Réseau des Communicateurs en Santé (Recomsa) : Un nouveau bureau désigné

0

Crée en 2001 en tant qu’association, ce mouvement de communicateurs s’est transformé en 2003-2004 en Réseau des Communicateurs en Santé (Recomsa). Ce réseau a pour objectifs de : contribuer à l’amélioration de l’état de santé de la population par l’information et la sensibilisation ; créer un cadre d’échanges et de collaboration entre ses membres d’une part, et d’autre part avec ses partenaires ; favoriser la formation des communicateurs en santé. Il est représenté dans le district de Bamako et les huit régions de notre pays.

En terme de bilan du bureau sortant, de 2010 à 2014 le réseau a entre autres : organisé deux ateliers de renforcement des capacités de tous ses membres ; participé à une dizaine d’ateliers de communicateurs ; organisé des réunions d’échanges et des conférences débats ; fait la couverture médiatique de toutes les journées commémoratives de santé ; participé aux différentes campagnes de sensibilisation ; participé à la mobilisation et à la sensibilisation contre la maladie à virus Ebola. Le coordinateur national sortant du Recomsa, M. Issaka Sangaré, a rappelé l’engagement et la détermination des uns et des autres pour la cause de la santé dans notre pays. M. Sangaré estime que sur le plan social, ce réseau est devenu une famille.

Le coordinateur national sortant a saisi cette opportunité pour mettre l’accent sur les difficultés d’ordres financières et celles relatives à l’acquisition d’un siège pour le Recomsa. En plus, il a félicité et remercié les uns et les autres qui l’ont accompagné pendant 14 ans à la tête de ce réseau. Pour M. Sangaré, dans la vie il y a un moment où il faut savoir s’arrêter. Cette Assemblée générale élective a servi de cadre pour porter M. Sékou Tamboura à la tête d’un bureau de 11 membres.

A l’entame de ses propos, le nouveau coordinateur national du Recomsa, M. Sékou Tamboura, a rendu un vibrant hommage au coordinateur national sortant pour tout ce qu’il a fait pour que ce réseau soit se qu’il est aujourd’hui. Il faut noter que M. Tamboura été le premier vice président du bureau sortant. Ce nouveau bureau accorde une place de  choix au genre, car sur les 11 membres de ce regroupement, il y a 07 femmes.

“Nous allons beaucoup mettre l’accent sur la formation des communicateurs. Aussi, nous allons relancer les antennes régionales à la faveur de la paix et de la réconciliation nationale. Nous ne ménagerons également aucun effort pour doter ce réseau d’un siège. On a besoin de l’implication de tous les membres de ce réseau sur l’ensemble du territoire national pour réussir”, a signalé, le nouveau coordinateur national, M. Sékou Tamboura, qui a été élu pour un mandat de 5 ans.

Tougouna A. TRAORÉ

Commentaires via Facebook :

PARTAGER