Test vaccin anti COVID-19 : La présidence malienne dément la signature d’un accord

16

 Les rumeurs de la présence d’un test de vaccin contre la pandémie du COVID-19 en cours au Mali ont  été largement rejetées par les autorités maliennes.


Maliweb.net- « 
La Présidence informe l’opinion publique que les autorités maliennes n’ont signé aucun accord pour tester un vaccin anti Covid-19 sur le sol malien contrairement aux posts mensongers qui circulent sur les réseaux sociaux », a catégoriquement démenti  Koulouba  sur son compte tweeter. Une manière  pour la première Institution du Mali  de mettre un terme aux allégations qui font état que les autorités maliennes ont approuvé le test d’un vaccin contre la pandémie du COVID-19.

Le Président de la République du Mali n’est pas le seul dirigeant du continent  noir à faire un démenti pareil.  Le Sénégal en passant par le Burkina Faso jusqu’à la Côté d’Ivoire, l’approbation d’un tel vaccin a été largement démenti par ces dirigeants.

Pour rappel, une séquence  d’information diffusée le 1er avril sur la chaîne française LCI, un médecin, chef de service à l’hôpital Cochin à Paris, et un chercheur de l’Inserm, l’Institut français de la recherche médicale, évoquaient l’idée de tester un vaccin contre le coronavirus en Afrique.  Les  propos  tenus par ces deux médecins ont provoqué un tollé  et une indignation de nombreux internautes.  De nombreuses célébrités africaines  telles que  le Reggae man Ivoiro-malien, TikenJah Fakoly, les footballeurs, Didier Drogba et Samuel Eto’o et d’autres. «  Le dirigeant africain qui acceptera un tel vaccin dans son pays verra la société civile africaine devant lui », a prévenu le chanteur ivoirien sur les antennes de RFI.

Beaucoup  d’entre eux estiment que  l’Afrique n’est pas un laboratoire ou  la population africaine n’est  pas  un rat de labo sur que n’importe quel chercheur pourrait  venir faire ses expérimentations.  Les auteurs des propos ont présenté  des excuses  à l’Afrique en tentant de donner des  explications.  Le Ministre des Affaire Etrangères françaises, Jean Ivre le Drian, a clairement indiqué que  les propositions de ces deux médecins n’étaient pas  la position de la France.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

16 COMMENTAIRES

  1. Il ya deux ou trois français ici ,nous allons faire le devoir de tester le vaccin sur eux .
    Il sagit de NFP, laudemus, coco plus des franco maliens telque l’i.v.r.o.g.n.e et sa famille !
    Comme,tous les privilèges comme par eux!

    • nfp=le nègre non savant, laudemerdus et coco la blankouille : je leur foutrais bien Covid 19 et 20 dans le phion !

  2. …………..
    😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂
    BON BON …ET IL N Y A PAS QUE CELA AU MALI ..
    …VOYONS ..
    …PENCHEZ VOUS ENFIN SUR L AFFAIRE S.I.C.G MALI DONT ON REMPLIT VOS COLONNES DEPUIS DES ANNEES …SANS REACTIONS DE VOTRE PART DEPUIS …18 ANS !
    PARCE QUE LA … C EST UNE BANQUE …UNE BANQUE OUI …QUI NOUS A VOLE !
    BHM SA …SUIVIE DE BMS SA MAINTENANT …
    OUI OUI ! ET PAS PETIT ! ! ! !
    😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂
    ET LEUR “”BLAGUE “” A FAILLI MARCHER EN PLUS !
    TENEZ ….TAPPEZ PAR EXEMPLE SUR LA RECHERCHE GOOGLE :

    “”” OHADA: Au Mali, S.I.C.G, entreprise ivoirienne victime d’injustices depuis 2004, rétablie dans ses droits “”

