Lutte contre le trachome dans la région de Koulikoro : Un financement global de plus de 60 millions pour le premier semestre 2019

0

La salle de réunion de la Direction Régionale de la Santé de Koulikoro a servi de cadre à la tenue de la rencontre de la commission régionale de pilotage de lutte contre le trachome,  mercredi 3 juillet 2019,  en présence des représentants des partenaires Sightsevers, et HKI. Cette rencontre a visé à présenter les activités menées dans la région dans le cadre de l’élimination du trachome au 1er semestre 2019.

Le chef de division santé de DRS,  Dr Youssouf Coulibaly, les Médecins Chefs des districts sanitaires de Banamba, Dioïla, Fana, Kangaba, Kati, Kolokani, Nara et Ouélessébougou ont pris part à cette rencontre.

Les représentants des Médecins Chefs de Kalaban Coro et Koulikoro, Les points focaux des Maladies Tropicales Négligées(MTN) des dix districts sanitaires de la région et les services techniques membres du comité de pilotage étaient également présents.

Dans son exposé, Dr Youssouf Coulibaly a expliqué que concernant la couverture géographique en Ivermectine, sur 1 552 villages prévus, 1 552 villages ont été couverts soit 100% du taux de couverture. Il a aussi ajouté que concernant la distribution d’ivermectine et le traitement d’onchocercose, sur une population cible de 2 177 947 habitants, 2 237 276 ont été traités pour une population totale de 2 722 434 habitants soit une couverture thérapeutique de 103% pour les huit districts sanitaires. Quant au stock d’ivermectine, l’exposant ajoute que sur un total de 5 916 256 comprimés, 5 482 132 ont été distribués, et 14 952 comprimés ont été cassés ou perdus. Le stock restant est de 359  447 comprimés. Et Dr Coulibaly d’ajouter que pour les autres cas de pathologie recensée, il y a eu 46 cas d’éléphantiasis contre 36 cas d’hydrocèle recensés. Il    son allocution en ces termes « Le bilan financiers de ces activités s’élèves à 59 447 560 millions dont 22 750 000 par le partenaire HKI et 36 697 560 par Sightservers International. La contribution locale s’est élevée à 1 419 100. Cependant la contribution globale s’est élevée à 60 866 660 FCFA. Concernant les perspectives du deuxième semestre 2019, il est prévu de poursuivre la campagne de distribution de masse dans les 8 districts couverts pour l’onchocercose (Dioila, Fana, Ouelessebougou, Kati, Kangaba, Kalaban Coro, Kolokani et Koulikoro), de poursuivre de traitement de masse dans 5 districts couverts pour la praziquantel pour Dioila, Fana, Kangaba, Koulikoro et Ouelessebougou et d’effectuer des enquêtes dans le cadre de l’élimination »

Recommandations :

Au terme de l’atelier, les recommandations et suggestions ont été formulées à savoir : Remonter les stocks restants des médicaments à la DRS avant le 21 juillet 2019 , Se rassurer du nombre d’effets secondaires causés par l’Ivermectine au niveau de certains CSCOM ; Approcher les collectivités pour leurs contributions ; Prévoir une journée de micro-planification avant la campagne ; Organiser le traitement de masse praziquantel ; Amender le canevas de restitution en ajoutant le taux de perte des médicaments, Régulariser la tenue des réunions de la commission régionale

Il a été recommandé aux partenaires d’augmenter le budget alloué à la mobilisation sociale, de doter les districts en médicaments de prise en charge des effets secondaires.

Ousmane Ladji Bamba/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here