Remise du rapport annuel 2018 du Vérificateur général au Président de la République : « Les irrégularités financières et budgétaires sont adressées à la Cour suprême et au pôle économique “

9

Le Président de la République, Chef de l’Etat , Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, a reçu en milieu d’après-midi du 4 juillet 2019 , le Rapport annuel 2018 des mains du vérificateur général, M. Samba Alhamdou Baby. Ledit rapport 2018 remis au Président de la République , est la synthèse des observations , analyses , critiques et suggestions formulées par le Vérificateur général au titre de l’exercice 2018. Il est le fruit de 10 missions de vérification conduites , au titre 2018 notamment 6 vérifications de suivi des recommandations formulées par de précédents travaux , 2 vérifications de performance et 2 vérifications financières .

Selon le Vérificateur général, d’importantes irrégularités et des manquements notoires ont été relevés au sein de plusieurs structures, aussi bien dans le dispositif de contrôle interne que dans la gestion financière.

Face à ces révélations et conformément aux dispositions de la loi instituant le Vérificateur général, les irrégularités financières et budgétaires décelées à l’occasion de ces deux missions de vérification financière , ont été adressées au Président de la Section des Comptes de la Cour Suprême et au Procureur de la République, chargé du Pôle Économique compétant » a déclaré le Vérificateur général, avant de remettre son Rapport au Chef de l’Etat.

Le Président de la République dans son engagement constant en faveur de la bonne gouvernance,  a instruit au gouvernement, de prendre les mesures idoines  pour trouver des solutions aux dysfonctionnements constatés et recensés par le Vérificateur Général. Le Chef de l’Etat a profité de l’occasion pour saluer et remercier les partenaires techniques et financiers du Mali qui accompagnent notre pays pour le renouveau de son administration.

Comme perspective le bureau du Vérificateur général envisage prochainement de se pencher sur l’évaluation des politiques publiques , une initiative du Président de la République. Pour la mise en œuvre de cet agenda qui vise à améliorer la gouvernance de notre pays, le bureau du Vérificateur général mise sur l‘accompagnement des partenaires techniques et financiers notamment la Coopération Canadienne, l’Union Européenne à travers le 11 è FED, la Banque Mondiale.

Le rapport sera rendu public au cours d’une conférence de presse très prochainement selon le bureau du Vérificateur général.

La cérémonie solennelle de remise qui a eu lieu dans la salle des banquets du Palais présidentiel de Koulouba , a été précédée de la présentation dudit rapport synthèse en présence des membres du Gouvernement dont le Ministre de la Justice Garde des Sceaux, du Ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, Porte-Parole du Gouvernement, et des proches collaborateurs du Président de la République.

Cellule de Communication et des Relations Publiques de la Présidence de la République

 

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. FAAROHW, KAAFAAROHW, MAA SEBE DENW! BUDGET WA? BODAH-JET DOH, LAISSEZ NOUS CULTIVER CE QUE NOUS MANGEONS ET MANGER CE QUE NOUS CULTIVONS, L ARGENT SI NOUS LE VOULONS DOIT NOUS APPARTENIR!

    ….L ARGENT PAPIER DES ABRAHAMIQUES POUR ASSERVIR….

    ….LE VIDE DE SENS MONETARIME ESCLAVAGISTE, LES ABRAHAMIQUES ET IMPRIMENT ET FIXENT LA VALEUR DE HEURE DE TRAVAIL DU MEME SPECIALISTE AU BURUNDI ET A ROME…

    …LE PRIX DE LA TOMATE CULTIVEE AU VATICAN PAR LE PAPE ET CELUI DE L AUTRE CULTIVEE PAR MA GRANDMERE AU PEROU…

    …L ABRAHAMIQUE IMPORTATEUR- EXPORTATEUR EST TOUJOURS L ARBITRE- JUGE, LE FINANCIER -BANQUIER ET LE POLICIER- DOUANIER….

  2. Un cirque qui doit cesser maintenant. Combien de rapports ont été déposés par le BVG, et qu’est-ce-que les autorités maliennes en ont fait de ces rapports? ils ont été jetés dans des tiroirs car au Mali, on ne touche pas aux”grands”.

  3. Huuunnnn….Ce pays n’a jamais manqué de rapports. Des bons et mauvais rapports que personne ne lit, et qui finissent toujours leurs cycles de vie chez la vendeuse de galettes du mon quartier.
    L’intelligence humaine serait de faire une analyse rétrospective des précédents rapports avant d’en produire des nouveaux.
    Je suis d’accord avec @Pkagame, il y avait aucune raison de créer OCLEI avant de faire le bilan des années d’existence du bureau du vérificateur général.

  4. Le grand problème du Mali, c’est le social mal compris ! Tant que l’intervention de la famille, des religieux seront vivace, le pays ne se développera pas !
    Tu voles, tu tues, tu détruits l’environnement … avec intervention des beau parents, les oncles … Des marabouts des clergés des féticheurs … Aucun dirigeant peux dire Non ! Très dommage pour le pays !
    Peut être qu’il est possible de voter une loi a l’Assemblée Nationale du Mali : Interdire d’intervenir contre les fossoyeurs du Pays 🤣🤣🤣

  5. Tout à fait cher Pkagame, j’ai toujours décrié l’existence du BFG car nous avons des rapports qui sont “pondus” chaque année mais il n’y a aucune suite. La structure en elle a un budget considérable pour un travail sans effet au finish. Et pour en rajouter cette farce voila qu’on nous sort une autre structure contre l’enrichissement illicite laquelle produit les mêmes effets”zéro” …Ehhh Mali à quant l’avènement de cette race de dirigeants qui auront une vision et un rêve pour ce pays.

  6. Pkagame: des structures bidon dont les budgets valent des milliards annuels: un autre mal parmi les 1000 maux du Mali.

    Le bureau du VEGAL ne sert a rien au Mali …. depuis son ouverture la gabegie et les surfacturations sur les budgets de l’État se sont plutôt aggravées. Donc ce bureau n’a reellement pas sa raison d’être. Imagine qu’on est encore en train d’ajouter d’autres bureaux bidon budgétivores sans-effets …OCLEI etc.. c’est simplement un cercle budgétivore, où on bousille nos maigres ressources a travers des surfacturations (matériels pacotilles et services médiocres vendus a l’État ) et ce même état donc fait semblant de lutter contre la fraude et la corruption en créant de nouvelles structures budgétivores qui lui font saigner davantage pour zéro 000 résultat. Il y’ a au moins une quarantaines des structures et ministères bidon a fermer sans délai.. on peut citer entre autre:
    – VEGAL
    -OCLEI
    – ANASER
    – AGEROUTE
    – ” AUTORITÉ ROUTIÈRE”
    – MINISTRE DE “REFORME DE L’ÉTAT”
    – MINISTRE DE SOLIDARITÉ”
    – “MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT” etc..

    Leurs budgets pourront servir a réaliser plusieurs autres projets importants. A la place des trois structures bidon AAA (ANASER-AGEROUTE-AUTORITE ROUTIÈRE) il faut mettre une AGENCE NATIONAL INTÉGRÉE DES ROUTES …. moderne et sérieuse. Et une AGENCE NATIONALE POUR LA PROTECTION DE L’ ENVIRONNEMENT a la place du lourdeau ministère bidon qui n’a jamais rien réalisé de concret .. qui n’arrive même pas a éliminer des simples plastiques de notre environnement, moins encore autre!

  7. Pkagame: des structures bidon dont les budgets valent des milliards annuels: un autre mal parmi les 1000 maux du Mali.

    Le bureau du VEGAL ne sert a rien au Mali …. depuis son ouverture la gabegie et les surfacturations sur les budgets de l’État se sont plutôt aggravées. Donc ce bureau n’a reellement sa raison d’être. Imagine qu’on est encore en train d’ajouter d’autres bureaux bidon budgétivores sans-effets …OCLEI etc.. c’est simplement un cercle budgétivore on bousille nos maigres a travers les surfacturations (matériels pacotilles et services médiocres vendus a l’État ) et ce même état fait semblant de lutter contre la fraude et la corruption en créant de nouvelles structures budgétivores qui lui font saigner davantage pour zéro 000 résultat. Il y’ a au moins une quarantaines des structures et ministres bidon a fermer sans délai on peut citer entre autres:
    – VEGAL
    -OCLEI
    – ANASER
    – AGEROUTE
    – ” AUTORITÉ ROUTIÈRE”
    – MINISTRE DE “REFORME DE L’ÉTAT”
    – MINISTRE DE SOLIDARITÉ”
    – “MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT” etc..

    Leurs budgets pourront servir a réaliser plusieurs autres projets importants. A la place des trois structures bidon AAA (ANASER-AGEROUTE-AUTORITE ROUTIERE) il faut mettre une AGENCE NATIONAL INTÉGRÉE DES ROUTES …. moderne et sérieuse. Et une AGENCE NATIONALE POUR LA PROTECTION DE L’ ENVIRONNEMENT a la place du lourdeau ministère bidon qui n’a jamais rien réalisé de concret .. qui n’arrive même pas a éliminer des simples plastiques de notre environnement, moins encore autre!

  8. Le bureau du vérificateur doit être fermé…………. On n’a rien à faire avec cette structure inutile!!!!!!!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here