Forum national des jeunes pour le repositionnement de la planification familiale : Les jeunes s’engagent pour l’espacement des naissances

0

Venus des 8 régions du pays et du District de Bamako, sur convocation du Conseil National de la Jeunesse (CNJ), les jeunes du Mali ont pris part à un forum sur le repositionnement de la planification familiale. C’était la semaine dernière dans la salle des conférences de la Maison des Ainés de Bamako. Trois(3) discours ont sanctionné la cérémonie d’ouverture dudit forum.

Pour  le président du CNJ, la planification familiale est une thématique importante fortement inscrite dans l’agenda de son organisation. A titre, il relève de sa responsabilité de présider aux destinées actuellement de cette jeunesse. Donc, la  planification familiale faisant appel aux différentes questions de populations et de développement doit suffisamment être promue pour une amélioration de  l’état de santé de nos populations dont les indicateurs restent en deçà des espérances malgré les efforts de l’Etat et de ses partenaires a-t-il avancé le président.

Le président a aussi rappelé  quelques chiffres du taux de mortalité aussi bien maternelle qu’infantile. Celles-ci sont entre autres de 368 pour 100 000 naissances vivantes et 98 pour 1 000 selon l’Enquête Démographique et de Santé de 2012-2013 (EDS).Egalement la population de notre pays reste très jeune avec plus de 46% qui ont moins de 15 ans selon le Recensement Général de la Population et de l’Habitat de 2009.  Le président du a aussi profité de cette tribune pour remercier et encourager le gouvernement et de ses partenaires pour les efforts réalisés et entrepris à travers les différents plans et programmes de développement sectoriels et intersectoriels par rapport à ces questions de santé et de population.

Le représentant du PSI Mali, pour sa part  témoigne l’engagement de son organisation et ses partenaires pour l’appui technique et financier à de telles initiatives. C’est pourquoi, il n’a pas manqué de remercier ces différents partenaires techniques et financier dont l’appui technique et le soutien financier à travers  les différentes interventions sectorielles et intersectorielles ont permis la tenue de cette importante rencontre de la jeunesse du Mali autour d’un thème aussi important, a précisé le représentant du PSI Mali.

Le représentant du ministère de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille pour sa part dira que, la jeunesse reste l’avenir de toute nation ; raison pour laquelle nous avons besoin des jeunes leaders engagés dans la recherche du bien-être de nos braves populations.La recherche de ce nouveau type de jeune leader reste le défi majeur pour le Gouvernement du Mali qui ne ménage aucun effort pour renforcer le leadership de la jeunesse a-t-il souligné.

« Cela demande de la part des jeunes que vous êtes, une transformation, c’est-à-dire, des responsables tournés vers le développement de notre pays en l’occurrence le choix du collectif au détriment de l’individuel, le bien-être personnel » a poursuivi le représentant du ministre. De même,  l’engagement du gouvernement en cette période de sortie de crise, à faciliter et à accompagner les interventions des différents partenaires intervenant dans le domaine du renforcement de la jeunesse est très appréciable et voir salutaire a soutenu le représentant du ministre.

Diakalia M Dembélé

PARTAGER