Deuxième numéro de la rencontre de partage d’expériences entre les aines et les cadets de la presse de l’ASSEP : Invité sur le plateau de « Une vie, une expérience »,Sambi Touré rend hommage à notre confrère feu Chouadou Traoré

0

Le samedi dernier,  le deuxième numéro de rencontre de partage d’expériences entre les aînés et les cadets de la presse, dénommée « Une vie, Une expérience », recevait comme invité, M. Sambi Touré, Directeur du Centre D’Information Gouvernemental du Mali (CIGMA) non moins promoteur et fondateur du quotidien Info-Matin. Au cours de cette rencontre, l’invité a fait un zoom sur son parcours dans la presse et aussi sur sa carrière politique.Il  a tenu à rendre hommage à certains anciens, dont son ancien mentor, feu Chouadou Traoré.  La police du débat était assurée par le président de l’ASSEP, M. Bassidiki Touré.

Parlant de sa vie, Sambi Touré a rappelé   à la jeune génération, ses calvaires et ses expériences dans les domaines de l’investigation, les exhortant  à travailler et de ne pas avoir peur de la prison, qui selon lui est une expérience de plus. Aux directeurs de publication, il les conseille de faire le journalisme d’information et de se passer de celui de communication.

A le croire, sa carrière a évolué  après son arrestation dans l’affaire dite « la maitresse du Président ». Selon lui, quand il était en prison, il a côtoyé des hommes de référence qui lui ont beaucoup appris.

Parlant de sa carrière politique, il se réjouit de militer dans un parti. Mais aussi incohérente que puisse être sa logique à notre sens, notre confrère s’indigne du fait que les textes n’interdissent pas aux  journalistes de faire de la politique, alors qu’il se réjouit par ailleurs de militer dans un parti politique. Indéchiffrable non ? Il s’est  réservé de se prononcer sur les motifs qui l’ont débarqué de la cellule de communication de  Koulouba.

S’agissant de ses liens avec ses anciens collaborateurs, l’invité Sambi Touré  a fait observer une minute de silence à la mémoire des anciens. Il a, à cet effet rendu un vibrant hommage à son mentor Chouadou Traoré. A la question d’un confrère sur la séparation brutale entre lui et Chouadou, l’invité estime qu’il a toujours entretenu de bons rapports avec son défunt mentor, mais qu’il y a un temps pour tout. Qu’ils étaient seulement arrivés à la fin de leur collaboration et qu’il a décidé de se prendre en charge en créant son journal Info-Matin.

Flani SORA

Notre Voie

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here