    LA …VOUS VOUS RENDREZ COMPTE EN LISANT CELA QUE MAITRE BASSALIFOU SYLLA N A PAS FAIT PETIT EN CHERCHANT A NOUS FAIRE OUBLIER PAR L OHADA ….! ! ! !
    😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂
    …ET LE COUILLON BETE QUI SE PREND TOUJOURS POUR UN GROS RENARD ..ALORS QU A LA LIMITE IL N EST QU UN RENARD LOCAL ..
    —–QUI SEMBLE AVOIR OUBLIE QUE LE 22 AOUT 2007 JE LUI AVAIS FAIT REMETTRE PAR MAITRE SYLVAIN KEITA , HUISSIER , LA COPIE DE L ACTE DE PROPRIETE DES HALLES DE BAMAKO ETABLI A LA CONSERVATION FONCIERE DE BAMAKO PAR MAITRE BENABA SOGOBA , NOTAIRE …
    ET QUE CET ACTE DE PROPRIETE EST BIEN ETABLI AU NOM DE S.I.C.G SA …LA SOCIETE MERE DE S.I.C.G MALI , SIGNATAIRE DU BAIL A CONSTRUCTION ..ET TITULAIRE DE L EXONERATION DES DROITS COMME TOUS LES CLIENTS DES HALLES …

    ET QUE S.I.C.G SA N EST PAS S.I.C.G MALI …QUE LE COUILLON BETE A SAISI EN PLUS AVEC L AIDE DE ISSOUFI TOURE …LE PRESIDENT DE LA COUR D APPEL !

    ALORS …MON BON MONSIEUR “” LE GRAND MAITRE “” …
    QUAND L OHADA ELLE MEME A ENFIN DECIDE DE METTRE SON PRESIDENT DEVANT UN JUGE ….
    ( CERTAINEMENT A CAUSE DE MANIGANCES …! ! ! )
    QUE S EST IL PASSE ?
    👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀
    EH BIEN ELLE A ENFIN RENDU LE JUGEMENT LE 14 MARS 2019 POUR L AFFAIRE QUE NOUS LUI AVIONS PRESENTE LE 19 OCTOBRE 2010 ….
    ET ALORS ? 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    ET ALORS …CURIEUSEMENT SONT RESSORTIS LES MEMES CHIFFRES SORTIS PAR LES EXPERTS EN 2009 …ET RENDUS A LA COUR D APPEL DE BAMAKO ..SOIT 1,707 MILLIARDS DUS EN 2004 PAR BHM SA A S.I.C.G -MALI …😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    VOILA CE QUE VOUS AVEZ VOULU CACHER A TOUT PRIX “”GRAND MAITRE “” …
    ET VOUS VOUS ETES FAIT VOTER A CES FINS UNE LOI PRIVILEGE ..UN MOIS APRES LE DEPOT DES EXPERTS A LA COUR D APPEL ….RIEN QUE CELA ..
    👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀
    POUR POUVOIR FAIRE ETABLIR DE FAUX ETATS DE CREANCES ..DE 6,866 MILLIARDS ET DE 1, 837 MILLIARDS QUE NOUS ETIONS CENSES DEVOIR A LA BANQUE ! 😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    LA ….VOUS VOUS ETES FAIT AIDER PAR :

    ISSOUFI TOURE …ANCIEN PRESIDENT DE LA COUR D APPPEL ..
    ET BA AWA TOUMAGNON …ANCIENNE DIRECTRICE DU CONTENTIEUX DE L ETAT ..
    ET AGUIBOU BOUARE …DEVENU DEPUIS PATRON DES DROITS DE L HOMME AU MALI ..
    https://www.maliweb.net/societe/droits-humains/commission-nationale-des-droits-de-lhomme-le-president-aguibou-bouare-desormais-chevalier-de-lordre-national-2856462.html

    ET NOUS AVEZ FAIT CONDAMNER A NOUS …ALORS QUE C ETAIT LA BANQUE QUI NOUS DEVAIT !

    ET VOUS NOUS AVEZ FAIT SAISIR LES HALLES DE BAMAKO …EN PLUS ..
    .ALORS QUE VOUS SAVIEZ TRES BIEN QUE NOUS N EN ETIONS PAS PROPRIETAIRES !…ET QUE VOUS AVEZ TOUCHE EN PLUS UNE COMMISSION SUR LA VENTE !
    😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    CHER MAITRE …QUE VOULEZ VOUS MAINTENANT ? 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    …AH …NOUS AVONS COMPRIS QUE VOUS CHERCHERIEZ A FAIRE TRAINER LE REGLEMENT DE L AFFAIRE …..EVIDEMENT …(😂😂😂😂😂😂😂😂😂 )

  3. Ce problème est entrain de prendre la tournure d’une nouvelle épisode de panafricanisme , à mon avis les vaccins ne seront pas prêt pendant au moins une année , souhaitons de le trouver le plus rapidement possible .

