà cela n’a pas empêché le scandale, cela n’a pas empêché que les mandats n’ont jamais pu être payés. Le Trésor Public a un Agent Comptable au niveau de la représentation diplomatique du Mali aux Nations Unies, qu’est ce qui empêchait le Trésor d’appeler ce dernier pour qu’il communique le bon numéro de compte. Il ne l’a pas fait mais si c’était un fournisseur le Directeur du Trésor allait prendre son téléphone pour l’appeler directement afin qu’il donne les bons numéros à son ordonnateur. Compte tenu de la sensibilité de la dépense, le Trésor pouvait aussi saisir les Affaires Étrangères . Le Trésor Public a manqué de diligences et il a été négligent voilà c’est tout.
    2- Quand un comptable n’est pas d’accord avec un mandat il doit selon les règles de la Comptabilité rejeter ce mandat. Le Trésor ne l’a pas fait il l’a gardé à son niveau sans chercher à le Payer . Pourquoi il l’a pas rejeté pour dégager sa responsabilité. Juridique ce qui allait obliger le budget à réagir.
    Les responsables de cette affaire sont le Trésor Public, le Budget et la Dfm des Affaires Étrangères pour manque de suivi.

  45. Donnez l’AZAWAD aux Touaregs et vous economiserez beaucoup d’argent.
    Aujourd’hui encore des soldats maliens ont perdu leurs vies.
    Vous n’avez pas les moyens de continuer une guerre de cent ans.
    Au lieu de jouer aux va t’en guerre avec votre argent,vous feraient mieux de l’investir ailleurs et de payer vos facrures.

  46. Je ne veux jeter l’opprobre sur quiconque. Ce qui est fait, est fait. Cela s’appelle le fait du Prince. Le pauvre citoyen lambda que je suis, cherche et veut simplement comprendre, et cela est un droit face aux affaires de l’Etat d’intérêt commun et général.
    Dans le cas présent, je relève que pour être interdit de vote à l’Assemblée générale des Nations-Unies, un Etat doit cumuler 2 années successives de non-paiement de ses contributions. Les sessions de l’Assemblée générale de l’ONU se déroulant de septembre à décembre, pourquoi diantre, c’est en janvier qu’on vient soulever le lièvre, après la clôture de toutes les sessions, pour étaler sur la place publique, que le Mali avait été exclu du droit de vote, parce que la chose, je ne l’ai apprise que le 18 janvier sur les ondes comme tout le monde? Est-ce à dire que durant toute la durée de la session, la délégation malienne à l’ONU n’a pas pu prendre sa part au vote? Auquel cas, le Gouvernement malien en était-il informé?
    A la lumière de ce qui s’est passé, il me vient à l’esprit de me demander, pourquoi l’Etat malien ne paie-t-il pas annuellement ses contributions comme cela se doit, au lieu de se précipiter pour le faire la 2ème année, tout juste pour éviter la suspension du droit de vote? Est-ce sincère ?
    Dans mon petit raisonnement cartésien de citoyen lambda de ce pays et je le dis en vérité, tant que l’Etat malien ne cessera pas cette politique de la petite semaine qui consiste à courir pour payer ses contributions à la dernière minute pour éviter la suspension du droit de vote, un autre couac du genre n’est pas à éviter. Si le Mali avait pris l’habitude de payer ses contributions annuellement, il n’aurait pas connu cette humiliation de la suspension du droit de vote en 2015, la suspension du droit de vote n’intervenant qu’après 2 ans de non-contributions.
    Je reste convaincu que, ce n’est pas en cherchant la grosse bête ailleurs, qu’on trouvera la solution à ce genre de problème. C’est pathétique de lire la sortie médiatique du Syndicat du Trésor tentant de se sortir du pétrin en imputant la faute à la Direction nationale du budget qui n’a pas répondu à ses différentes lettres demandant le bon No de compte. Le Trésor public a-t-il réellement besoin de demander à toute autre administration qu’à elle-même, un No de compte, alors que tous les transferts ont toujours été effectués à son propre niveau en direction des représentations extérieures du Mali? Au délà de tout cela, n’existe-t-il pas au niveau du Trésor une cellule créée uniquement pour les transferts monétaires en direction des Ambassades? Est-ce à dire que cette cellule ne possède pas les No de compte de toutes les légations du Mali à l’étranger? L’affirmatif serait difficile à admettre, voir aberrant. Alors pourquoi s’évertuer à chercher ailleurs ce que l’on a sous la main? Qui cherche-t-on à fourvoyer dans cette affaire?
    Je réponds qu’en toute logique, la Direction du Budget a raison de ne pas répondre à une telle incurie. Elle avait déjà joué sa partition en accordant l’autorisation de la dépense. Transfert ou pas, ce n’est raisonnablement plus son affaire.
    Un seul conseil logique que je veux donner, au risque de me répéter, le Mali doit verser annuellement ses contributions au lieu d’attendre la date buttoir et fatidique des 2 ans pour le faire. A bon entendeur, Salut !

