Gestion d’entreprise : Bassidiki Touré, un patron de presse exemplaire !

0

Le Fondateur et Directeur de publication du journal hebdomadaire ‘’Le Guido’’ et non moins Secrétaire Général de l’Association des Editeurs de la Presse Privée du Mali(ASSEP), Bassidiki TOURE, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est un patron de presse exemplaire.

Contrairement à beaucoup de Directeurs de Publication, il a l’esprit de partage et le sens élevé de la responsabilité. Connaissant bien que la réussite d’une entreprise de presse, en l’occurrence un journal, dépend des ressources humaines, Bassidiki  traite ses journalistes avec une grande attention. Il les a inscrits à l’Institut national des prévoyances sociales(INPS) et à l’Assurance maladie obligation(AMO) et ce, après leur avoir assuré un salaire mensuel.  Tout acte tentant à mettre ses agents dans les meilleures conditions de travail.

En un  mot, Bassidiki TOURE  a fait  du  bon traitement du personnel du journal ‘’ Le Guido’’ son cheval de bataille.

Défenseur infatigable des jeunes reporters !

Il n’est de secret pour personne les conditions réelles des jeunes reporters.  Beaucoup de jeunes reporters sont méprisés et maltraités par certains Directeurs de publication. L’actuel Secrétaire Général de l’ASSEP n’est pas ceux-là.  Pour preuve, il s’est toujours battu pour l’amélioration des conditions des jeunes reporters sur le terrain. Il est parmi les rares Directeurs qui se dressent contre des  membres de l’ASSEP pour l’amélioration des conditions des jeunes journalistes.

Aimable et généreux, Bassidiki intervient partout  pour défendre la cause de ses confrères. Sociable et humaniste, on le voit omni présent dans toutes les cérémonies de ses confrères ; cérémonies auxquelles, il contribue conséquemment.

En tout cas, Bassiki TOURE est l’incarnation d’un très bon type de patron de presse ; il est d’ailleurs parmi les  Directeurs de publication qui se battent pour l’application de la Convention collective. Si seulement si les autres Directeurs s’inspiraient de l’exemple  Bassidiki TOURE.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER