Adama Sangaré après l’incendie du camion-citerne du 24 septembre : “Nous demandons à l’Etat un espace pour construire une gare routière pour les gros porteurs”

2

Au lendemain de l’incendie du camion-citerne ayant causé la mort de 15 personnes et plusieurs blessés sur  l’avenue de l’OUA, mardi 24 septembre, le maire du district de Bamako, Adama Sangaré, a sollicité le soutien de l’Etat pour la construction d’une gare routière pour les gros porteurs. Une alternative, selon lui, qui empêchera à la ville d’assister à d’autres incidents meurtriers.

A sa visite du mercredi dernier au Haut conseil des collectivités territoriales sur le projet grand Bamako, le maire du district de Bamako Adama Sangaré, a au cours de son intervention devant la presse, présenté ses condoléances aux familles des sept personnes qui ont trouvé la mort, mardi 24 septembre, à l’explosion du camion-citerne sur l’avenue OUA, Commune V du district. Au nom de l’ensemble des collectivités, le maire a aussi souhaité prompt rétablissement aux blessés auxquels ils apprêtaient à rendre visite dans les hôpitaux.

Par ailleurs, pour l’édile, il urge de prendre des dispositions pour empêcher que d’autres risques ne se produisent dans la capitale, “faire une capitale de quatre millions d’habitants avec un camion citerne de 14 000 litres c’est un risque. Que Dieu nous en garde. Nous sommes en train de nous battre pour que des choses comme ça n’arrivent  plus. C’est pour cette raison que nous voulons que les gros porteurs  aient une gare routière qui puisse effectivement contourner Bamako sans rentrer dans la ville et surtout faire le transport”, dit-il.

Pour l’exécution de ce projet, la mairie du district  demande à l’Etat  la mise à sa disposition d’un domaine foncier capable de mettre en place une gare routière pour les gros porteurs. Pour le maire, la gare va abriter un entrepôt où les petits porteurs vont faire la distribution en ville ou les gens vont s’approvisionner au niveau de ces gares routières  sans être à Bamako pour éviter un autre drame du genre”.

Kadiatou Mouyi Doumbia

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Un maire incapable et médiocre qui gère une grosse ville jungle-poubelle qui se détériore de jour en jour. Il faut simplement observer l’anarchie dans la circulation de Bamako pour s’en rendre compte. Des millier de vieux véhicules pollueurs ramassés de poubelles de l’UE et des junkyards des USA, des millions des motos pollueuses qui circulent sans contrôle, des milliers de gros porteurs dangereux qui circulent sans contrôle des heures ni de vitesse en plein milieu des voitures et motos, des routes délabrées dignes du 17e siècle. C’est dans la saison des pluies que la honte de ce maire spécialiste de vente des terres est exposée. Il doit simplement avoir honte de se présenter comme maire du district de Bamako qui est presque invivable!

    Avant que Adama ne parle d’un “espace pour une gare routière” on n’a qu’a parler d’abord des 1500 espaces verts de Bamako qui se sont volatilisés depuis 12 ans sous son nez …qui sont presque tous cédés ou vendus par nos maires et nos gouverneurs aux particuliers qui y ont construit soit des immeubles bidons ou de points de vente ou des résidence immobilières. Qu’on parle de ces milliers d’ immeubles bidons dangereusement construits sans autorisation de construire ni avis technique d’ingénieur etc.. avec des risque d’effondrement…, qu’on parle alors du rôle qu’y doit jouer le maire du district etc..

    Un maire qui accepte qu’on paie 9 milliard annuels a une société privée étrangère pour venir nettoyer les fesses de sa ville.. et dire que ce maire n’est pas un maire qatari ou bahreïni ou koweïtien (qui vit du pétrodollar ) … mais plutôt d’un pays pauvre où les gens n’ont pas a manger, les jeunes n’ont pas du travail…. ça en dit long sur le degré de l’ incompétence d’un tel maire!
    Adama Sangare est une honte pour le district de Bamako. C’est simplement pathétique!

  2. Un maire incapable et médiocre qui gère une grosse ville jungle-poubelle qui se détériore de jour en jour. Il faut simplement observer l’anarchie dans la circulation de Bamako pour s’en rendre compte. Des millier vieux véhicules pollueurs ramassés de poubelles de l’UE et des junkyards des USA, des millions de motos pollueuses qui circulent sans contrôle, de millier de gros porteurs dangereux qui circulent sans contrôle des heure ni de vitesse en plein milieu de voiture et motos, de routes délabrées dignes de 17e siècle. C’est dans la saison des pluies que la honte de ce maire spécialiste de vente des terres est exposée. Il doit simplement avoir honte de se présenter comme maire du district de Bamako qui est presque invivable!

    Avant que Adama ne parle d’un “espace pour gare routière” on n’a qu’a parler d’abord des 1500 espaces verts de Bamako qui se sont volatilisés sous son nez …qui sont presque tous cédés ou vendus par nos maires et nos gouverneurs aux particuliers qui y ont construit soit des immeubles bidons et de point de vente ou des résidence immobilières. Qu’on parle de ces milliers d’ immeubles bidons dangereusement construits sans autorisation de construire ni avis technique d’ingénieur etc.. avec des risque d’effondrement…qu’on parle du rôle qu’y doit jouer le maire du district etc..

    Un maire qui accepte qu’on paie 9 milliard annuels a une société privée étrangère pour venir nettoyer les fesses de sa ville.. et dire que ce maire n’est pas un maire qatari ou bahreïni ou koweïtien (qui vit du pétrodollar ) … mais plutôt d’un pays pauvre où les gens n’ont pas a manger, les jeunes n’ont pas du travail…. ça en dit long sur le degré de l’ incompétence d’un tel maire!
    Adama Sangare est une honte pour le district de Bamako. C’est simplement pathétique!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here