Grossesse extra utérine : Les causes d’un dysfonctionnement

0

Dr. Coulibaly Mahamadou, Gynécologue Obstétricien, explique ici les dangers de la nidation et développement de l’œuf en dehors de la cavité utérine, la grossesse extra-utérine.

 “Chez l’espèce humaine, l’œuf fécondé (trophoblaste) s’implante au sixième jour post ovulatoire quel que soit le lieu où il se trouve contrairement à l’espèce animal où l’œuf s’implante uniquement dans la cavité utérine (l’endomètre)”, explique docteur Coulibaly Mahamadou, Gynécologue Obstétricien.

Pour lui, certaines causes des grossesses extra-utérines, (Geu), résultent d’un retard du transport de l’œuf par deux mécanismes : défaut de captation de l’œuf par altération de la fonction de captation du pavillon de la trompe, dans ce cas l’œuf restera abdominal ou ovarien. “Lorsqu’il y a un retard de captation, la Geu sera tubaire (ampullaire)”. L’arrêt ou le ralentissement de migration de l’œuf : dans ce cas l’œuf restera tubaire, fait partie des causes également.

La Geu survient à la suite des séquelles de chirurgie (cystectomie, myomectomie, plastie tubaire, appendicectomie etc…), des infections (40 à 60 %), de la pullule du lendemain (10 %), le tabac, l’avortement, hypoplasie ou rétrécissement tubaire, l’œuf malformé par lui-même.

Le docteur met également l’accent sur les signes qui sont les troubles du cycle menstruel (poly ménorrhée, oligoménorrhée, aménorrhée), douleur pelvienne ou hypo gastrique type coup de poignard, métrorragie minime faite de sang noirâtre, nausée vomissement, diarrhée, vertige voire un état de choc (pâleur, angoisse, extrémités froides, sueur profuse, nez pincé, dyspnée), épisode de lipothymie.

“Si elle n’est pas traitée à temps, la Geu rompue, peut entrainer la mort, la stérilité récidive. Pour le traitement, on peut faire recours aux médicaments ou à la chirurgie (coéliochirurgie ou laparotomie)”, explique Dr. Coulibaly.

Pour lui, pour mieux prévenir les cas de Geu, il faut éviter les avortements clandestins, ne pas abuser de la contraception d’urgence et prévenir les infections.

 

Bintou Diawara

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here