Election du président de la Maison de la Presse : Dramane Aliou Koné succède à Makan Koné

0

maison presseC’est désormais chose faite. Dramane Aliou Koné, ancien président de l’Assep et non moins directeur de publication du  quotidien privé «l’Indicateur du  Renouveau » prend les commandes de la prestigieuse « Maison de la Presse ». Cette élection du tout nouveau président est intervenue le Samedi dernier,  suite à un renouvellement du bureau, à la tête duquel,  celui-ci a été choisi à l’unanimité.

Cette élection intervient suite à une convocation de l’organe dirigeante qu’est  l’assemblée générale. Durant ces assises,  c’est à l’unanimité des 18 voix mandataires des corporations de la presse malienne que Dramane Aliou Koné a été élu à la présidence de la Maison presse, pour un mandat de quatre ans. Pour cette tâche, il sera assisté par six autres membres : Daouda Mariko actuel président de l’Urtel et non moins directeur de la radio « Kéné » de Sikasso, 1er vice-président ;  Alexis Kalembry directeur de publication du journal « Les Echos » et délégué de l’Ujplf , 2ème vice-président ; Dado Camara directrice de publication du journal « L’Annonceurs » et déléguée de l’Ajpm, trésorière ; Baye Coulibaly, de l’Amap, trésorier adjoint ; Mamary Koné de l’Ortm, 1er rapporteur général; Bandé Moussa Sissoko journaliste à l’Amap et délégé de l’Unajom, 2ème rapporteur général. A cette élection, un comité d’experts a été mis en place.

 

Egalement, un comité  composé 3 membres avec voix délibératives a été élu. Il s’agit  de Filifing Diakité du Rjprodh comme président; avec pour 1er rapporteur, Fatoumata Traoré de l’Urtel ; et comme 2ème rapporteur, Ibrahima Ciré Coulibaly du Réseau des journalistes pour la lutte contre la corruption. Deux autres membres avec voix non délibératives ont été désignés. Il s’agit de Fanta Diallo de l’Apac et de Ramata Diaouré du Rjprodh. Le ministère de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication et l’Institut Panos sont d’office membres avec voix consultatives.

 

Emu  de la confiance que ses pairs viennent de lui témoigner en plaçant  à la Maison de la presse, Dramane Aliou Koné n’a pas caché son émotion et a remercié tout le monde.  A  le croire, les attentes de la presse malienne sont nombreuses. « Nous savons que la Maison de la presse n’est pas ce que nous souhaitons qu’elle soit», a-t-il souligné. Ensuite, il dira que dès le weekend prochain, une séance de travail réunira à Sélingué, lui et ses collaborateurs, pour mieux plancher rapidement sur les dossiers urgents de la presse malienne. Le moins qu’on puisse constater, c’est que le bilan de Dramane Aliou Koné à l’Assep, pour deux mandats consécutifs, aura été déterminant pour son élection. Il se dit déterminé à  travailler encore plus pour l’émergence de la presse malienne.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER