Tiébilé Dramé sur les chantiers de la renaissance nationale : Si je suis élu, je lancerais un appel à candidatures pour les postes de directeur de l''ORTM et de l''AMAP""

0

"Avec Tiébilé Dramé, un autre Mali est possible". Tel est le principal message des supports de campagne du président du Parena. Pour réaliser ce nouveau Mali, le gendre du président Konaré a initié ce qu”il appelle "les grands chantiers de la renaissance nationale", en douze points. Pour révéler au grand public cette ambition qu”il a pour le Mali, Tiébilé Dramé, la "force qui monte" a échangé avec la presse dans l”après-midi du vendredi 13 avril, au CICB. En présence de son directeur de campagne, le respectable Me Hamidou Diabaté et de plusieurs membres du Comité Directeur du parti.

Dès l”entame de son discours, Tiébilé Dramé a martelé avec force conviction qu”un " autre Mali est possible, nécessaire, indispensable.

Au soir du 29 avril, il nous faut réaliser l”alternance. A jour J-16, j”invite les Maliennes et les Maliens à préserver leur chance en se mobilisant. En 2002, j”étais de ceux qui se sont investis pour faire élire le président sortant. Cinq ans après, nous avons devant nous un champ de déception, de ruine. Je suis candidat parce que les camarades et moi estimons que la démocratie, la morale publique sont en danger.

Le président sortant a évité d”engager les réformes indispensables. Conséquences : les institutions sont affaiblies, la radio et la télévision nationale sont en dérive et n”ont rien à envier à celles de la Corée du Nord. Le culte de la personnalité a pris le pas sur la gestion de l”Etat. Si nous ne prenons garde, les fondements de la démocratie seront sapés par le candidat ATT. C”est pourquoi, nous croyons fondamentalement que la mise en œuvre des grands chantiers de la renaissance nationale, en 12 points, pourra bien changer le Mali".

Il s”agit en premier lieu de la réforme de l”école qui consiste à tourner dos au sur place. La première mesure de Tiébilé Dramé serait de faire en sorte que l”école dure 9 mois. Ensuite, il ouvrira des internats pour permettre l”intégration et le brassage ethnique et culturel. Il exigera également dès octobre 2007 que les élèves et étudiants entonnent tous les matins l”hymne national afin de réveiller leur fibre patriotique et civique. Le candidat Parena compte engager un débat national afin de relancer l”école malienne. Il a enfin plaidé pour l”harmonisation des programmes scolaires et universitaires au sein de l”espace UEMOA.

" L”école est une question de vie ou de mort. L”enseignant doit être l”épicentre de l”école. Il doit retrouver sa place et son prestige d”antan. Je suis heureux de constater que des professeurs prennent conscience et interpellent ceux qui aspirent à la présidence de la République»

Le deuxième point porte sur la lutte contre la pauvreté à travers une véritable sécurité alimentaire. Suit une politique agricole qui " n”a rien à voir avec l”improvisation, la mécanisation de l”agriculture avec des tracteurs sans charrue, ni moissonneuse ni semoir. Dans l”improvisation et la précipitation, des tracteurs ont atterri pour des visées électoralistes chez des citoyens du Mouvement Citoyen»

Le quatrième point concerne une politique de santé : " sur les 753 centres de santé communautaires, 147 seulement ont un médecin et 142 une sage femme. Il faut une nouvelle politique pour équiper et doter tous les centres de santé de personnel adéquat ".

Pour la politique extérieure, Tiébilé Dramé entend construire une "Maison du Tounkaranké" pour l”accueil, l”étude, le conseil de nos compatriotes de la diaspora. "Les Maliens de l”étranger sont au cœur de notre politique extérieure".

Les accords d”Alger, la politique culturelle, minière, la jeunesse du Mali, l”élevage, la panne du secteur coton et l”emploi des jeunes occupent une place importante dans les grands chantiers de la renaissance nationale.

En outre, Tiébilé Dramé une fois élu, entend lancer un appel à candidatures pour les postes de directeur Général de l”ORTM et de l”AMAP. Ceux-ci seront désormais recrutés, à en croire le candidat Dramé, sur la base d”un cahier de charges bien défini. Il veut également aider la presse à travers l”indexation au budget national de la subvention que l”Etat accorde aux médiats et la formation des journalistes entre autres.

Chahana TAKIOU

Commentaires via Facebook :

PARTAGER