Promotion du Vaccin Anti-COVID19 au Mali : Le programme USAID Breakthrough Action aux côtés des communautés

0

La vaccination anti-COVID19 est une recommandation de  l’Organisation mondiale de la santé  pour réduire la propagation interhumaine du virus mais également pour se protéger de la forme grave de la maladie. Au Mali, le  ministère  de la santé et du développement social est appuyé par ses partenaires techniques et financiers dans le cadre de la campagne de vaccination contre la COVID 19 notamment le programme USAID/Breakthrough <Action qui a été d’une grande  contribution à la lutte.

Pour  mettre fin à la  pandémie de la COVID19, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’ONU ont élaboré une marche  à suivre à échelle mondiale en matière de la vaccination anti-COVID19.  Et l’objectif est d’atteindre  70% de couverture vaccinale avant  la fin de 2022.  La stratégie  vise  à limiter  le nombre de cas grave et décès de COVID19.  Le Mali a sa propre stratégie pour atteindre les objectifs nationaux en matière de la vaccination anti-COVID 19. Le directeur du centre national d’immunisation du Mali, le Dr Ibrahima Diarra indique que trois stratégies sont mises en œuvre pour atteindre le maximum de personnes, il s’agit de la stratégie : fixe, mobile et avancée.  Les équipes déployées sur le terrain cherchent à atteindre un quota de 30 vaccinés par jour. Les  efforts des autorités sanitaires  dans la lutte contre la pandémie de la COVID19, sont  soutenus par des ONG et autres acteurs pour stopper les réticences aux vaccins.  A ce titre on peut citer  les efforts consentis par le programme USAID/Breakthrough Action  aux côtés du  ministère de la  santé et développement social à travers le CNIECS. Outre sa participation aux activités de sensibilisation et de promotion en faveur du vaccin, l’ONG a également contribué  à la prise en charge technique et financière du document sur la gestion des rumeurs et le renforcement de capacités des agents sur l’animation des réseaux sociaux. Une contribution reconnue et saluée par les responsables du service d’immunisation du Mali. « Grâce à l’engagement de ces ONG et leur soutien nous parvenons à atteindre beaucoup de cibles et convaincre les gens à la vaccination », soutient le Dr Traoré de centre sanitaire de  Djicoroni en commune IV du district de Bamako. Car, en plus de la stratégie fixe dans les structures de santé,  grâce à l’appui  de ces partenaires , les équipes de vaccination vont  à la rencontre  de la population dans les ménages, marchés, écoles , leaders , notabilités et autres personnes influentes de la communauté.  Lors de ces rencontres, des communications sont faites sur la maladie, le vaccin et les gens sont invités à se faire vacciner »,  explique Adboul –Karim Diakité, agent de vaccination.

La vaccination est cité à ce jour comme le moyen le plus efficience pour limiter la propagation de la pandémie. Et le Mali,  à la date  du 28 novembre 2022, enregistrait 2 374 492 personnes complétement vaccinées et   567048 personnes vaccinées incomplètes.

KHADYDIATOU SANOGO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here