  4. les blanc veulent nous tuer hier jais recu un UNE VIDÉO DE MON AMI AU MALI JE VOYAIT 7 JEUNE HOMME PAR TERRE MORT A CAUSE DU VACCIN QUE LES FOUTU BLANC ONT DONNER A SES JEUNE HOMME DES QUE LE MEDECIN A DONNER LE VACCIN IL A COURUT CAR IL SAIT QUE LE VACCIN QUIL A DOONER ETAIT MORTEL DONC NOUS LES AFRICAIN NOUS LES MALIEN LEVON NOUS POUR COMBATRE CETTE MALADIE IBK A LAISSÉ SES BLANC FAIRE DES VACCIN SUR LES MALIEN POUR DE LARGENT MAIS SA CES QUEL PRÉSIDENT JAVERTIT LES MALIEN QUI VOIENT CE MESSAGE SI UN BLANC DIT QUIL VA DONNER UN VACCIN CASSER LE SA GUEULE CAR NOUS ON VEUT UN PAYS QUI ÉVOLUTION PAS QUI DESCANT EN BAS

  5. “Le Ministre des Affaire Etrangères françaises, Jean Ivre le Drian, a clairement indiqué que les propositions de ces deux médecins n’étaient pas la position de la France”

    Mais est-ce que le franc-maçon ladrienne a condamné les propos abjectes de ces 2 minables médecins blancs ?

    Si un président signe un tel accord, il faut prendre les médicaments et piquer lui et son gouvernement et ainsi que toutes leurs familles !

  6. “Le Ministre des Affaire Etrangères françaises, Jean Ivre le Drian”😁😁😁

    Ce n’est pas Jean “IVRE” Le Drian😂😂😂 mais Jean YVES Le Drian !!!😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    Ce n’est pas parce que nous, nous avons un président ivrogne au whisky qu’il faut voir chez les autres des ministres IVRES!!!😁😁😁😁😁😁

    • Ibk n’a pas besoin de signe si il ya de l argent il mange suel donc il décide suel
      La vérité ces trop tard pour nous

  7. La présidence dément une étude sur le vaccin!!!!

    La transparence nécessitait pour la Présidence du Mali de donner toutes les études (nationales ou internationales) auxquelles les chercheurs Maliens participent. Parce que à vrai dire il y en a.

    Par exemple:
    Zinszer, Kate A. Université de Montréal
    Titre de l’étude: A multi-country comparison of COVID-19 response: Planning, implementation, and health system resilience

    Resumé de l’étude:The many unknowns of COVID-19 have made the response efforts difficult despite the rapid guidance provided by the WHO. How different countries respond to this pandemic in their preparation and implementation is essential to study and understand. The aim of this project is to compare the public health response to COVID-19 in Brazil, Canada, France, and Mali. Using a case study approach, we will identify strengths and weaknesses in the response, including challenges for health professionals and health systems. To achieve our project aim, we will first document how countries have planned, organized, and implemented public health responses. We will study health system vulnerability according to exposure, sensitivity, and adaptive capacities. We will then generate lessons learned for the benefit of public health and health systems and we will organize a workshop between the four countries and international organizations. The research team is composed of international and national experts in epidemic response and health systems analysis from each of the four countries.

    Financement reçu: $499244

    Lien et source:https://www.canada.ca/fr/instituts-recherche-sante/nouvelles/2020/03/le-gouvernement-du-canada-finance-49nouveaux-projets-de-recherche-sur-la-covid-19–details-des-projets-finances.html

    C’est donc la responsabilité de nos autorités de ne pas se contenter d’un communiqué. Il serait louable de faire un Audit (qui pourrait être fait pa le Comité d’éthique qui approuve les études au Mali), pour s’assurer que les chercheurs respectent bien les protocoles qu’il n’ya AUCUNE DEVIATION ou plus grave UNE VIOLATION de PROTOCOLE d’ÉTUDE.

