Lutte contre la Covid-19 : La protection civile du Mali offre 42000 masques et 400 kits de lavages des mains aux acteurs des marchés

0

Le Directeur général de la Protection civile du Mali a, à travers le projet hydromètre Mali, offert, aux acteurs des marchés du Mali, 42000 masques, 400 kits de lavages des mains, des savons et des gels hydroalcooliques dans le cadre de la lutte contre la covid-2019. Ledit don a été fait en présence du collectif des acteurs des marchés du Mali, Abdoulaye Cissé.

La protection civile du Mali, après pulvérisé 192 marchés à travers le Mali, continue ses actions de lutte contre le coronavirus dans ces lieux publics. Elle vient de donner un important dispositif de lavage de mains aux acteurs des marchés. Ledit don est composé de : 42000 masques, 400 kits de lavages des mains, des savons et des gels hydroalcooliques. Son coût estimé à 72 millions de francs CCFA.

Selon le DG de la protection civile, le colonel major Seydou Doumbia, ils ont pensé aux marchés pour ce don parce que ce sont des lieux  de retrouvailles d’une bonne partie de nos populations, donc des lieux peuplés.  « 400 dispositifs de lavage de mains, 42000 masques ont pu être confectionnés   grâce au financement de la banque mondiale. Aujourd’hui, nous sommes très heureux de remettre tout ce lot avec des gels, du savon à M. Cissé, le président du collectif des acteurs des marchés du Mali », a-t-il déclaré avant de préciser que ces kits sont destinés pour les marchés de Bamako et de l’intérieur.

Le colonel-major Seydou Doumbia a, enfin, appelé les acteurs du marché au respect des mesures barrières. « Je conseille enfin à l’observation stricte de tous les gestes barrières qui ont été édictés pour lutter contre cette maladie. Que tout le monde respecte la distanciation, le lavage des mains, le port des masques. C’est à ce prix que nous allons gagner la bataille contre le coronavirus », a-t-il laissé entendre.

Selon le lieutenant-colonel Cheick Fantamadi Koné, responsable du projet hydromètre Mali,  les masques sont de fabrication artisanale et sont lavables. « En ce qui concerne les masques de fabrication locale, il faut spécifier que ce sont des masques fabriqués par des artisans nationaux notamment les associations de femmes et de jeunes qui travaillent dans le cadre de la coupe-couture, et des associations de veuves des militaires qui travaillent dans les ateliers de couture », précise-t-il.

Il faut préciser que le projet hydromètre Mali est financé par la banque mondiale et le fonds vert pour le climat en accord avec le gouvernement du Mali pour appuyer les secteurs de la métrologie, de l’hydraulique, de la protection civile et du système d’alerte précoce contre tout ce qui est risque climatologique au Mali.

Boureima Guindo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here