Atteinte des objectifs du partenariat UE-UA : La jeunesse malienne s’engage à travers le projet ProEdic

0

Le Complexe scolaire numérique de Bamako a servi de cadre le mercredi dernier au lancement des activités du Projet d’appui aux structures Pro-UA (Union africaine) de Bamako financé par Educo à travers le “ProEdic”. Ce lancement, faut-il le rappeler, a été doublée d’une formation de trois jours à l’endroit des organisations de jeunesse.

Le projet Educo, à en croire son  le représentant Salifou Dao, est centré sur les jeunes. “C’est un projet d’éducation innovant qui accompagne le gouvernement en ce qui concerne l’éducation à travers les (Tic). Il permet de faire une jonction entre les jeunes et les entreprises afin de leur permettre d’avoir des opportunités de stage et d’emploi”, a-t-il expliqué. Ce projet s’attèle aussi au renforcement de capacités des jeunes sur la citoyenneté, le plaidoyer, la gouvernance, le leadership. Cette occasion a été une opportunité pour lui d’inviter chacune et chacun à s’impliquer pour atteindre l’objectif fixé.

Quant à la cheffe du Bureau de liaison de l’Union panafricaine de la jeunesse Nana Alassane Touré, elle a salué Educo Mali qui a bien voulu faire confiance à son équipe chargée de coordonner toutes les activités des associations régionales et continentales du continent africain au sein de l’Union panafricaine de la jeunesse à travers le financement du projet ProEdic. “L’Union européenne est un partenaire historique et très capital pour l’Union africaine. Ainsi, pour une meilleure coordination de leurs efforts, les chefs d’Etat des deux institutions continentales ont décidé de mettre en place un cadre institutionnel de collaboration UE-UA. Ce cadre a mis un accent particulier sur l’épanouissement des jeunes des deux continents”, a-t-elle soutenu.

Elle a rappelé que le 5e sommet de l’UE-UA tenu les 29 et 30 novembre 2017 à Abidjan en Côte d’Ivoire avec comme thème principal : “Investir dans la jeunesse pour un avenir durable” a été sanctionné par une déclaration conjointe qui identifie les priorités communes pour l’avenir du partenariat Afrique-UE : “Investir dans les personnes – l’éducation, la science, la technologie et le développement des compétences”.

C’est conformément à cet esprit qu’Educo Mali en partenariat avec d’autres ont obtenu le financement du Projet ProEdic en faveur du Mali. Quant au Bureau de liaison de l’Union panafricaine de la jeunesse (UPJ) au Mali, elle a bénéficié d’un appui dans ce projet pour organiser et renfoncer la capacité des organisations Pro-UA de Bamako.

Ce soutien a permis la mise en œuvre du présent Projet d’appui aux structures Pro-UA de Bamako et permettra de mobiliser l’ensemble des associations et organisations créées au Mali ou ayant une représentation à Bamako et qui travaillent pour promouvoir les idéaux de l’Union africaine afin de renforcer leurs capacités pour qu’elles puissent pleinement jouer leur rôle dans l’atteinte des objectifs du partenariat UE-UA.

En tout cas Mme Nana Alassane Touré s’est dite convaincue que ces associations contribueront plus particulièrement à l’amélioration de la qualité des apprentissages et des compétences participatives et transversales à travers une éducation innovante et numérique au Mali.

   Kassoum Théra

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here