19ème session du conseil d’Administration de la Somapep-SA : La société résolue à abreuver la soif des maliens

0

La 19ème session ordinaire du conseil d’administration de la Société Malienne de Patrimoine de l’Eau Potable (SOMAPEP-S.A) s’est ouvert, le Vendredi 29 Janvier 2016, dans les locaux de la société sous la présidence du Président du Conseil d’Administration Adama Tièmoko Diarra  et en présence de nombreux administrateurs.  Dans son discours inaugural, le président du conseil d’administration a fait ressortir les multiples travaux réalisés par la société courant 2015 pour alléger la souffrance des populations en matière d’eau potable tout en affichant les perspectives pour la nouvelle année.

Selon Adama Tièmoko Diarra, le président du conseil d’administration et non moins président de la Somapep-SA, l’année 2015 a été une année bien remplie à la Somapep-SA en terme d’activités et les résultats atteints aussi bien en termes de développement des infrastructures que de mobilisation des ressources sont plus probants. Il ajoutera que 2015 a vu la concrétisation de plusieurs projets et programmes notamment à Bandiagara avec la fin des travaux de renforcement des équipements hydrauliques dans la localité, à Sénou avec l’inauguration de l’adduction d’eau potable en mai 2015, à Bamako avec le lancement officiel de la composante Banque Mondiale du projet d’alimentation en eau potable de la ville à partir de la localité de Kabala en octobre 2015. Il a aussi mentionné le lancement des travaux du projet de renforcement de l’adduction en eau potable des quatre centres de Kayes, Kati, Koutiala et de la ville de Sikasso sur financement du Royaume de Danemark dans le cadre du projet d’appui Dano-Suédois au programme sectoriel Eau-Assainissement PADS-PROSEA, la mise en œuvre de ce projet permettra d’offrir de l’eau potable à prés de 633 350 personnes dans ces localités.

Adama Tièmoko Diarra a fait savoir que l’année 2016 s’annonce sous des bons auspices et que le budget global se chiffre à environ 78 milliards de FCFA avec 72 milliards de financement extérieur, soit plus de 90% du financement total, ces fonds sont destinés essentiellement à la réalisation des infrastructures d’eau potable à Bamako et dans les centres de l’intérieur clarifie le président du conseil d’administration. Quand aux ressources propres de la société, elles proviennent de la redevance de concession qui s’élève a près de 2 500 000 000 FCFA et qui constitue le chiffre d’affaire de la somapep-sa. « Cette programmation budgétaire devra permettre à la société d’atteindre ses objectifs », lance-t-il. Avant de convier les travailleurs à plus d’abnégation et de dévouement afin de relever les énormes défis qui se dressent devant eux afin de créer les conditions d’accès à l’eau potable pour la population.

Moussa Samba Diallo

PARTAGER