    Sur le même lien, voici d’autres études que certains pays en Afrique participent.:

    Investigateur: Kelvin, David J. Université Dalhousie (Nouvelle-Écosse)
    Titre de l’étude: Identification of biomarkers that predict severity of COVID-19 patients
    Financement: $1 000 000
    Résumé de l’étude: In an effort to find a test for rapidly determining who should be admitted to the hospital and who should be placed in ICU, we have undertaken an international study to find a set of biomarkers that can be used to help Emergency Room doctors to make decisions on whether a patient will become severe. We have established an international team based in China, Vietnam, Spain, Italy, Mozambique, Sudan, Ethiopia, Egypt, Morocco, Cote D’ Ivoire and Canada. This team will examine patients peripheral blood for biomarkers that predict the course of disease as mild or severe.

    Investigateur:Jha, Prabhat Unity Health Toronto
    Titre de l’étude: Acute Respiratory Mortality Surveillance (ARMS) for Coronavirus Infection (COVID-19): A globally relevant technology to strengthen mortality surveillance for acute respiratory deaths in many countries lacking complete medical certification of death.
    Financement: $956 320
    Résumé: We will test three hypotheses: #1 An “Acute Respiratory Mortality Surveillance” (ARMS) module can be added quickly to the WHO VA instrument and validated against hospitalized cases and deaths (paired with epidemiological information and machine learning) to distinguish COVID-19 from other causes of respiratory deaths. #2 Early deployment of ARMS in China, Hong Kong, India, Sierra Leone, and Ethiopia will help establish baseline distributions of usual acute respiratory deaths, as a comparator for COVID-19 deaths, and to inform modelling. #3 Effective knowledge translation of an open-source, widely-available ARMS module will improve the global response to COVID-19, particularly in the lowest income countries and help to improve mortality assessments for any subsequent COVID-19 waves.

    Ça peut paraitre anodin, mais les deviations et Violations de protocole sont monnaies courantes partout dans le monde (plus chez ceux qu’on considère des modèles), mais plus diabolique en Afrique.

  8. La Presidence doit laisser le soin au Ministre en charge de la santé de le dementir!!!!
    Je suis presque que sùr qu’il peut avoit des tests (pas le Covid-19 trop mediatisé) cliniques sans que la Presidence ni l’assemblée nationale n’en sache rien. Les tests de vaccin contre le Palu a Bankoumana et au Pays dogon n’a pas eu besoin de l’aprobation de la Presidence. Allez savoir.

  9. L’Afrique et le Mali ne peuvent pas rester a cote de la science et de la recherche, soyons clairs que quand les autres decouvrent des vaccins, des traitements, etc. nous allons les acheter et tres chers. Pourquoi nous produisons pas pour vendre, nous sommes au 21eme siècle, reveillons-nous!

    • Le mali n’est pas à ce niveau de recherche !!!!Pas encore …

      Déjà que le mali devienne un pays libre comme le Rwanda , Angola … après on continue …

  10. LA PREOCUPATION EST QUE L`ETAT DOIT FAIRE UNE ENQUETE SUR DES SOIT DISANTS INDIVIDUS QUI ERRENT EN VILLE POUR TENTER DE PIQUER DES ENFANTS A DES FINS DE “VACCIN”.
    SINON JE PENSE PAS QUE LE GOUVERNEMENT SOIT ACCUSE .
    ET CECI DOIT ETRE UNE PRIORITE ABSOLUE ,NOUS SANOSN QUE LES GRANDES FIRMES DANS LE PASSE UTILSENT DES COBAILLES HUMAINES ROMPANT AVEC LE TRADITIONNEL TEST SUR DES ANIMAUX TEL LES SOURIS ,SINGES OU AUTRE. HORS MIS EN CELA N YA T IL PAS D`AUTRES MOTIVATIONS DOUTEUSES SUR LESQUELLES LE GOUVERNEMENT DOIT RAPIDEMENT ENQUETER ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here