Allocution du Représentant Spécial du Secrétaire Général El-Ghassim Wane Forum de Bamako sur le développement durable et le capital humain au Mali

0

Monsieur le Premier Ministre,

Chers représentants du Gouvernement du Mali,

Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs,

Mesdames, Messieurs les représentants des Organisations Internationales,

Chers participants,

Mesdames et Messieurs,

C’est un honneur pour moi de m’exprimer ce jour en tant que nouveau Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Mali et chef de la MINUSMA. Permettez-moi avant tout de remercier Monsieur Abdoullah Coulibaly, Président de la Fondation Forum de Bamako, pour son invitation. Je voudrais également saluer cette initiative qui, depuis deux décennies, permets de rassembler des personnalités et des intellectuels venus d’horizons divers afin de débattre des grandes questions du moment, et notamment le « développement durable et le capital humain ». Je suis heureux de noter que dans sa 21ème édition, le Forum de Bamako invite les participants à débattre de la valorisation du capital humain, en faveur d’un développement inclusif et d’une paix durable au Mali.

Mesdames et Messieurs,

Comme nous devrions tous le savoir, la structure de l’économie malienne suggère un potentiel économique non négligeable tant dans le secteur du coton et des mines, que de l’activité agropastorale. Cette base devrait permettre au Mali de devenir l’un des pôles économiques solide en Afrique de l’Ouest. Cependant, les défis politiques, économiques, sécuritaires, et humanitaires auxquels le Mali est confronté n’ont pas permis qu’une exploitation moyenne de ces richesses, surtout en 2020.

L’année 2020 fut marquée par une récession économique estimée à 2%, amplifié par trois facteurs majeurs qui ont aggravé la pauvreté et la vulnérabilité des populations.

(i) Les effets de la pandémie du coronavirus qui ont provoqué des restrictions imposées aux producteurs, des difficultés d’approvisionnement, et une baisse des échanges mondiaux. (ii) La crise sociopolitique qui n’a cessé d’accentuer la fronde sociale, avec pour conséquence une chute dans la production du coton et une faible performance dans la filière agricole. (iii) Enfin, l’insécurité croissante qui se traduit par une augmentation des attaques des groupes terroristes occasionnant la fermeture des écoles. A cela s’ajoutent aussi un développement des activités criminelles et une multiplication des conflits intercommunautaires.

C’est dans ce contexte de crise et de fragilité multisectorielle que la MINUSMA intervient au Mali afin d’accompagner les autorités et les populations dans la création d’un environnement propice au développement humain durable, notamment à travers la promotion de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la Réconciliation issu du processus d’Alger, le dialogue et la réconciliation entre les différentes communautés. A cet égard, les priorités de la Mission et des diverses agences de Nations Unies reposent sur la protection des populations, l’accès aux services sociaux de base, notamment la santé et l’éducation, les activités génératrices de revenus.

La MINUSMA et les Agences des Nations Unies s’investissent également sur le plan du capital humain, dans le développement des actions de réduction des violences intercommunautaires en encourageant les jeunes à sortir de la logique de la violence systématique, pour s’engager dans la voie d’investissement et de développement. C’est ainsi que dans le cadre de notre programme de Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) et Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDR), nous avons organisé des sessions de formation professionnelle pour les femmes et les jeunes dans la commune urbaine de Gao.

Mesdames, Messieurs,

Vous l’aurez tous compris, l’enjeu du moment pour le Mali est bien de préserver son capital humain. Nous avons le devoir d’y contribuer à travers la formation, l’éducation, l’emploi, l’égalité des genres, le dialogue et la sécurité.  Je voudrais conclure en rappelant que c’est faisant la promotion de la paix et assurant la sécurité humaine aux populations que nous atteindrons l’objectif de développement durable.

Je vous remercie et vous souhaite plein succès dans vos travaux.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here