SIKASSO : Un hôpital ultramoderne dans 24 mois

0

Le projet de construction de l’hôpital régional, de l’unité de maintenance et de la banque de sang de Sikasso est une réalité depuis dimanche dernier. La première pierre de l’infrastructure ultramoderne a été posée par le président de la République dans une ambiance festive.rn

Le président de la République, Amadou Toumani Touré, a procédé, dimanche à Sikasso, au lancement des travaux de construction du complexe comprenant un hôpital, une unité de maintenance et une banque de sang. Il sera bâti sur 16 000 m2 sur un terrain de 8 hectares, avec une capacité de 130 lits.

rn

Il comportera une banque de sang pour la sécurisation des transfusions sanguines, un incinérateur et une chambre froide de 10 m3 pour la conservation des vaccins, une unité régionale de maintenance et d’entretien biomédical comprenant les locaux de stockage, les ateliers et les bureaux pour la section biomédicale et la section froid ainsi qu’une adduction d’eau.

rn

Les travaux, confiés à l’Agence nationale de la société du Heman de Chine Checec, seront achevés en février 2009. Ils coûteront plus de 6,5 milliards de F CFA, un financement 100 % malien, a tenu à préciser Amadou T. Touré. « Il n’y a aucune confusion à faire, c’est l’argent du budget national, ça ne vient d’aucun partenaire », a-t-il fait savoir.

rn

Si pour le maire de Sikasso Mama Sylla, la construction de cet hôpital est un acte d’intégration sous-régionale, elle est la preuve, selon Mme la ministre de la Santé, Mme Maïga Zeïnab Mint Youba, de l’engagement personnel du chef de l’Etat à œuvrer pour l’amélioration continue du bien-être des populations laborieuses et de sa détermination à gagner le combat contre la maladie et le sous-développement.

rn

« Cet investissement va contribuer à l’amélioration de l’accessibilité et de la qualité des services de santé. Il viendra consolider et compléter les efforts que l’Etat a consentis ces trois dernières années sur le plan sanitaire, dans la région de Sikasso », a expliqué la ministre, qui a ajouté que le gouvernement a mobilisé au profit de la santé des populations de la région de Sikasso plus d’un milliard 250 millions de F CFA ces deux dernières années. Cet effort, a-t-elle promis, sera maintenu et renforcé par le département.

rn

Déjà, il prévoit cette année, en partenariat avec la Banque africaine de développement (Bad), la réhabilitation ou la construction ainsi que l’équipement de 9 centres de santé de référence et de 20 centres de santé communautaire. Il prévoit également la construction et l’équipement des locaux de l’Ecole des infirmiers du 1er cycle de Sikasso, des bureaux, des logements pour les directions et services du développement social et de l’économie solidaire des cercles… Tout cela pour un coût d’environ 13 milliards de F CFA.

rn

En plus, le département de la Santé a signé avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) une convention de formation de spécialistes d’un montant de 1,502 milliard.

rn

La cérémonie de lancement des travaux a regroupé les ministres du Développement social, de l’Habitat et de l’Urbanisme, le gouverneur de Sikasso, de nombreuses autres personnalités et une foule nombreuse.

rnSidiki Y. Dembélé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER