AMAP et AGETIC : De bonnes perspectives

0

L’Agence Malienne de Presse et de Publicité (AMAP) a tenu, lundi 4 mars dernier, la 37è session ordinaire de son conseil d’administration. C’était sous la présidence du ministre de l’Economie Numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré, en présence du Directeur général de l’AMAP et de l’ensemble des administrateurs.

Cette session s’est tenue sous le signe de l’innovation et de la mise en œuvre de nouveaux engagements, afin de mettre la structure au diapason de la technologie et à la hauteur des attentes des populations.

Au chapitre des perspectives, le ministre  de l’Economie Numérique et de la Communication a engagé les administrateurs à prendre des mesures pour améliorer la qualité du quotidien national l’Essor et à lancer, très prochainement,  des suppléments à savoir : l’Essor-Sport et l’Essor-Culture. Il a également été question de l’élaboration des applications mobiles  de l’ESSOR  et du Journal Kibaru, lesquelles applications permettront de combler véritablement les attentes  de nombreux clients.

A noter qu’à l’issue des travaux de cette 37è  session ordinaire du conseil d’administration de l’ AMAP, les administrateurs ont examiné et adopté les rapports d’activités de l’exercice écoulé,  le programme d’activités de l’exercice en cours et le budget  de 2019. Le budget  de l’AMAP pour l’exercice 2019 est arrêté, en recettes et en dépenses, à plus de 3,83 milliards FCFA.

Visiblement satisfait des résultats de l’exercice écoulé, le ministre de l’Economie Numérique a saisi cette occasion pour exhorter  les administrateurs de l’AMAP à maintenir ce cap en exploitant, davantage, les opportunités qu’offrent les nouvelles technologies et de la communication.

L’AGETIC SE CONTENTERA AVEC 2,87 MILLIARDS FCFA

Par ailleurs, le ministre Touré a présidé, mardi 5 mars, l’ouverture de la 15è session ordinaire du conseil d’administration de l’Agetic, une structure stratégique relevant de son département. Contrairement à l’AMAP, le budget de 2019 de l’Agetic a été revu à la baisse. Il a été arrêté, en recettes et en dépenses, à la somme de 2. 870. 724. 000 FCFA soit une diminution de 0,96%.

Malgré cette diminution du budget, l’Agetic, aux dires du ministre de tutelle, se porte de mieux en mieux. Les fonds propres de l’agence sont passés de 12% des ressources en 2017 à 31% en 2018.

L’Agetic fait partie des premières structures mises en place par l’Etat pour la promotion des nouvelles technologies de l’information et de la communication. La modernisation de l’administration publique, le développement et l’entretien de l’intranet dans l’administration, l’extension du réseau d’intranet et d’internet à travers le pays sont, entre autres les missions principales de l’Agetic.

A.B.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here