CANAM : Sur la rampe de la performance et de l’universel

1

La Caisse nationale d’assurance maladie avance sans tambour battant et la crise qui bat son plein au Mali ne paraît guère la distraire de sa trajectoire ascendante. En atteste pour le moins la reconnaissance des ses performances à l’échelle internationale, à travers notamment son accession à la version 2015 de la certification ISO 9001. La révélation a été faite, la semaine dernière, par le DG de la CANAM en personne, Boubacar Dembelé, lors de la traditionnelle rencontre d’changes entre sa structure et la presse malienne. Ce nouveau statut est indicatif en effet de la qualité du système de management qui caractérise la CANAM ainsi que de son degré d’engagement et de motivation pour la satisfaction des assurés dans les différentes prestations de service qu’elle leur offre. Au nombre de ses produits figure, comme on s’en doute, l’Assurance Maladie Obligatoire qui fait des merveilles dans l’accès à la santé de nombreuses catégories de citoyens, en résistant vaillamment aux défis inhérents à la fraude et autres formes de prise en charge indus. Ce phénomène passera très probablement de la réalité à un mauvais souvenir avec les progrès qui s’annoncent. Et pour cause, lors de la même rencontre avec les journalistes, les décideurs de la CANAM ont affiché leur détermination irréversible à franchir diablement le pas du Régime d’Assurance Maladie Universel (RAMU), qui va consister à étendre le bénéfice des prestations sociales de la structure à toutes les catégories de la population. «Si l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) ne prenait en charge que les fonctionnaires et les salariés, la donne va bientôt changer avec le RAMU qui permettra à l’ensemble de la population malienne d’accéder à une assurance maladie unique qui couvrira toutes les catégories sociales par des mécanismes appropriés. C’est un processus long, mais pas illusoire. Beaucoup de pays ont mis des années à le mettre sur pied. Avec de l’effort et de l’abnégation, nous allons y parvenir aussi», a assuré le Dg à l’ouverture des échanges CANAM-JCAR

A K

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Pauvre CANAM, vous allez encore tout détourner en incriminant vos honnêtes contribuables comme ça se fait chaque année, d’ailleurs vous allez encore retirer d’autres produits très utiles à ces pauvres contribuables et en fin d’année vous déclarerez des milliards bénéfices alors que vos contribuables sont mal ou pas servi, quelle honte? Quelle ignominie? Quel comportement éhonté? Vous êtes des diables et des Satan personnifiés, seul Allah saurait vous punirez à juste titre comme vous le méritez cela très prochainement. Nous sommes sûrs que cette assurance à un avenir très sombre car elle est bâtie sur du mensonge et la tricherie qu’Allah déteste.
    A la CANAM les choses se déroulent exactement comme au Mali d’aujourd’hui en miroitant le mensonge comme la vérité qui finira toujours par se manifester sans équivoque. Alors qu’il suffit de jouer franc jeu à tout les niveaux et les choses marcheraient comme sur des roulettes. Pourquoi mentir pendant qu’on dire toute la vérité e mettant chaque chose à la bonne place et c’est tout.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here