Radio Afrika : une radio panafricaine au cœur des grands événements !

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le lundi 23 novembre 2015 dans sa salle de conférence de la Galerie Médine sise à Médina-Coura, un jeune talentueux et ambitieux, dénommé Mody Touré, a expliqué les tenants et les aboutissants de son nouveau projet, «Radio Afrika». Il était assisté à cette présentation aux hommes de médias par quelques-uns de ses collaborateurs.

0

«Radio Afrika» est un concept innovant, initié par un jeune Malien, Mody Touré, qui invite le continent africain au cœur d’événements socio-culturels par le biais d’une plate-forme radiophonique. Celle-ci permet aux événements qui l’accueillent de résonner auprès des populations africaines. «Radio Afrika» est une passerelle entre les continents grâce à ses radios-relais en Afrique et en Occident. Une radio créatrice de liens entre deux réalités parfois diamétralement opposées, entre deux mondes qui se réunissent quelques jours autour de la culture. Comme c’est une radio flottante dans l’espace du visible et du sonore, «Radio Afrika» donne tout son sens aux droits à la liberté d’opinion, d’expression et d’information ainsi qu’à la liberté des médias qui, respectivement, résument les fondements d’une Nation démocratique solide.

 

Du fait que les artistes africains sont parfois mal connus chez eux, leur popularité en Afrique n’est pas relayée sur les territoires africains. C’est pourquoi, le jeune Mody Touré dira qu’il est nécessaire de faire connaitre les artistes africains et la culture africaine dans le monde entier et sur le continent africain. D’où l’idée de la création de cette «Radio Afrika» qui a pour a vocation de rapprocher les communautés africaines sur le continent, mais également partout dans le monde et de faire retentir, avec des radios partenaires, sur le sol africain, les échos des événements africains organisés hors du continent.

 

À ses dires, le point de départ de ce projet se trouve dans la plus profonde tradition africaine où, via la transmission orale, nous, Africains, perpétuons l’héritage de la mémoire issue de nos sociétés traditionnelles. Ce projet de radio flottante poursuit cet objectif en le dotant de moyens techniques innovants qui permettent désormais de construire des ponts entre différentes  sociétés, communautés, pays à travers le continent africain. Ce projet ne s’adresse pas seulement aux communautés africaines, mais à toutes celles et tous ceux qui aiment l’Afrique ou aspirent à la connaître en profondeur, pas uniquement par le prisme des guerres et des crises que le continent n’a de cesse de traverser.

 

La particularité de cette radio de qualité, légère et mobile, selon le conférencier, est qu’avec son studio nomade, elle part à la rencontre des artistes, des populations, des acteurs culturels, des festivaliers et en direct des sites, elle rend compte des moments forts qui s’y déroulent. «Radio Afrika se connecte via téléphone ou via internet à une radio partenaire qui reçoit alors en direct les programmes concoctés par notre équipe. Un autre animateur d’une radio partenaire qui se trouve partout en Afrique peut donc, lui aussi, interagir avec le correspondant de Radio Afrika et ses invités», a précisé l’initiateur Touré.

«Je porte ce projet depuis plusieurs années. Et avec recul, je vois que Radio Afrika est devenu une radio essentielle dans le paysage radiophonique africain. Les artistes, les organisateurs de spectacles, de festivals ou de concerts reconnaissent qu’il y avait un grand besoin d’une radio comme celle-ci pour assurer leur promotion et la diffusion des musiques africaines», a-t-il ajouté.

 

À retenir que le jeune Mody Touré a participé au concours «France s’engage au Sud» auquel plus de 1000 candidats ont postulé. Au bout du compte, il a eu 10 lauréats mais par la belle initiative de Mody Touré, il a été honoré par le jury pour le «Prix spécial».

Seydou Karamoko KONE

PARTAGER