  47. C'est la population qui est humiliée sinon ceux là ne pensent qu' à eux et leurs familles si c'était un dépense familiale tu trouveras que c'est en un clein d'œil. J'ai jamais vue des faux dirigeants Quand IBK est venue il a dit que tout les directeurs vont présentés leurs biens et depuis son arrivé il nous a toujours berné mais walahi ils se bernent eux même un jour ils vont rendre compte à Allah le Miséricordieux en vendredi à chaque fois InchaAllah Allah est Pure vous allez briller en enfer ce peuple a des doits sur vous les jugements d'Allah ne vont pas tardé InchaAllah quˋAllah protégé,béni et répand sa Grâce sur tous les musulmans PSL sur notre Prophète bon vendredi.

  48. Je croyais que le MALI avait vraiment dépassé cette étape, mais il s’avère que tel n’est pas le cas !! Il y aura toujours des personnes dans ce pays qui vont foutre en l’air le travail fait par les autres !!!

  49. Notre pays ne mérite vraiment pas cela, c’est vraiment déplorable pour le MALI, mais il faut savoir que cela n’aurait jamais dû arriver dans ce pays !!!

  50. Cette histoire est plus qu’insensé, c’est de la connerie de la part de ceux qui étaient en charge dudit dossier, comment peut-on faire une telle bourde ?

  51. Je ne sais vraiment plus quoi dire, cette histoire est à couper le souffle, ce n’est vraiment pas croyable qu’on en soit arrivé jusque là !!!

  52. C’est vraiment pas croyable que jusqu’à présent le MALI soit confronté à ce genre de problème !!! Je me demande comment ces genres de choses peuvent-elles arriver encore dans ce pays ?

  53. Mais comment est-ce possible, j’arrive pas à imaginer comment cela a-t-il pu se faire !!! Non payement de cotisation, non vraiment, ça c’est la meilleure !!

  54. Si à chaque fois le Mali est humilié, dites-vous que cela sera continuel jusqu‘à la fin de ce monde. Nos dirigeants doivent exercer leur autorité, mais aussi travailler dignement pour honorer les maliens.

  55. Si à chaque fois le Mali est humilié, dites-vous que cela sera continuel jusqu‘à la fin de ce monde. Nos dirigeants doivent exercer leur autorité, mais aussi travailler dignement pour honorer les maliens.

  56. J’ignore comment et pourquoi le gouvernement malien n’a pas pu payer cette cotisation. Mais je dirai que c’est par négligence comme vous l’avez si bien dit. Finalement on se demande avec quel genre de gouvernants sont à la tête de ce pays.

  57. Pour l’amour de Dieu dites-moi, que cette histoire n’est pas vraie ????? Je n’arrive pas à croire à mes yeux, où va donc le Mali ???? Si c’est vrai que les maliens ont porté leur confiance à IBK et son gouvernement. Il va falloir qu’ils fassent tous leurs possibles pour ne pas nous décevoir au retour.

  58. Pour l’amour de Dieu dites-moi, que cette histoire n’est pas vraie ????? Je n’arrive pas à croire à mes yeux, où va donc le Mali ???? Si c’est vrai que les maliens ont porté leur confiance à IBK et son gouvernement. Il va falloir qu’ils fassent tous leurs possibles pour ne pas nous décevoir au retour.

  59. 😈 😈 😈 😈 😈 Si à chaque fois le Mali est humilié, dites-vous que cela sera continuel jusqu‘à la fin de ce monde. Nos dirigeants doivent exercer leur autorité, mais aussi travailler dignement pour honorer les maliens. 👿 👿 👿 👿 😥 😥 😥 😥 😥

  60. Cette situation est d’autant plus déplorable qu’humiliante de la part des personnes en charge de ce dossier, cela n’aurait jamais dû arriver !!! Il n’y a vraiment pas d’explication possible à cet acte !!!

  61. Cette suspension mérite des réponses claires, à savoir si cela a été engendré par une négligence de la par du Ministre en question, ou encore si l’organisation des nations unis en veut au MALI !!! 😥 😥 😥

  62. Le plus important est d'abord de trouver très vite une solution à se problème. Le PM Modibo Keïta a rassuré la population malienne que le Mali régularisera très vite cette situation. Les têtes tomberont peut être s'il faut.

  63. « Cette nouvelle est tombée comme un couperet. Nous l’avons vécue avec un immense regret. Mon intervention n’a pas pour but de justifier puis que l’attitude peu soucieuse de certains cadres nous ont conduit à cette extrémité. Mais, je souhaite donner des explications.
    Je sais que le peuple du Mali est très fier, très attaché à son honneur et sa dignité. Tous ceux qui peuvent corner cette image de marque doivent nous interpeller et le gouvernement est effectivement interpellé. Permettez-moi de présenter les excuses du gouvernement ce peuple si fier si jaloux de son de son honneur.
    Ne faisons pas attention au parena, qui veut encore noyé le pays encore plus…

  64. Le parti Parena sort encore afin de noyé le pays dans des retards, 😥 😥 😥 😥 il faut que les maliens restent unis pour ne pas basculé le pays dans des regrès , 😉 😉 😉 😉 😉 Il y’a certainement des explications convenable en cela. Mais avant tout j’invite la population au calme, car il s’agit de la patrie…
    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  65. Le parti Parena sort encore afin de noyé le pays dans des retards, 😥 😥 😥 😥 il faut que les maliens restent unis pour ne pas basculé le pays dans des regrès , 😉 😉 😉 😉 😉 Il y’a certainement des explications convenable en cela. Mais avant tout j’invite la population au calme, car il s’agit de la patrie…
    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  66. Le mal est un déjà fait malgré que depuis de loin, cela ne devrait pas arrivé. Les fautifs de ce désagrément doivent s’expliquer et répondre de leur irresponsabilité devant leurs supérieurs. Le Mali doit éviter d’avantage ces type de problème sur le plan diplomatique.

  67. Le PM doit au plus vite régler ce problème, vue la situation du Mali ce genre de problème ne devrait pas faire surface. La population malienne accorde une grande confiance au gouvernement en particulier le PM Modibo Keïta, le PM doit régler au plus vite se désagrément international.

  68. Le PM Modibo Keita trouvera très vite des solutions à cela. Le Mali ne doit pas rester ainsi écarter de la communauté internationale, l’ONU joue un très grand rôle dans la crise du nord Mali. Les autorités compétentes maliennes doivent démasquer les coupables de cet acte qualifié d’irresponsabilité et d’apatride.

  69. 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 Je pense que nous ne devons certainement pas nous livré à des discutions sans importance sur ce sujet.
    Ceci doit certainement être une erreur, mais comme on le dit : qui vivra verra. 😯 😯 😯 😯 😯

    • Si c’est des explications que vous voulez, je crains que vous en ayez durant toute votre vie sur cette histoire. Tout ce qu’on peut dire c’est de soutenir ce régime jusqu’à la fin de son régime et ensuite verra ce qu’on fera en 2018….

