Mali : 4 222 400 personnes, soit 20% de la population concernée par la vaccination contre la COVID-19

1

Au Mali, la première phase de vaccination  contre le COVID-19 a démarré dans la capitale malienne depuis le 31 mars dernier et devrait concerner  4.222 .400 personnes, soit 20%  de la population. Les autorités se mobilisent pour une meilleure adhésion  des populations à la campagne de vaccination.

L’inoculation des  doses de vaccins AstraZeneca AZD1222 produit par le Serum Institute of India (SII)  et acquis par le Mali sous la Facilité COVAX a démarré depuis  près de deux semaines. Les autorités régionales du district de Bamako veulent  briser la chaîne de transmission de cette terrible  pandémie qui a connu des fortes proportions de contamination ces derniers jours.  Le taux de contamination varie de 150 à 400 cas positifs par jour. Trop pour le chef de l’exécutif Mali, le Président Bah N’Daw, qui a présidé, le vendredi dernier, un conseil supérieur  de défense nationale contre la COVID-19. De nombreuses mesures restrictives allant à la fermeture des lieux de rassemblement.

Le district de Bamako, où le plus grand taux  de cas positifs, est retenu pour cette première phase de vaccination. Pour ce faire, la direction régionale du développement social du district de Bamako a entrepris une campagne  de plaidoyer  pour une meilleure adhésion. Cette campagne entamée depuis plusieurs jours a réuni au gouvernorat de Bamako   les chefs et coordinateurs de quartier, les leaders des associations féminines, des jeunes et les élus du district pour qu’ils soient des relais auprès de la base.  La capitale malienne  demeure la localité la plus touchée du pays avec 75% de cas de COVID-19, selon des indicateurs fournis par la direction régionale du développement sociale.

A travers cette campagne de plaidoyer,  les autorités du district  veulent  réduire la morbidité et la mortalité attribuables à la COVID-19. Sur le plan national, la campagne de vaccination contre la pandémie ciblera en premier lieu 4 222 400 personnes, soit 20% population totale. Selon la direction régionale du développement social, 844 480  agents socio-sanitaires, 1 266 720 personnes âgées de 60 ans et plus sont concernés par cette campagne en cours. Egalement  les 2 111 200 personnes souffrant d’autres problèmes de santé comme  l’hypertension artérielle, des problèmes cardiaques ou pulmonaires, le diabète, le cancer… seront vaccinées.

Le gouvernement est confronté  à un problème d’adhésion à la campagne de vaccination à cause des informations autour du vaccin AstraZenecca qui provient de l’occident. Et c’est ce défi que  les autorités du district de relever. « Le Mali a acquis le vaccin d’AstraZenecca de l’Inde et non celui fabriqué en Europe », explique  un agent de plaidoyer de la direction régionale du développement social.

« Le vaccin est sûr », insiste, à sont tour,  la directrice nationale de la solidarité et du développement sociale, qui a hissé sa carte de vaccination contre le COVID-19 en guise d’exemple devant la salle. Pareil pour le représentant du gouverneur qui a annoncé également devant les chefs de quartiers, les responsables des associations des jeunes  et des femmes du district qu’il a lui-même fait le vaccin. « Les effets de la mauvaise campagne sur le vaccin est très important dans cette situation », a déploré le représentant du gouvernorat, ajoutant que les autorités maliennes ne vont  jamais importer un vaccin  causant la mort des Maliens. Il faut noter que contrairement à beaucoup de pays  de fortes contaminations, où les stades ont été réquisitionnés pour inoculer la dose du vaccin au patient, au Mali, c’est plutôt  les hôpitaux, les Centres de Santé de Référence, les centres de santé communautaire, les quartiers, les villages, les hameaux qui  ont été retenus pour la vaccination.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Well as you all should know by now I am proponent of established treatment that guarantee life plus full recovery from Covid 19 infection. As Covid 19 evolves plus different versions rise it is reasonable to conceive version will rise that vaccines are not at all effective at treating therefore we need reliable treatment that withal is readily accessible to all having knowledge of how it work.
    Treatment I used featuring adding one half to full teaspoon of chlorine bleach that kills 99 percent of all household bacteria plus Covid 19 to one liter of drinking water is still effective included with frequent urination to rid body of virus plus daily exercise with as little as half hour walk is information that should be made available in Mali plus throughout Africa .
    Henry Author Price Jr aka Kankan

    P S
    Allow me at this late date in year I am about to come home profess my greatest lie. I consider that lie kin to lie Muslims told when my ancestors Mansa Kankan Musa failed to return from his Armada of 200 to as many as 2,000 ships expedition to north America seeking more territory for Mongol Empire to conquer. Of course Arab lie was Mansa bestowed gold upon Mecca in great amount that it temporarily wrecked monetary system plus that Mansa was muslim. Truth was Mansa went to his subject nations including one controlling Mecca to collect gold to pay for expedition plus personnel to partake in expedition. Fact exposing truth is that on Mansa return home before expedition each of 70,000 foot soldiers that accompanied him on collecting funds plus personnel for his expedition had four pounds of gold for his personal use. Mansa was collecting gold not giving it away. That lie for centuries have help Islam with gathering plus keeping Negroids as members. It help Christianity plus Hinduism in being alternative to joining Islam in some places. It was great lie. Mansa was not Muslim. Mansa was Julu.
    My lie was designed to keep me from getting weak. My ex-wife tied up my assets for lengthy period. If I impregnated woman under Michigan law any child I had under age of 18 years when I received my assets I would have to give his mother or guardian ten percent of my investment assets. I concocted lie that I had intercourse with HIV positive female but remain HIV negative. That lie have existed almost two decades. Idid not have such intercourse. In interim I found out my ex-wife told lie of she had herpes two plus infected me. Those lies caused annoying conditions but they worked. No HIV negative females will come near me. Mongoloids did not believe lies, may have found out by medical records however might of US government keep them away from me in United States. Before year end I will be home with assets plus no minor children.
    Like for Islam about Mansa my lie paid off.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here