  70. Très vite le gouvernement malien doit trouver une solution à se problème. Le PM Modibo Keïta doit prendre ses responsabilités, ce genre de problème ne doit par intervenir surtout en se moment ou le régime d’IBK est en train de tout mettre en place pour que le Mali rehausse sur le plan international.

  71. Je pense que le gouvernement malien doit très rapidement trouver une solution à se problème. Comme on le dit “faire une erreur n’est pas grave mais persister dans l’erreur qui reste très grave”. Le premier ministre doit vite régler cet problème.

  72. ➡ Le Mali doit être dans les normes dans ses cotisations à l’ONU pour que la communauté internationale intervienne auprès de notre pays dans tous les problèmes majeur quel affronte. La paye de la cotisation à l’ONU est d’une grande importance pour notre pays. ➡

  73. Très vite les autorités maliennes doivent régler cette situation, sinon elle reste une honte pour notre pays. Le PM Modibo Keïta est appelé pour régularisation de cette situation, vue la crise dont traverse le Mali, nous devrions éviter d’avantage ce genre de désagrément. ➡

  74. Dites au Parene que Ce n’est pas impossible de pardonner…
    Notre gouvernement est composé des hommes et des femmes, donc des êtres humain.
    Nous savons que l’oublie fait partis de la vie de chaque êtres humains, nul n’est parfait…

  75. Forcément les coupables doivent répondre de leur acte, cette situation est une vraie honte pour le régime d’IBK sur le plan international. Le PM Modibo Keïta doit faire tombée toute les tête fautifs.

  76. Encore le Parena pour plonger le pays dans des discutions inutiles. Il est temps que Cette opposition malienne comprenne que nous ne sommes pas ouvert à des critiques sans proposition. Et que nous sommes des maliens qui partagent le bonheurs ainsi que les malheurs de ce pays. Que nous sommes avec le gouvernement pas pour des chiffres mais pour des résultats. IBK et le gouvernement font le plaisir des maliens. Nous sommes fiers de leurs bonne fois pour le Mali.

  77. Le PM doit vraiment prendre des décision très sévère contre le fautif de ce problème. Vue la situation de notre pays ce genre de problème doit être éviter. Le PM doit très vite punir les fautifs de ce dossier.

  78. Le Parena, toujours ouvert à des discussions sans importance, nous sommes avec le gouvernement car nous sommes conscients que le gouvernement ne peut être notre ennemie….

  79. Très compliqué de comprendre cela de la part de notre gouvernement, mais comme on le dit rien n’est impossible, mieux vaut d’essayé que de se dire comme quoi c’est impossible…

    Je souhaite que le gouvernement mette les choses à la claire le plus vite possible…
    Vive la république.

  80. Le Parena n’attend que cela, une erreur de la part du gouvernement.
    Je crois que nous devons accepter les excuses de notre très cher gouvernement qui vient de s’excuser de la situation. Le premier ministre vient d’apporter des explications et pour le compte de chacun des maliens de leurs dignités et de leurs honneurs, ce n’est pas facile, mais prenons les choses avec compréhension.

    • Je suis d’accord avec toi, ce n’est pas facile, ce n’est pas non plus impossible de comprendre et de donner une chance de réparé les erreurs commis.

  81. Au fait le premier ministre Modibo Keita n’est pas courageux du tout sinon voila l’occasion pour lui de tirer sa révérence et de démissionner cela allais être digne de sa part mais il est à l’image de son mentor (ibk). Il n’est jamais trop tard au lieu de se mettre à chercher la petite bête il doit rendre le tablier car s’il y a responsabilité, le coordinateur du gouvernement c’est lui, le suivie de l’action gouvernemental c’est lui le control des taches c’est lui quoi encore qu’il arrête de tenter de nous faire croire l’incroyable. Le premier responsable c’est lui ensuite vient le ministre des affaires étrangère, le ministre des finances , et le plus gros est le président qui ne maitrise rien car tout les jours il parle de l’on la minusma alors pourquoi oublier de vérifier si le pays est en règle vis à vis de l’organisation du point de vue cotisation? Monsieur le premier ministre prener votre responsabilité l’histoire vous jugera sinon vous allez faire HONTE aux MANDEKAS (c’est un conseil) sinon vous sortirez par la petite porte.

  82. C’est l’ambassadeur du Mali aux Nations Unies qui était censée connaître si le pays est à jour avec ses cotisations ou pas. Mais il n’est pas seul dans cette histoire, il y a aussi le personnel du trésor qui doit subir aussi des sanctions.

  83. La vérité dans cette triste réalité est que c’est l’ambassadeur du Mali aux Nations Unies qui est responsable de cette humiliation. Raison pour laquelle il a été relevé de ses fonctions après la suspension.

  84. Nous voulons de la part des autorités des sanctions contre les fautifs pour qu’une telle chose ne se reproduise plus dans notre. Notre pays vient d’être humilié sur la scène internationale.

  85. C’est vraiment de la honte. Qu’est-ce qui a pu conduire notre pays à cette suspension? MA question est aux autorités du pays. Si le PM ne prend pas sa responsabilité dans cette affaire, c’est au président de le faire.

  86. Les maliens que nous sommes ne veulent pas que leur pays soit chaque fois humilié par une seule personne ou un groupe de personnes au concert des nations. C’est vraiment de la honte cela. 👿 👿

  87. Cette suspension est une honte pour notre pays. Le président de la république, Ibrahim Boubacar Keïta doit faire en sorte que cette suspension soit annulée pour que nous puissions parler de nos problèmes aux sommeils des grandes nations.

  88. Le président de la république, le premier ministre et toute l’équipe gouvernementale sont mis devant les faits. Le Mali traverse déjà une crise multidimensionnelle, on ne saurait accepter une telle défaillance provenant de qui que ce soit. Cette information doit être traités à la minutie et sanctionner les coupables. 💡 💡 😈 😈 🙄 🙄

  89. Je ne sais pas comment cette suspension ait pu arrivée? Les autorités sont toutes interpellées dans cette affaire. Il faut que les coupables soient punis pour cette humiliation qu’ils ont infligé à notre pays.

  90. C’est l’attitude de certains faux cadres irresponsables qui nous ont conduit à cette situation. On ne peut pas les pardonner et on veut que des sanctions en découlent. C’est décevant que notre pays soit suspendu par les Nations Unies.

  91. Nous remercions le Parena pour avoir été le premier à donner l'information de la suspension de notre pays, aux Nations Unies pour non-paiement de cotisations de 2 ans, au peuple. Et nous l'exhortons à continuer de la sorte et à mettre un terme aux critiques sans argumentation.

    • Fily, désolé! Le Parenanefait jamais de critique stérile. Chaque fois que ce parti dénonce, il propose SA solution. C est constant. Revois toutes les déclarations, tous les communiqués du parti du bélier blanc. Exples: ici il denoncé l’humiliation et propose que le gouvernement nous explique comment c est arrivé et paie immédiatement ce que le pays doit a l’ONU. Sur le communiqué relatif au 3 eme gouvernemt Modibo Keita il denoncé le manque de cohérence dans la gestion de l Etat qui crée la direction nationale de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique et, une semaine plus tard, scinde ce département en deux, comme en septembre on avait enlevé la coopération internationale des affaires étrangères et trois mois après, on les rassemble. Propositions du Parena: un gouvernance de vision et non un pilotage à vue.

  92. Les têtes doivent tombées dans cette affaire. Le premier ministre étant le chef du gouvernement doit mettre la pression sur le ministre tutelle de cette situation et au tour de ce dernier de trouver au niveau du trésor les coupables et les faire assumer leur acte.

  93. Du n’importe quoi. il devrait avoir d’autre priorité qui n’est pas celui la. Le démarrage des travaux de route Koulikoro-Bamako, lutte contre la corruption, la construction du Pont de Kayo, la rénovation des routes dans la ville de Bamako, le tronçon Sevare-Gao, Kati-Diema, etc… Augmenter la capacité de nos hôpitaux et de nos centres de santé , réduire le cout des produits de première nécessité sont éléments que le peuple Malien a besoin pour sa survie.

Comments are closed.